Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
MANGA et ANIME vus par  des passionnés

Blog de critiques et news sur les Manga, Manhwa, Manhua, Japanime et plus encore !

Vlad Draculea / Tome 1

Vlad Draculea / Tome 1
Vlad Draculea / Tome 1

Titre sans aucune doute surprenant, sorti il y a peu chez Soleil Manga, "Vlad Draculea" d'Akiyo Ohkubo totalise trois tomes, et est en cours de parution au Japon.

Si l'on se fie à la lecture du premier volume, Il s'agit apparemment d'une série centrée sur la politique, l'histoire et la guerre.

De mon côté, je ne vous cache pas mon étonnement, d'avoir constaté une fois le tome refermé, qu'il ne contenait pas une once de vampirisme. Est ce seulement ce premier volume ou cela concerne t'il toute la série ? En, lisant le synopsis, on peut déjà s'en faire une idée d'ensemble plus complète.

"Derrière chaque mythe et légende se cache souvent l'Histoire. Il pensait libérer son peuple des influences étrangères, il est aujourd'hui le plus célèbre des vampires!

Au milieu du XVe siècle, Vlad III Draculea succède à son père. Pour garder son trône, il doit composer avec une noblesse hostile et un environnement tourmenté, déjà menacé par ses voisins directs, l'Empire ottoman et le royaume de Hongrie. Dans une Europe qui ne connaît alors que la guerre, le jeune prince, fils du dragon, va devoir user de tous les moyens pour que la Valachie ne sombre pas dans le chaos."
©OHKUBO Akiyo / Enterbrain
©OHKUBO Akiyo / Enterbrain
©OHKUBO Akiyo / Enterbrain
©OHKUBO Akiyo / Enterbrain

©OHKUBO Akiyo / Enterbrain

L'histoire :

Un souverain tristement tenu en laisse par des nobles mal intentionnés

Au début, on se prend d'affection pour le prince Vlad qui en plus d'être très isolé, une évidence au vu de son statut social, perd peu à peu les personnes de son entourage sur lesquelles il pouvait se reposer ne serait ce qu'un peu.

Puis cette affection se mue assez rapidement en agacement lorsqu'on constate qu'il se laisse mener par les nobles de son pays; ces derniers n'ayant aucune espèce de légitimité à intimider ses conseillers, à imposer leurs prix aux marchands qui se voient obligés de leur céder leurs produits à perte, ou encore de s'octroyer droit de vie ou de mort sur les citoyens.

Mais après un déclic un peu trop long à venir, le jeune Vlad se réveille et débute des actions discrètes visant à museler les nobles de son pays qui pour la plupart œuvrent uniquement dans leurs propres intérêts, appauvrissant sans aucun scrupule les habitants, brisant l'économie du pays. Leurs buts, en se plaçant ainsi au dessus de l'autorité de Vlad sont multiples mais cette puissance financière leur sert surtout à asseoir à la table des conseillers, des hommes choisis par eux, tels des marionnettes serviles et obéissantes. 

Mon avis :

Je ne sais pas trop quoi penser de ce premier tome, si je met de côté mes attentes de surnaturel, il reste les aspects politique, stratégie et conquêtes des nations limitrophes pour les anexer, qui font d'habitude, la toile de fond des titres de guerre que j'apprécie.

Mais justement concernant la guerre, en tant que lectrice fan du genre, je reste un peu sur ma faim, les seuls moments d'action débutent en fin de tome. C'est vraiment frustrant et assez inintéressant de ne pas voir les préparations stratégiques en amont et de constater uniquement les résultats en termes de X décédés dans le camps de Vlad et X morts chez les ennemis.

L'impression que j'ai eu en lisant ce manga est que l'auteur ne sait pas vraiment où il va et a décidé de changer subitement son style de narration au bout de presque un tome...

Côté dessin, même si l'on ne peut lui reprocher la fadeur du style commercial des Shônen Isekai qui sont légions, il n'a toutefois pas la patte graphique de titres comme "Cesare" ou "Pline". Un trait soigné donc mais peu marquant, reprenant souvent les mêmes profils de ses protagonistes soit par facilité ou manque de temps soit par choix de dextérité. Quant au découpage, ça ressemble au style occidental qu'on pourrait retrouver dans les BD franco-belges; reste une impression de rendu un peu trop classique et linéaire qui manque d'impact.

Pour finir, j'attendrais donc d'avoir lu le second volume pour vous le recommander.

Gigi

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article