Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
MANGA et ANIME vus par  des passionnés

Blog de critiques et news sur les Manga, Manhwa, Manhua, Japanime et plus encore !

Kiss me at Midnight par Rin Mikimoto

Kiss me at Midnight par Rin Mikimoto
Kiss me at Midnight par Rin Mikimoto

Les éditions Pika nous proposent depuis juin 2018, de suivre les aventures amoureuses de Hinana dans le Manga « Kiss me at midnight », dessiné par Rin Mikimoto. On compte aujourd'hui 6 tomes en France dans la sous-collection Purple Shine de Pika, et la série est encore en cours de publication avec 10 tomes, sous le titre original de « Gozen 0-ji, kiss shi ni kite yo », dans le magazine Bessatsu Friend de la Kôdansha au Japon.
On connaît Rin Mikimoto pour son autre œuvre phare « Close to heaven » (Kyô no Kira-kun ) en 9 volumes, mais avant, elle avait aussi dessiné « 17 Sai » et « Kinkyori Renai ».

© 2015 Rin Mikimoto / KODANSHA

© 2015 Rin Mikimoto / KODANSHA

Synopsis :

Hinana est une élève qu'on dit sérieuse, organisée et studieuse. Pourtant, comme toutes les jeunes filles, elle rêve d'amour et lit des romances. Son quotidien est un peu bouleversé quand son lycée accueille une équipe de tournage pour un film dans lequel joue la star Kaede Ayase. Elle-même se retrouve à jouer les figurantes. Les deux personnages vont très vite découvrir leurs personnalités cachées et tomber amoureux l'un de l'autre. Mais avoir une relation amoureuse avec une star n'est pas aisé. Hinana va-t-elle réussir à surmonter toutes les difficultés ?

© 2015 Rin Mikimoto / KODANSHA

© 2015 Rin Mikimoto / KODANSHA

Un peu plus loin dans l'histoire :

Aki, l'ami d'enfance de Hinana est aussi amoureux d'elle, mais il n'est pas doué pour draguer et faire comprendre ses sentiments. De son côté, Kaede doit déjouer les manigances d'un de ses anciens amis, Mitsuki, qui ne supporte pas qu'il ait quitté son groupe et le monde de la musique pour être une star du cinéma. Mais tant de haine ne cache-t-il pas un secret plus douloureux ? De plus, une ex de Kaede débarque aussi pour lui ravir son cœur à nouveau.

© 2015 Rin Mikimoto / KODANSHA

© 2015 Rin Mikimoto / KODANSHA

Critique :

  Les personnages sont tous plutôt bien croqués, en ayant à chaque fois une face cachée que personne ne pourrait soupçonner. Cela rajoute beaucoup d'humour au scénario. Kaede déjoue souvent les plans de Mitsuki d'une façon très originale et hilarante, alors que Hinana fait changer d'avis ses adversaires par son courage, sa gentillesse et son sérieux.
Tous les chapitres ne sont pas forcément palpitants mais ils racontent assez bien une relation de couple plutôt mignonne. C'est une manière de mettre les lecteurs dans leur poche et d'être toujours du côté des héros. La fin du tome 6 laisse le lecteur dans un suspense intense car Kaede va révéler pourquoi Mitsuki et les autres membres du Boy's Band « Funny Bone »le détestent. Enfin, peut-être pas tous, car on connaît surtout le fort ressentiment de deux membres du groupe. On ne sait pas encore si la mangaka va faire entrer en scène les autres et nous faire découvrir leurs personnalités. Sans doute se ménage-t-elle des histoires de secours pour prolonger la série. Car si ces six premiers volumes parlent essentiellement des problèmes de Kaede, Rin Mikimoto laisse aussi quelques indices concernant un passé troublant qui hante Hinana. Seul Aki semble être au courant. On espère que les révélations arriveront plus vite que pour Kaede.

© 2015 Rin Mikimoto / KODANSHA

© 2015 Rin Mikimoto / KODANSHA

Le Graphisme :

Le style graphique de Rin Mikimoto est reconnaissable. Elle aime faire des volutes de cheveux en mode Art Nouveau. Elle maîtrise encore plus son style et s'affirme, même si il était déjà beau dans « Close to Heaven ». Son dessin est toujours très détaillé et minutieux. Il y a un grand contraste entre les scènes normales et les scènes humoristiques, les personnages arborant alors une énorme tête avec des joues de hamster. Ceci dit, on peut trouver quelques fois les mains des personnages bizarres avec des doigts trop longs et fins.

© 2015 Rin Mikimoto / KODANSHA

© 2015 Rin Mikimoto / KODANSHA

En bref :

 C'est une série très intéressante, même s'il n'y a pas de grandes machinations et qu'on a l'impression que le récit va trop doucement. A part pour quelques petits détails, il est facile de sauter le tome 2, par exemple. L'auteur semble vouloir traiter l'histoire avec un certain réalisme, avec très peu de Paparazzi qui tournent autour de la star finalement. A un moment, Aki évoque la difficulté de la jeune fille à vivre une relation épanouie avec Kaede, parce qu'il est assez rare qu'ils puissent se rencontrer pour flirter. Mais connaissant la société japonaise où les femmes élèvent les enfants et s'occupent du foyer quasiment seules, pendant que les maris triment du matin jusqu'au soir au bureau, devant aussi faire des soirées arrosées entre collègues, il est un peu ironique de dire qu'une relation normale avec un homme normal soit meilleure.
Le parallèle avec le conte de Cendrillon n'est pas non plus exploité à fond malgré ce qui a été promis au départ. Ce ne sont que quelques allusions par ci par là.

Pour l'instant, cette série est la plus longue de Rin Mikimoto. Espérons qu'il n'y ait pas trop d’essoufflement dans le récit pour la suite et qu'elle saura faire une fin bien pensée.

 

Signé : Sibychan

 

Découvrir un extrait en ligne ci-dessous ?

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article