Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
MANGA et ANIME vus par  des passionnés

Blog de critiques et news sur les Manga, Manhwa, Manhua, Japanime et plus encore !

Les Carnets de l'Apothicaire, arc 1, tomes 1 à 4

Les Carnets de l'Apothicaire, arc 1, tomes 1 à 4

À 17 ans, Mao Mao a une vie compliquée. Formée dès son jeune âge par un apothicaire du quartier des plaisirs, elle se retrouve enlevée et vendue comme servante dans le quartier des femmes du palais impérial ! Entouré de hauts murs, il est coupé du monde extérieur. Afin de survivre dans cette prison de luxe grouillant de complots et de basses manœuvres, la jeune fille tente de cacher ses connaissances pour se fondre dans la masse.
 
Mais, quand les morts suspectes de princes nouveau-nés mettent la cour en émoi, sa passion pour les poisons prend le dessus. Elle observe, enquête… et trouve la solution ! En voulant bien faire, la voilà repérée… Jinshi, haut fonctionnaire aussi beau que calculateur, devine son talent et la promeut goûteuse personnelle d’une des favorites de l’empereur. Au beau milieu de ce nid de serpents, le moindre faux pas peut lui être fatal !

© Natsu Hyuuga / Shufunotomo Infos Co., Ltd. © Nekokurage, Itsuki Nanao / SQUARE ENIX
© Natsu Hyuuga / Shufunotomo Infos Co., Ltd. © Nekokurage, Itsuki Nanao / SQUARE ENIX
© Natsu Hyuuga / Shufunotomo Infos Co., Ltd. © Nekokurage, Itsuki Nanao / SQUARE ENIX

© Natsu Hyuuga / Shufunotomo Infos Co., Ltd. © Nekokurage, Itsuki Nanao / SQUARE ENIX

Issu d'un roman à succès dont le premier tome est étalé sur les volumes 1 à 4 du manga, Les Carnets de l'Apothicaire rapportent un récit addictif mêlant intrigues, jalousies, guerres de succession entre courtisanes, dames de compagnie et autres servantes au palais impérial. 

Notre héroïne, Mao Mao, est une fille de médecin; très intelligente, elle excelle à résoudre les énigmes et fourberies en examinant des indices qui ne signifient rien aux yeux des autres. Véritable détective-pharmacienne, la jeune femme se montre vive, pétillante et parfois caustique envers sa hiérarchie; pourtant, ce n'est jamais par manque de respect et souvent dans le but de démêler le vrai du faux.

Dans un monde où tout n'est qu'apparat, les femmes de la cours intérieure du palais ne sont que des ventres à produire des héritiers mâles. Les courtisanes qui n'enfantent pas ou dont les nourrissons meurent en bas âge sont mises à l'écart pour laisser la place à d'autres, plus aptes à donner une descendance à l'empereur.

Empoisonnements, trahisons, mensonges et meurtres sont au scénario mais on y apprécie aussi la personnalité de certains protagonistes principaux, les détails historiques ou encore l'humour sortant des nombreux quiproquos. Dans un univers où la vie d'une servante ne pèse rien face aux affirmations d'un-e noble, Mao Mao va, sans réellement en avoir conscience, tisser une toile qui la hissera peu à peu dans une position qui donnera du poids à sa parole. 

A travers le graphisme soigné de Nekokurage, cette adaptation de roman se met à la portée de tous avec une histoire qui sonne très Josei, un Seinen féminin qui pourra facilement être apprécié par les lecteurs-rices de "Bride Stories", "Emma" ou "Reine d'Egypte"entre autres.

Pour ma part, c'est un coup de coeur immédiat, aussi bien pour l'histoire que pour le graphisme délicat et très élégant du manga.

Gigi.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article