Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MANGA et ANIME vus par  des passionnés

MANGA et ANIME vus par des passionnés

Blog de critiques et news sur la Japanimation , manga, anime et plus encore.

L'ANIME LE RAKUGO OU LA VIE

L'ANIME LE RAKUGO OU LA VIE

L'ANIME: LE RAKUGO OU LA VIE

( Shôwa Genroku Rakugo Shinjû )

Série d'animation japonaise, 13 épisodes De 23 Minutes
Licencié et diffusé sur ADN ( Anime Digital Network )
Thème : art, histoire, culture, tranche de vie
Réalisateur:Mamoru HATAKEYAMA
Scénariste:Jun KUMAGAI
Chara-designer:Meiko HOSOI
Musique:Kana SHIBUE
Studio Deen STUDIO ( Kenshin, Log Horizon )

Synopsis :
L'histoire se passe sous l'ère Showa dans les années 60. Lorsque le héros sort de prison, la première chose qu'il va faire sera de se ruer vers un théâtre de rakugo afin de voir Yakumo, septième du nom. En effet, celui-ci est tombé amoureux du rakugo après avoir vu Yakumo interpréter le Dieu de la mort lorsqu'il était en prison. Alors que Yakumo est célèbre dans l'univers du rakugo pour ne pas prendre de disciple, il accepte notre héros et le nomme Yotaro (terme désignant le personnage de l'idiot dans les pièces de rakugo).

UNE FORTE EMPREINTE CULTURELLE, POUR UNE SÉRIE PLÉBISCITÉE

Cette série est adaptée du Josei de Haruko KUMOTA qui comprend actuellement 9 tomes au Japon. Le manga fut publié pour la première fois en 2010 dans le magasine ITAN des éditions Kôdansha. Il rencontra un très grand succès et fut nominé pour d’innombrables prix : pour le 5ème prix du Manga Taishô où il termina 4ème parmi 15 nominés, le 17ème prix Tezuka Osamu, la 2ème place en 2012 du Top 20 « Kono manga ga sugoi » (ce manga est génial) basé sur les votes d’un panel de lectrices ou encore la 7ème place du grand prix Comic Natalie en 2013, ainsi que le Kodansha Manga Award.

UNE HISTOIRE OU PLUSIEURS VIES S’ENTREMÊLENT

Cette série animée nous transporte dans un autre temps, là ou les spectacles, le théâtre et les musiciens divertissaient les citadins. On vous parle ici de Rakugo, une discipline datant de l'ère Showa. Le Rakugo c'est une forme de théâtre japonais, le Rakugoka est à genoux sur un cousin, assis sur ses talons. Dans une salle plus ou moins grande selon la ville, il va jouer son texte, sur scène devant les spectateurs, en prenant différentes intonations et mimiques afin représenter à lui seul tous les personnages de l'histoire. C'est là la spécificité du Rakugo, l'artiste est seul et doit avoir des dons d'acteur variés, car il joue tous les rôles. Seuls les hommes étaient habilités à jouer sur scène donc les rôles féminins étaient également interprétés par des hommes. Les pièces sont issues de différents registres: du chef de guerre, au voleur en passant par le prêtre, le vendeur ou la prostituée tous les rôles sont envisageables.

L'histoire se passe à l'ère Edo, un grand fan de Rakugo vient de sortir de réclusion et veut devenir l'apprenti de Yakumo, un maître Rakugoka réputé. Celui-ci accepte difficilement même après qu'il lui ait démontré sa motivation. Il héberge et "forme" également une autre apprentie, la jeune femme est la fille de son compagnon d’apprentissage aujourd'hui décédé.
Après une dispute entre le maître et sa disciple, nous sommes plongés dans un très long flashback qui durera probablement toute la série. Dans ce retour en arrière on y voit le maître Rakugoka, Yakumo adolescent alors qu'il était danseur dans une maison de thé. Une blessure à la jambe décide que son destin serait le Rakugo, il rencontre à ce moment Yôtaro un jeune de son âge qui est son opposé en touts points, que ce soit de caractère aussi bien que d'éducation et de respect. Les deux jeunes hommes commencent leur apprentissage et finissent par devenir amis. Nous découvrons leur vie simple et si compliquée à la fois: leurs joies, leurs motivations, leurs amours, leurs déconvenues, leurs chagrins mais aussi leurs déceptions. Le parcours d'un Rakugoka est soit un travail acharné et beaucoup de sérieux soit un talent et une passion innée selon le protagoniste, c'est très intéressant de voir progresser dans leur art, deux personnages diamétralement opposés.

LE MEILLEUR ANIME DE LA SAISON

Si je devais lui trouver un défaut ce serait que 13 épisodes me parait bien trop court tellement cette anime est intéressant. Que ce soit le Chara design, l'animation, les thèmes musicaux au son du vieux poste de radio et du Biwa ou bien encore les décors si détaillés et les coloris si bien choisis, il est juste parfait. Ça faisait longtemps que je n'avais pas eu un tel coup de cœur pour un anime. Fans de culture japonaise traditionnelle, je vous conseille donc de vous ruer dessus, non seulement vous ne perdrez pas votre temps mais vous prendrez plaisir à suivre cette chronique distrayante et enrichissante de deux Rakugoka. Et si vous veniez à être encore plus curieux à propos de cette discipline, allez faire un tour chez Isan Manga car cet éditeur français propose un manga qui traite justement de cet art :"Le disciple de Doraku".

N'ayant trouvé aucun trailer officiel sous titré chez ADN, je vous propose de tester des bandes annonce en VO:

www.youtube.com/watch?v=79-t5S8-3Xg

www.youtube.com/watch?v=W137rrbpdkA

Séverine Chougny / Le 09-03-16

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article