Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
MANGA et ANIME vus par  des passionnés

Blog de critiques et news sur les Manga, Manhwa, Manhua, Japanime et plus encore !

Gingitsune

Gingitsune

Scénariste : Amamiya Hitomi 

Auteure du manga papier : Ochiai Sayori 

Plateforme streaming : Crunchyroll.fr 

Type: Seinen 

Genre: Comédie - Fantasy - School Life  - Surnaturel 

Thèmes : Dieux / Déesses - Surnaturel- Famille - Folklore - Pouvoirs 

12 épisodes (pas de suite annoncée pour l’instant)   

Gingitsune

Dans un des temples sous la protection d’Inari, habite un Yokai renard du nom de Gin, c’est un messager divin assez ronchon et grand dormeur qui raffole des mandarines. 

Au départ, ils étaient deux, car les messagers fonctionnent par paire,  seulement subitement son compagnon choisit de partir, Gin décida de rester et à finit par se lier d’amitié avec la 15ème héritière du temple capable de le voir contrairement au reste de sa famille. 

Gingitsune


Pour l’amour des mandarines ! cohabitation avec un messager renard ! 

 

Makoto a perdu sa mère très jeune, comme elle n’était encore qu’une enfant, elle n'était pas trop triste et trouva une sorte de réconfort auprès de Gin le messager du dieu Inari. 

Elle comprit lors de leurs premiers échanges qu’elle était la seule à pouvoir le voir parce qu’elle avait reçu le don, c’est alors devenu naturel de lui parler sans cesse et sa présence est devenu son quotidien. 

Bien que son père ne puisse pas le voir, il croit fermement à ce que sa fille lui raconte et donc se met à lui parler comme s’il en était également capable de l’apercevoir, Gin de son côté a un profond respect envers son père et l’admire dans ses fonctions de prêtre.  

Gin a toujours l’air lassé par ce qu’il voit et qu’il vit surtout depuis le départ de son partenaire, la présence de Makoto a en quelque sort balayé ce silence qui lui pesait tant et même s’il refuse de l’admettre il est content de vivre en leur compagnie.   

C’est un grand amateur de mandarines, il en demande d'ailleurs fréquemment en offrande.

On apprend par quelques flash-back qu'il existe une raison et signification particulière pour Gin mais préfère en garder le secret.

 

Entre temps, Makoto se découvre de bonnes amies que tout oppose et commence à partager sa vie au temple avec elles; elle se retrouve à les aider quand elles sont également victime événements inexplicables.  

Dans un second temps, elle fait la connaissance d’un jeune garçon ayant le même don qu’elle, sauf qu’à l’instar d’elle le jeune garçon a perdu ses deux parents et vit au sein d’une famille qui s'est longtemps battu pour l’héritage de leur grand-père à savoir le temple, cela aurait dû lui revenir, mais beaucoup de choses se sont compliquer et l’ont poussé à vivre sous le même toit que la jeune fille. 

Il n’est cependant pas venu tout seul, car Haru une messagère renarde l’accompagne contre l’avis de ce dernier et malgré divers quiproquos s’est retrouvée à devenir la partenaire de Gin pour pouvoir vivre aux côtés du jeune garçon. 

La vie suit son cours tranquillement au sein de cette série, cependant, comme toute adolescente de son âge, la jeune fille se pose des questions sur son avenir, elle aime le temple et le temps qu’elle y passe chaque jours l’emplit de joie. 

En plus, elle possède un don inestimable en faisant une prêtresse tout désignée pour prendre la succession, seulement elle ne sait pas si elle souhaite continuer le travail de son père... d’un autre côté, elle voudrait rester le plus longtemps possible aux côtés de Gin. 

Gin ne peut pas quitter le temple, un messager divin ne doit pas s’éloigner de l’endroit de son dieu sinon il s’affaiblit et finir par mourir, donc si la jeune fille choisit une autre voie, elle devra le quitter. 

Néanmoins, la série ne va pas plus loin que ça et ne va donc pas nous fournir de réponse quant à l’avenir qu’aura décidé de prendre Makoto, pour l’instant, elle profite de ce qu’elle possède déjà et si une saison 2 s’amène un jour, peut-être qu’alors on en saura plus ou qu’on suivra encore leurs aventures.  

Gingitsune

Avis :

Il s'agit d'un anime sympathique faisant partie de la famille des séries Yokai ,sauf que cette fois, nous ne partons pas dans une multitudes d’esprits/créatures faisant partie du folklore japonais, dans cette série ce sont les messagers divins qui sont à l’honneur. 

On en découvre plus à travers une sorte de visite de tous les messagers divins, racontant chacun leurs propres histoires, leurs propres vécu et de leurs visions des choses depuis qu’ils sont sur terre. 

La majeure partie des séries yokai fait souvent étal de l’espérance de vie, un sujet quasi systématique étant donné que la durée de vie d’un être humain et celle d’une créature surnaturelle ne sont pas les mêmes, il y a souvent cette notion de tristesse quant aux sentiments qui peuvent naître entre les deux parties. 

Les messagers en font aussi partie et manifestent une certaine tristesse bien qu’ils sachent que cela dure depuis longtemps, ils s’y sont faits, chacun le vit à sa manière et tente d'apprécier le peu de temps qu'il passe aux côtés des humains.

L'anime en lui-même se laisse regarder à la manière d'un épisode de "Natsume yuujinchou", cela reste assez léger dans l'ensemble, mais aborde quand même tout ce qui fait la beauté d'un anime Yokai même si ce n'est pas plus exploité. A partir de la fin, la série surfe sur des épisodes un peu moins intéressants où ils ne se passe pas grand-chose et où les protagonistes sont souvent mis à l'écart. 

Quant aux personnages, ils sont divers et variés, assez classiques dans leurs personnalités, en apprenant à les suivre, ils prennent un peu plus en assurance surtout en ce qui concerne Makoto et le jeune garçon qui sont les seuls à voir les messagers, bien qu'ils aient le même don, leurs situations ne sont pas pareilles et cela rajoute des possibilités à la suite des événements; seulement ce n'est qu'imaginaire parce qu' à mon avis on n'en verra pas plus. 

Même si j’espère une suite, je sais bien qu’il y a peu de chance que cela se fasse et surtout la série n’est peut-être pas très vieille, mais elle n’est pas très connue cependant dans l’ensemble cela reste correct, ça ne fait certainement pas le poids avec "Natsume yuujinchou" ou autres séries du même genre, seulement, c’est aussi agréable à suivre. 

Nous avons donc là, une petite série sans pression et tranquille à regarder, Bon visionnage-peut être !  

 

Kamilis 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article