Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
MANGA et ANIME vus par  des passionnés

Blog de critiques et news sur les Manga, Manhwa, Manhua, Japanime et plus encore !

Les insomniaques / Tome 1

Les insomniaques / Tome 1

Ce manga de Makoto Ojiro, auteur que l'on connaît déjà pour son précédant titre "La fille du temple aux chats", est une romance-tranche de vie qui met en scène un duo d'adolescents dont le point commun est le manque de sommeil. En dehors de ce problème, rien ne les prédisposait à devenir aussi proches.

Ces lycéens passent donc aux yeux de leurs camarades pour bizarres, maladroits ou asociaux. Pourtant, s'ils arrivaient à dormir la nuit, leurs journées ne seraient pas si difficiles et ils ne se montreraient pas si désagréables avec les autres. Mais voilà, ils sont insomniaques et seule une autre personne l'étant aussi peut les comprendre.

Ils décident après la découverte de leur secret de se créer un coin partagé pour faire des siestes au lycée pour éviter d'aller à l'infirmerie et d'être catalogués comme "malades".

C'est le début pour Magari et Nakami d'une amitié complice, aux accents romantiques.

Les insomniaques / Tome 1
Les insomniaques / Tome 1
Les insomniaques / Tome 1

Un auteur qui évolue avec brio

Ce que j'ai particulièrement aimé dans ce titre est l'ambiance douce et paisible. On ressent moins l'aspect érotique trop présent dans son ancienne série, qui ne lésinait pas sur les gros plans mettant en scène le fessier de l’héroïne. Là, c'est plus en accord avec le thème, et la romance qu'on devine déjà se veut tout en délicatesse. 

Le scénario ne laisse que peu planer le doute sur l'attirance qu'ils ressentent l'un pour l'autre, mais c'est autre chose qui les rapproche. Leurs insomnies chroniques, leurs confidences sur les conséquences qui en découlent et aussi le fait de faire quelque chose d'interdit au lycée; tout ça pimente leur relation.  Tout en restant pour le moment très amicale, leur complicité évolue vers l'amour, sans vraiment qu'ils ne le réalisent encore.

Côté dessin, c'est très beau, pétillant et précis. J'avais déjà craqué sur le trait de l'auteur dans "La fille du temple aux chats", également publié chez Soleil manga, et c'est donc avec plaisir que je parcoure à nouveau les planches de cet artiste. 

Si vous cherchez un manga Chill (rafraîchissant-reposant), c'est exactement ce qu'il vous faut : un scénario doux et positif, une héroïne pêchue et adorable, un garçon un peu maladroit mais plein de bonne volonté et plein de petits moments qui prêtent à sourire. 

Gigi

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article