Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
MANGA et ANIME vus par  des passionnés

Blog de critiques et news sur les Manga, Manhwa, Manhua, Japanime et plus encore !

Les Liens du sang : Le retour incisif de l'auteur Shuzo OSHIMI chez Ki-oon !

Les Liens du sang : Le retour incisif de l'auteur Shuzo OSHIMI chez Ki-oon !

Communiqué de l'éditeur :

Après une descente vertigineuse dans les tourments de l’adolescence avec "Les Fleurs du mal", Shuzo OSHIMI revient magnifier le catalogue Ki-oon avec un nouveau titre, "Les Liens du sang" !

On connaît le talent de l’auteur pour nous immerger au cœur d’histoires aussi puissantes qu’oppressantes, il nous offre ici une œuvre d’une rare intensité, dans laquelle un simple regard, comme un aplat de noir, suffit à installer une atmosphère toxique et malsaine…

Réputé pour sa capacité à retranscrire les émotions et son habileté à traiter des thèmes forts tels que de la violence psychologique, Shuzo OSHIMI s’illustre en France avec une quatrième série plus marquante que jamais !

> Les Liens du sang - sortie du tome 1 le 4 avril 2019
(Shuzo Oshimi, seinen, série en cours, 7,90 euros)

Les Liens du sang : Le retour incisif de l'auteur Shuzo OSHIMI chez Ki-oon !
Les Liens du sang : Le retour incisif de l'auteur Shuzo OSHIMI chez Ki-oon !
Les Liens du sang : Le retour incisif de l'auteur Shuzo OSHIMI chez Ki-oon !

Vue de l’extérieur, la famille du jeune Seiichi est des plus banales : un père salarié, une mère au foyer, une maison dans une ville de province… L’adolescent va à l’école, joue avec ses amis, est troublé quand il pose les yeux sur la jolie fille de la classe. Tout est normal… ou presque. Il ne s’en rend pas compte lui-même, mais sa mère le couve beaucoup trop.

 

Seiko traite encore son fils comme un bébé et, avec un mari toujours absent, son monde est d’autant plus centré autour de Seiichi. Ce dernier est incapable de résister : il se laisse lentement emprisonner dans le cocon. Trop jeune, il ne décèle pas la folie cachée derrière l’amour maternel. Jusqu’à ce qu’il soit trop tard…

 

Après "Les Fleurs du mal", Shuzo Oshimi revient en force avec une œuvre aussi fascinante que dérangeante ! À l’instar de l’été japonais, il instaure une atmosphère étouffante, pour une intrigue tout en finesse, étonnante de réalisme. Découvrez une relation mère-fils toxique sur laquelle pèse l’ombre de la mort !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article