Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
MANGA et ANIME vus par  des passionnés

Blog de critiques et news sur les Manga, Manhwa, Manhua, Japanime et plus encore !

Au-delà de l'apparence / Tomes 1 à 7

Au-delà de l'apparence / Tomes 1 à 7
Au-delà de l'apparence / Tomes 1 à 7

Publié au Japon à partir de 2014 dans le magazine « Dessert » de Kodansha et terminé aujourd'hui avec 9 tomes, Sekirara ni Kiss est connu en France sous le nom de « Au delà de l'apparence » chez Kana. C'est le premier manga de Fumie Akita connu chez nous. Le tome 7 vient de paraître depuis mi-mars.

© 2015 Fumie Akuta / KODANSHA
© 2015 Fumie Akuta / KODANSHA

© 2015 Fumie Akuta / KODANSHA

Synopsis :

Chitose garde une blessure au fond d'elle-même et s'est façonné un masque (en réalité, juste un faux sourire) pour ne pas déplaire aux gens autour d'elle. A la maison comme à l'école, elle n'arrive pas à se rebeller ou à dire ce qu'elle souhaite vraiment, se contentant de sourire et répondre aux attente des autres. Mais sa rencontre avec Kinosuke Itsuki, qui voit clair derrière le masque de l’héroïne, va changer sa perception des choses et l'amener à s'inscrire dans la même école préparatoire d'art (en vue d'une inscription aux universités d'arts au même titre que les cours du soir). Tombant rapidement amoureuse du garçon, elle se promet de ne plus user de son masque pour qu'il partage aussi les mêmes sentiments envers elle.

© 2015 Fumie Akuta / KODANSHA
© 2015 Fumie Akuta / KODANSHA

© 2015 Fumie Akuta / KODANSHA

Critique :  

 

Le plus gros défaut de l’œuvre est le peu de différence entre la Chitose avec le masque et la Chitose sans. Certes, son sourire sans le masque est plus vrai, plus spontanée, et elle se sent sans doute libérée dans l'école d'art, mais cela signifie-t-il que jamais elle n'a eu de joie avec ses amies de lycée ?? D'ailleurs, on suit rarement les journées de Chitose au Lycée, à part lors de la préparation du festival culturel. Donc, il n'y a aucun véritable élément de comparaison (pas de karaoke avec ses camarades de classe par exemple). Même en décidant finalement de laisser tomber son masque, on ne perçoit pas de changement. Elle reste toujours gentille, aimable et polie. Elle n'est pas si capricieuse que ça en vérité. Elle ne hurle jamais pour se défouler comme dans « Aggretsuko », ou ne se débraille en se mettant à l'aise comme dans « Switch Girl ». D'un certain point de vue, on peut aussi dire que cela ancre beaucoup plus l'histoire dans la réalité, car ce n'est pas un manga humoristique mais totalement romantique.
L'histoire est donc agréable à suivre et les lectrices timides peuvent facilement s'identifier à l’héroïne. Les relations entre les personnages se tissent doucement. L'arrivée du grand frère de Kinosuke permet un déclic. Finalement, au fur et à mesure, on s'intéresse plus à l'intrigue sur les frères Itsuki que sur les problèmes de Chitose.

On apprend quelques notions artistiques et le nombre de débouchés possible dans le domaine de l'Art, même si ce ne sont pas des informations très détaillées.

© 2015 Fumie Akuta / KODANSHA

© 2015 Fumie Akuta / KODANSHA

Le Graphisme :

Le dessin de Fumie Akita est doux et fin. Son scénario ne lui permet pas beaucoup d'extravagance, malgré les passages humoristiques. Certains diront que c'est un peu monotone, d'autres que c'est assez poétique dans l'ensemble et qu'il n'y a pas de fausse note. La mise en page est claire et facile à suivre. Quelques fois, un plan plus large sur un décor aurait été un plus, pour bien se mettre dans l'ambiance.

 

En bref, c'est un bon shôjo qui ne dure pas une éternité. 9 volumes est une bonne moyenne. Toutefois, à la moitié du manga, aucun drame ne vient vraiment perturber le quotidien des protagonistes et il est facile d'en arrêter la lecture à la fin du quatrième tome. Mais l'intrigue à la fin du tome 5 repart avec les doutes sur l'avenir des protagonistes.


C'est un bon départ pour découvrir le style de Fumie Akita. On espère que Kana (ou d'autres éditeurs) nous proposera d'autres œuvres, quitte à compiler ses one-shot pour continuer la série « Short Love Stories ».

 

Signé : Sibychan

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article