Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
MANGA et ANIME vus par  des passionnés

Blog de critiques et news sur les Manga, Manhwa, Manhua, Japanime et plus encore !

Journal d'une vie tranquille / Tome 1

Journal d'une vie tranquille / Tome 1

[Hinemosu Notari Nikki]

Manga Seinen édité chez VEGA

Auteur : Tetsuya Chiba (Ashita no Joe)

1 tome / en cours 

Thèmes : tranche de vie, drame, comédie 

Synopsis :

Après une carrière riche et une vie bien remplie, Tetsuya Chiba n’aspire plus qu’à la tranquillité, au calme. Une vision dont il s’amuse souvent en voyant ses petits-enfants si plein d’énergie et de certitudes. Au travers de scénettes en flash-back, l’auteur né en 39 se remémore les grands moments de sa vie, sa jeunesse sous les bombes américaines, l’exil de Tokyo, son insouciance d’alors… mais aussi sa carrière, ses débuts, les moments durs, la mort de Tezuka… un récit de vie rocambolesque et pourtant empli d’un positivisme rafraîchissant. Un témoignage rare signé d’un maître conteur.

HINEMOSUNOTARI NIKKI © 2015 Tetsuya Chiba / SHOGAKUKAN

HINEMOSUNOTARI NIKKI © 2015 Tetsuya Chiba / SHOGAKUKAN

Sorti de sa retraite "de force" par son éditeur pour dessiner librement le Manga de son choix, Tetsuya Chiba, connu pour être le papa d'Ashita no Joe, un célèbre Manga de boxe, nous revient avec "Journal d'une vie tranquille"

Titre un peu hors norme puisqu'il est entièrement colorisé, présenté sans jaquette avec une couverture souple à rabats. Voyons ensemble ce Seinen, qui est la 4 è sortie des éditions VEGA.

HINEMOSUNOTARI NIKKI © 2015 Tetsuya Chiba / SHOGAKUKAN

HINEMOSUNOTARI NIKKI © 2015 Tetsuya Chiba / SHOGAKUKAN

Tetsuya Chiba tient donc dans ce Manga le rôle de personnage principal et de narrateur à la fois, il nous relate certains épisodes de son cruel passé, de façon alternée avec des planches qui traitent de son quotidien actuel plus pacifique, bien que tout aussi riche en événements et drames.

Le titre semble à première vue assez léger si l'on s'en tient à sa thématique, la colorisation vive apportant également une touche supplémentaire de fraîcheur. Pourtant, au fil de la lecture et des morts qui s'accumulent, on se rend vite compte de la dureté de cette autobiographie. En effet, Tetsuya Chiba a connu la guerre enfant, et certaines marques gravées dans son esprit subsistent même après autant d'années. Ses proches avec qui il est parti en pleine nuit sélectionnant selon ses critères d'enfant, les objets qui lui semblaient importants afin de voyager léger. Malheureusement, le parcours de sa famille fut bien plus compliqué et long que prévu, la faim au ventre, la frustration d'avoir tout laissé derrière soi, le froid des nuits passées dehors, la fatigue des marches forcées et enfin la douleur de voir ses amis ou connaissances qui mourraient d'épuisement avant même d'avoir pu rejoindre leur patrie... 

HINEMOSUNOTARI NIKKI © 2015 Tetsuya Chiba / SHOGAKUKAN

HINEMOSUNOTARI NIKKI © 2015 Tetsuya Chiba / SHOGAKUKAN

Un titre surprenant sur bien des points

Le format choisi par l'éditeur offre une belle mise en valeur à ce titre entièrement conçu par "Tetsuya Chiba". Pour ma part, je connaissais surtout son travail sur "Ashita no Joe", série pour laquelle il était dessinateur, sur un scénario de Takamori Asao. "Journal d'une vie tranquille" se révèle plus profond que ce à quoi je m'attendais: du drame, beaucoup d'humour aussi, mais bien souvent une double lecture sombre et pleine d'émotions. Côté graphisme, c'est très typé, et annonce d'emblée que l'auteur n'adopte pas les codes commerciaux qu'on retrouvent tristement, bien trop souvent dans les Manga actuels.

Par contre, la série étant en cours au Japon, il faudra probablement attendre un moment pour pouvoir découvrir le second volume dans les pays francophones.

Séverine Chougny 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article