Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
MANGA et ANIME vus par  des passionnés

Blog de critiques et news sur les Manga, Manhwa, Manhua, Japanime et plus encore !

Kengan Ashura - Tomes 1 à 4

Kengan Ashura - Tomes 1 à 4
Kengan Ashura - Tomes 1 à 4
"Kengan Ashura" est la nouvelle licence de l'editeur Meian à profiter d'un système d'abonnement.
Comme "Kingdom", les abonnés recevront donc les tomes, ainsi que divers bonus. La grosse différence étant qu'ici on sait où on va, puisque le titre fait 27 tomes au total pour le premier arc.

Titre de Daromeon et Sandrovich Yabako, il s'agit d'un manga d'action nerveux, avec un poil d'humour et de fan service.
 
"Depuis des siècles maintenant, les désaccords entre grandes entreprises se résolvent dans l'ombre grâce à une méthode très simple... Les combats de Kengan ! Les représentants de chacune des parties s'y affrontent dans un duel à mains nues aux règles minimalistes, et le vainqueur remporte le litige en question... Bien loin de toutes ces considérations, Kazuo Yamashita, un employé de bureau vieillissant, va par hasard faire la rencontre d'Ohma Tokita, le combattant du conglomérat pour lequel il travaille... Et à qui il va devoir servir d'assistant ! Kazuo va alors découvrir un monde sombre, brutal et sanglant où les conflits économiques n'obéissent qu'à une loi : celle du plus fort !"
 
On a ici une série vraiment intéressante, tant sur le point du dessin, que sur le scénario.
L'action est sans temps mort, on ne s'ennui jamais, et les événements s’enchaînent à un rythme effréné.
Bien qu'il s'agisse d'un titre d'action, les auteurs ont mit en place un excellent scénario, mêlant action, donc, ainsi que politique et finance, tout en exploitant une galerie de personnages vraiment intéressants.
Ainsi, si Tokita est un impressionnant combattant, on a aussi à ses côtés un salaryman de 50 ans, Yamashita, dépassé par les événements et utilisé de façon mystérieuse par son patron pour que ce dernier arrive à ses fins.

À bien des égards, le titre s'avère donc être une bonne surprise, avec des retournements de situation, un apologie aux combats et aux corps musclés, mais aussi de nombreux passages WTF où les combattants se retrouvent déformés par les coups.
 
EDO
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article