Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
MANGA et ANIME vus par  des passionnés

Blog de critiques et news sur les Manga, Manhwa, Manhua, Japanime et plus encore !

Jormungand / Tome 6

Resituons le récit:

Valmet quitte l'équipe de Kokô sans l'en informer, pour retourner en Afrique là où s'est joué un acte majeur de son passé. Suivie discrètement par Jonah, elle cherchera à dénouer une sale affaire.

Son ancien supérieur hiérarchique ayant servi de bouc émissaire, Valmet, compte bien faire la lumière sur tout ça et ça ne ne se fera pas sans perte humaine. 

Du côté de Kokô et toute sa bande, les négociations d'une transaction tourneront mal et là aussi, beaucoup de sang coulera.

Restaurer son honneur, mettre à jour les manigances ayant participer à mettre dans l'ombre celui qu'elle respecte plus que tout et mettre sa vie en jeu quitte à ne pas pouvoir revenir auprès de Kokô, voici les plans de Valmet, personnage qui sera au centre de ce tome.

Jormungand / Tome 6

Un volume bourré d'action !

Comme d'habitude l'auteur nous offre une succession de combats, alternés à des flash-back, servant ici à développer le passé de Valmet et surtout sa relation ambiguë avec le Major Général.

On suit donc d'un côté l'attaque de Valmet, secondée par Jonah, contre tout un groupe d'élite. Et de l'autre côté, la milice de Kôko se fait attaquer par des combattants aux capacités hors norme.

La fluidité des combats est exceptionnelle et surtout l'histoire reste riche et trépidante malgré un univers où le récit est centré sur la vente d'armes.

Jormungand reste très axé sur les actions militaires, qu'on parle de protéger des notables ayant ordonné des exactions en temps de guerre ou encore qu'on y décrive les conflits en place pour s'octroyer les hydrocarbures des sous-sols africains. 

Des sujets qui restent très ancrés dans la réalité à notre époque. Seul rappel qu'il s'agit d'une fiction : les fantaisies de combat des tueurs à gage, qui prêtent parfois à sourire, au milieu du flot de sang ou des piles de cadavres. Un contraste qui assombrit encore l'histoire, nous rappelant, qu'à chaque instant, l'un des membres de l'équipe peut perdre la vie et qu'à force de frôler la mort au quotidien, ils dédramatisent le plus possible, en "s'amusant".

C'est évidement un Manga à ne pas mettre entre toutes les mains, la violence y étant omni-présente. Pourtant, il s'agit d'un de mes titres préférés depuis bien longtemps, et la version papier surpasse à mon sens l'Anime, qui est quant à lui plus amplement connu.

 Gigi

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article