Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
MANGA et ANIME vus par  des passionnés

Blog de critiques et news sur les Manga, Manhwa, Manhua, Japanime et plus encore !

Our Little Secrets, par Ema Tôyama

Our Little Secrets, par Ema Tôyama

« Our Little Secrets » est un shôjo manga dessiné par Ema Tôyama, édité en France par Pika Edition avec déjà 3 volumes, le quatrième sortira le 2 octobre et la série se conclura au huitième . Il a été prépublié au Japon dans le magazine « Nakayoshi» de Kôdansha, sous le titre « Aoba-kun ni kikitai koto » qu'on peut traduire littéralement par « Les choses que j'aimerais écouter d'Aoba-kun ».
C'est dans ce magazine qu'Ema Tôyama a commencé sa carrière en septembre 2003 avec son manga « Tenshi no Tamago ». Mais en France, on la connaît pour ses séries « Love Mission » (2009), « GDGD Dogs »(2010), « Lovely Hair » (2010) ou encore « Love Hotel Princess »(2015). Dernièrement, elle a écrit « Love Mission, impossible ? » en un seul volume pour clore les aventures de Yupina.

Aoba-kun Ni Kikitai Koto © Ema TOYAMA / Kodansha Ltd.

Aoba-kun Ni Kikitai Koto © Ema TOYAMA / Kodansha Ltd.

Synopsis :

 Mayo est une lycéenne discrète éprouvant des difficultés pour communiquer avec les autres. Elle commence aujourd'hui un petit boulot quelque peu étrange à « La Maison de l'écoute ». En effet, son travail consiste à écouter les gens en silence. Mais son premier client n'est autre que La star du club de basket, Aoba, un garçon parfait qui semble n'avoir aucun souci. Ainsi démarre une relation particulière entre deux êtres que tout oppose...

Aoba-kun Ni Kikitai Koto © Ema TOYAMA / Kodansha Ltd.

Aoba-kun Ni Kikitai Koto © Ema TOYAMA / Kodansha Ltd.

Critique : 

Mayo a la malchance de tomber tout de suite sur Aoba comme premier client, et donc, elle n'arrive pas à rester impassible pour l'écouter. Dommage, on n'a pas vraiment de point de comparatif avec un ou plusieurs clients lambda. De plus, sa description selon laquelle elle est timide, ne sachant pas porter sa voix, tombe un peu à l'eau. Bien sûr, ce sont ses sentiments pour le garçon qui la pousse à s'investir et à être super active, mais la narration va peut-être trop vite dans ce sens.
Le syndrome Clark Kent « Je porte des lunettes et je me coiffe différemment pour ne pas qu'on me reconnaisse » est un peu ridicule. Si au moins l'héroïne se mettait une perruque et se maquillait comme dans « L'heure des Secrets » de Saki Aikawa ce serait plus crédible.
Le récit est rythmé par les matchs de basket du club d'Aoba,où on découvre donc plusieurs garçons avec des mentalités différentes, même si elles ne sont pas très innovantes par rapport à d'autres manga sportifs.
Heureusement, il y a du suspens à la fin de chaque tome et on a envie de continuer la lecture. À la fin du tome 3, on a hâte de découvrir le secret d'Aoba.

Aoba-kun Ni Kikitai Koto © Ema TOYAMA / Kodansha Ltd.

Aoba-kun Ni Kikitai Koto © Ema TOYAMA / Kodansha Ltd.

Le Graphisme : 

Le dessin dans « Our Little Secrets » est très mignon avec de grands yeux. Il est plus harmonieux que dans les autres œuvres de la mangaka, avec un trait plus sensible, doux et plus clair. Par contre, on peut peut-être lui reprocher d'avoir un peu perdu sa personnalité.

 

En bref :

 C'est une série de bonne facture avec du rebondissement et de bons sentiments. Même si les personnages sont assez classiques, le déroulement de l'histoire lié au secret d'Aoba permet un peu d'originalité. Ce n'est pas qu'une histoire d'amour qui est en jeu, mais aussi d'amitié et de confiance.

Signé : Sibychan

 

Découvrir un extrait en ligne ci-dessous :

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article