Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
MANGA et ANIME vus par  des passionnés

Blog de critiques et news sur les Manga, Manhwa, Manhua, Japanime et plus encore !

Diabolik Lovers

Diabolik Lovers

Réalisé par Shinobu Takagashi, cet Anime est à l’origine un Visual Novel (comme de nombreux autres harem inversé d’ailleurs, Amnésia, ou Hakuoki dont je vous ai déjà parlé). Il raconte l’histoire de Yuri, une jeune lycéenne qui se voit quitter son domicile sous la demande de son père, un prêtre qui doit partir à l’étranger, et qui se voit aller vivre chez des connaissances de  ce dernier. Ainsi elle fera la connaissance des frères Sakamaki : Shu, Reiji, Ayato, Raito, Kanato, et Subaru. Cependant ils se révèlent être des vampires. On se pose alors une simple question ? Comment elle va s’en sortir avec eux qui ne cessent de tourner autour d’elle, la voyant comme un buffet garni et raffiné.

Diabolik Lovers

L’histoire est tout bonnement géniale même si je considère que le visual novel est bien meilleur est bien plus développé sur certains points. C’est un fait que je noterais pour tous les Anime adaptés d'un jeu, il manque énormément d’éléments afin de tout comprendre, comme par exemple, l’histoire plus en profondeur des mères des garçons, ou encore leur terrible passé personnel. Autre petit point négatif, Yui nous casse les oreilles et représente le cas typiquement détestable du cliché de la fille des harems.

Diabolik Lovers

Malgré ces petits défauts, en toute honnêteté, l’anime se trouve être bien et vraiment excitant en tout point. On nous montre différents aspects du vampire. L’affamé, le dominant, le sadique, mais aussi l’amoureux et le sensuel. Mais il faut vraiment mettre un gros point sur le côté sadique, à la limite du SM, et sur le côté de la sensualité. Si vous vous attendez à de la romance à l’eau de rose à gogo, ça ne l’est pas totalement, ça s’en éloigne même, avec un petit côté syndrome de Stockholm en prime. Le résumé que je vous ai donné ne concerne que la première saison. Dans une seconde saison, on fait la rencontre avec une nouvelle famille de vampire, différentes des Sakamaki qui sont des sangs purs, qui sont quatre enfants orphelins, recueillis par Karl Heinz, le père même de notre première famille. De plus dans la seconde saison, on fait la découverte des vampires fondateurs. Tous sont aussi beaux les uns que les autres et ont une histoire qui nous brise le coeur et qui nous perturbe.

Diabolik Lovers

Comme toujours, les garçons sont vraiment différents et présentent des aspects divers des hommes des harems inversés. L'aîné de la famille, Shu, était plus jeune un garçon plein de vie et de joie, cependant lorsqu’on le regarde en tant qu’adulte, il parait vide, neutre, renfermé. Il a totalement renié son devoir de maître de maison pour le laisser à son plus jeune frère. Il passe la plupart de son temps à dormir et à écouter de la musique sans vraiment prêter attention à ce qu’il se passe autour de lui. Vient ensuite Reiji, le garçon à lunette qui prend en main toute l’organisation de la maison. Il est sérieux, intelligent et vraiment très strict mais lorsque l’on sait que dans son passé, il a toujours essayé d’attirer l’attention de sa mère qui n’avait d’yeux que pour Shu, on comprend pourquoi il déteste son aîné aujourd’hui. Tout deux partagent la même mère : Béatrix. Ensuite, nous avons l'aîné d’un trio, fils de Cordelia : Ayato. Exigeant, sadique, tête brûlée, et surtout « Ore-sama ». Il a été élevé par sa mère dans le seul but de devenir le chef de famille alors que lui ne voulait que s’amuser avec ses frères. Raito est plutôt... l’incarnation de la luxure. Un véritable pervers qui aurait eu des relations même avec sa mère (ce n’est pas dit dans l’anime ce n’est donc pas un spoiiiiiler), auquel le plus jeune, Kanato aurait assisté et aurait été traumatisé à vie. Ce dernier est juste extrêmement perturbé et perturbant. C’est un véritable psychopathe qui a une grande collection de peluches ainsi que de poupées de cire anciennement humaines. Pour finir, le plus différent du groupe, le plus à l’écart : Subaru. Son passé n’est pas non plus le plus gai, et il ne cherche pas plus que ça à se faire une bonne place au milieu de ses frères. Ils lui rappellent beaucoup trop ce que son père a fait subir à sa pauvre mère, la plus belle et douce de toute, Christa.

Diabolik Lovers

Cette histoire, vous l’aurez compris, n’est qu’une histoire de conflit s familiaux, je vous conseille alors, une fois que vous aurez fini l’Anime, de regarder l’histoire des personnages pour que vous compreniez mieux pourquoi ils sont devenus aussi abjects.

 

                Si vous aimez les vampires, et surtout les morsures, cet Anime aussi sombre qu’excitant est fait pour vous. Pour l’heure nous ne savons pas si une énième saison sera faite, mais on ne peut que l’attendre avec une grande impatiente au vu de la fin de la dernière saison. Cette histoire est vraiment bien et bien plus profonde qu’on ne peut le croire. Je trouve juste dommage que nous n’ayons pas les Visual Novel en anglais ou en français...

 

Rédigé par La Rose Blanche

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article