Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
MANGA et ANIME vus par  des passionnés

Blog de critiques et news sur les Manga, Manhwa, Manhua, Japanime et plus encore !

Deux Manga à re-découvrir chez Black Box

Deux Manga à re-découvrir chez Black Box
Deux Manga à re-découvrir chez Black Box
Deux Manga à re-découvrir chez Black Box
Deux Manga à re-découvrir chez Black Box
Deux Manga à re-découvrir chez Black Box

Pour la première annonce, il s'agit d'une série connue par les anciens en Anime mais inédite en version papier dans les pays francophones : Mister Ajikko - Le Petit Chef !

Communiqué de l'éditeur :

TERASAWA Daisuke et la communauté BLACK BOX sont heureux de vous présenter le grand projet 2019 avec la publication de la série culte LE PETIT CHEF MISTER AJIKKO en 10 tomes de 340 pages à 18 Euros l'unité

Depuis KIMENGUMI, le collège Fou Fou Fou, MISTER AJIKKO devient le projet le plus ambitieux et le plus long de notre catalogue.

Vous nous demandiez depuis longtemps cette série et c’est avec un énorme plaisir que je vous annonce que le FINANCEMENT PARTICIPATIF pour LE PETIT CHEF est ouvert  du 20 mai 2019 au 20 juillet 2019

Deux Manga à re-découvrir chez Black Box
Deux Manga à re-découvrir chez Black Box

Résumé de la série TV diffusée le 28 octobre 1991 dans le Club Dorothée :

Dans un restaurant appelé "l’Auberge" vit Thomas Agosti (Yoichi Ajiyoshi en VO), seul avec sa mère depuis la disparition en mer de son père. Thomas poursuivant les traces de son père, un très grand cuisinier, devient alors au fur et à mesure le cuisinier de l’Auberge et pour le défendre face à la concurrence des autres restaurants, il va devoir remporter des concours entre restaurants et même épater Gaspard Savoureux un grand critique en cuisine. A partir de ce moment, Thomas va partir à travers le pays pour défendre les valeurs des petits restaurants et affronter d'autres grands chefs cuistots. Il va aussi continuer son périple culinaire pour obtenir un couteau du célèbre fabricant, "Maitre Coutelier". Après une victoire et la joie d’avoir obtenu ledit objet, Thomas commence un nouveau périple où il se verra opposé aux cartes de la gastronomie, puis aux célèbres cuisiniers appelés "les 7 couteaux"... 

Deux Manga à re-découvrir chez Black Box

L'éditeur vient également d'annoncer la ré-édition de Kimengumi Sannen, Le collège fou fou fou - Les premières années.

Alors que la précédente édition comptait 6 volumes simples, celle-ci est prévue en 3 tomes doubles au tarif de 16,99 Euros l'unité. La série est déjà en pré-commande sur le site Black Box (date de livraison annoncée : Juin 2019).  

Présentation de l'éditeur :

C’est la rentrée au collège et tous les élèves sont prêts à apprendre, enfin presque tous ! La bande du Kimengumi ne veut que s’amuser, trouver les meilleurs gags possibles pour attirer l’attention, pour le plus grand malheur des professeurs !

Cette dernière année de collège risque d’être la plus mouvementée !

Ici commence la saga du Collège fou fou fou ! Voici, pour la première fois en France, les toutes premières aventures du gang du Kimengumi.
Découvrez les histoires originales qui ont fait d’eux une légende du manga en France, au travers de gags que vous aurez forcément vus dans le dessin animé.

 

Kimengumi - Les premières années reprend sur les chapeaux de roue avec un récit hautement improbable : une histoire de dimension parallèle qui vous permettra de découvrir les héros de la série avec un caractère radicalement différent ! Un Rei intello, une Yui racaille et terreur du lycée, une Jako prude et gentille... L'idée est finalement plutôt simple, mais entre les mains de Motoei Shinzawa et avec de tels personnages, le résultat est forcément décapant !

 

Puis l'hiver, dernière saison de nos héros au collège, arrive. Et après une bataille de boules de neige forcément improbables et une rixe contre des loubards qui semblent physiquement venus d'ailleurs, c'est un séjour au ski de plusieurs chapitres qui occupe les pages, non sans que l'auteur y déballe son habituel lot de gags en tous genres, allant des frasques du Kimengumi aux rivalités idiotes entre bandes, en passant par des personnages secondaires bien campés tel l'oncle au physique d'ours d'Ikari.

 

On s'amuse toujours autant à la lecture, le mangaka ne se privant d'aucun délire, que ce soit en enchaînant les situations sans queue ni tête ou en se mettant plus que jamais en scène dans son récit. Et la dernière ligne droite, avec les examens et la séparation annoncée des bandes lors de l'entrée au lycée, a beau offrir quelques très légères notes d'émotion (Yui prend conscience que Rei et les autres vont lui manquer), celles-ci ne durent pas longtemps face à l'habituelle déferlante de gags, et surtout face à un auteur qui arrange son histoire comme il veut pour poursuivre l'aventure et surtout nous faire rire (la petite lettre annonçant joyeusement la fusion des deux lycées est formidable). Shinzawa fait ce qu'il veut, et c'est pour ça que Kimengumi c'est si fun !

 

A cela, on appréciera aussi la découverte de nouvelles facettes absurdes de nos héros (dont les réactions que provoquent chez eux leur phobie des manuels scolaires), ainsi que les deux derniers chapitres préparant en grande pompe les années lycée...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article