Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
MANGA et ANIME vus par  des passionnés

Blog de critiques et news sur les Manga, Manhwa, Manhua, Japanime et plus encore !

ZIG, la terreur est inacceptable (Pour public averti)

En ce moment j'enchaîne pas mal d'ouvrages où les armes sont à l'honneur et ZIG, n'échappera pas à cette PAL pratiquement dédiée.

Scénarisé par le célèbre Takashi Nagasaki auteur de "Master Keaton", "Pluto" et "Billy Bat" entre autres, et illustré par le non moins connu Tetsuya Saruwatari, mangaka réputé pour "Tough" et "Free Fight"; ce one-shot nous embarque dans une mission de protection un peu particulière, puisqu'il s'agit d'escorter un criminel de guerre jusqu'à son procès. 

 

 Un thriller moderne sur le terrorisme

 "Un ancien agent des forces spéciales se retrouve embarqué dans une guerre entre États.

Le CV de Kiryû Jingo fait mention de ses états de service dans la section spéciale des Forces japonaises d'autodéfense. Mais depuis, il est devenu agent de sécurité dans une banque de Hong Kong. Lors d'un hold-up, il découvre très vite que les voleurs sont en réalité sous contrat avec le département de l'information chinois. Kiryû se trouve alors embarqué dans une guerre entre États."

ZIG, la terreur est inacceptable (Pour public averti)

Alors qu'il pense couler une fin de carrière tranquille après des faits d'armes impressionnants, dont une dernière mission dans laquelle il a échappé de peu à la mort, Kiryû va devoir reprendre du service.  

Après un flash-black brutal et meurtrier, le récit débute sur un banal braquage de banque qui cache pourtant des dessous bien plus graves que la mort d'un simple agent de sécurité. 

Zig Kiryû témoigne auprès de la police après son réveil.

Suite à la tentative suicidaire d'un de ses collègues agent de sécurité comme lui, de maîtriser l'un des braqueurs de la banque, il s'était pris un méchant coup de crosse dans la tête.

Pourtant, il est aussi celui qui a empêché un carnage en calmant les ardeurs de collègues un peu trop confiants, épargnant ainsi la vie de nombreux civils présents au moment du braquage.

Suite à sa prise de décisions intelligentes ce jour là, ainsi qu'à sa démonstration de sang froid, on lui proposera un contrat assez curieux : protéger jusqu'à son procès, un criminel de guerre.

Qui de mieux que Zig pour ce job risqué mais si particulier ? Lui qui connait de par son passé, les affres de la guerre, les choix cruels qui s'imposent d'eux même, le devoir de privilégier sa propre survie ou celle de ses camarades et parfois même de prendre une ou plusieurs vies, lorsqu'il ne reste plus que cette ultime option d'envisageable. 

Pourtant, le premier face à face entre les deux hommes sera plus difficile que prévu pour Zig, qui revivra des scènes passées, occultées jusqu'à maintenant par son esprit en recherche de rédemption. Notre héros verra en cet homme détestable, celui qu'il était lui même autrefois, un être impitoyable. Un combat qui s'annonce donc sur deux niveaux, à savoir une bataille psychologique et un violent affrontement sur le terrain où le sang coulera immanquablement.

ZIG © 2017 Tetsuya Saruwatari, Takashi Nagasaki / SHUEISHA Inc.
ZIG © 2017 Tetsuya Saruwatari, Takashi Nagasaki / SHUEISHA Inc.
ZIG © 2017 Tetsuya Saruwatari, Takashi Nagasaki / SHUEISHA Inc.
ZIG © 2017 Tetsuya Saruwatari, Takashi Nagasaki / SHUEISHA Inc.

ZIG © 2017 Tetsuya Saruwatari, Takashi Nagasaki / SHUEISHA Inc.

Le terrorisme en 3 leçons 

L'ouvrage comporte en réalité trois passages distincts, illustrant chacun à leur tour un aspect différent du terrorisme. Prise d’otages avec revendications pseudo religieuses, vente d'armes pour financer la "protection" d'une ressource naturelle locale de "pilleurs étrangers"autorisés par un gouvernement corrompu au pouvoir et la mise sur piédestal d'un gourou censé représenter les "valeurs" défendues par les dits terroristes.

Le côté psychologie s'avère assez poussé offrant des moments de tension presque palpables où l'on partage le mal-être du héros qui revit un passé douloureux, culpabilise encore mais comprend son ennemi, ayant du lui aussi commettre ce qu'il considère désormais comme des atrocités.

Zig est un récit qui fait penser dans un certain sens, aux  films d'action un peu rétro avec des protagonistes "gueules cassées" qui portaient un charisme certain. On y laisse la part belle à l'armement militaire et aux armes de poing qui ont droit ici à des explications détaillées concernant leur fabrication ainsi que leur utilisation et champs d'action.

Pavé d'un graphisme viril très poussé sur les musculatures extrêmes, "Zig" nous rappelle, via ses protagonistes aux morphologies caricaturées, des séries comme "Free Fight" ou "Tough"où l'univers du combat est au centre du récit.

Le seul aspect qui m'a déplu dans ce one-shot est la façon de diaboliser le militaire en mission, le dépeindre comme un homme qui n'en est plus tout à fait un, le déshumaniser à outrance. Bien heureusement, la finalité du scénario est tout autre et tend plutôt à montrer des protagonistes en recherche de pardon, conscients de leurs méfaits passés.

Il est évident que cette exagération vise à noircir le récit en oppressant un peu le lecteur, l'immergeant dans une ambiance un peu plus malaisante au fur et à mesure que l'on se rapproche du "déclic" de l'antagoniste.  

Pour conclure, il s'agit tout de même d'un titre à réserver aux plus de 16 ans et qui parlera plus certainement à un lectorat masculin plus âgé en raison d'un graphisme old-school et d'un découpage tout aussi rétro. Un ouvrage que je considère pour ma part comme indispensable pour les fans des auteurs, et qui peut également initier à la découverte de séries plus longues des même mangakas, pour les autres.

Gigi

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article