Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
MANGA et ANIME vus par  des passionnés

Blog de critiques et news sur les Manga, Manhwa, Manhua, Japanime et plus encore !

SHADOW STAR ! NARUTARU: LE MAL A UN VISAGE D'ENFANT

© by KITOH Mohiro / Kodansha

© by KITOH Mohiro / Kodansha

Titre:Narutaru
Auteur:Mohiro Kitoh (Bokurano)
Genre:Horreur, Extraterrestres
Deux tomes édités en France en 2000 par Glénat, stoppé, puis ré-édité en intégralité en 2009. Série type Seinen terminée en 12 tomes.

Synopsis:

Comme chaque été pour les vacances, Shiina, jeune fille de 12 ans va passer une semaine de vacances sur l’île où habitent ses grands-parents. Cette semaine est pour elle également l’occasion de retrouver ses amis d’enfance. Toutefois cette année Shiina va faire de curieuses découvertes. Pour commencer, elle met la main sur quelques croquis inattendus de son père qui est resté dans la base aérienne sur laquelle il travaille. Mais le plus extraordinaire sera le nouveau compagnon qui va la sauver d’une noyade certaine et qu’elle nommera Hoshimaru.

© by KITOH Mohiro / Kodansha

© by KITOH Mohiro / Kodansha

Avis :

Edité une première fois par Glénat en 2000, la publication fut interrompue au bout de seulement deux tomes ! Et pour cause... loin du scénario banal et des dessins enfantins que laisse entrevoir l'oeuvre au premier coup d’oeil, Naru Taru se révèle être un véritable manga d'horreur à part entière! Une ambiance inquiétante et des scènes réellement perturbantes! Gore, meurtre, pulsions suicidaires, viol et idéologie malsaine seront le lot de cette histoire! Ré-édité par Glénat (en intégralité cette fois) courant 2012; cette oeuvre, véritable précurseur du genre, inspirera notamment la direction scénariste du célèbre Higurashi et plus récemment de Puella Magi Madoka Magica.

© by KITOH Mohiro / Kodansha

© by KITOH Mohiro / Kodansha

Côté dessin, ce n’est pas là où le manga marque des points ! Kitoh nous livre ici un dessin des plus enfantins et c’est hélas une bien piètre performance… surtout au niveau des personnages ! Le Mangaka fait beaucoup d’erreurs des plus basiques : proportions, trames, profondeur de champ… trop d’erreur qui, malgré le fait qu’on puisse très bien s’y accoutumer, peuvent en décourager certains.

© by KITOH Mohiro / Kodansha
© by KITOH Mohiro / Kodansha

© by KITOH Mohiro / Kodansha

C’est alors que le scénario entre en jeu… et mon dieux… comment peut on arriver à produire un contenue autant malaisant ? Le fait que ce soit des personnages enfantins influe beaucoup sur des situations qui paraîtraient moins “impressionnantes” avec des personnages adultes… Tentatives de suicides, meurtres par strangulation, vomissements, tortures, tout y est ! Et le plus admirable dans tout ce massacre, c’est que contrairement au Seinen gore “bas de gamme” qui nous sont servis relativement quotidiennement: Kitoh nous plonge dans ce que je désigne de “ l’horreur propre”! Et pour cause; très peu, voir pas du tout de sang versé ! Au lieu de montrer bêtement la fragilité du corps humain, l’auteur insiste bien plus sur l'interprétation des lecteurs… et c’est là qu’est le véritable “art de l’horreur”... Le fait d’imaginer quelque chose de plus horrible que tout ce qui pourrait nous être montré en dessin…

© by KITOH Mohiro / Kodansha

© by KITOH Mohiro / Kodansha

Le manga fut également adapté en anime. Ce dernier, relativement court, n’a pas le temps de
reprendre tout le manga et se contente d’en adapter quand même une bonne moitié… Loin d’être indispensable donc !


En bref, pour ma part, malgré mon coeur bien accroché et le fait que j'ai goût à l'horreur, je ne peux cacher que je me suis senti réellement mal à l'aise en lisant ce manga; certaines situations et propos (faisant référence aux périodes sombres de la domination Allemande), me laissent aisément comprendre pourquoi sa publication fut soudainement arrêtée !

Chronique rédigée par Weihao Yu - Le 29 /01/17

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article