Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
MANGA et ANIME vus par  des passionnés

Blog de critiques et news sur les Manga, Manhwa, Manhua, Japanime et plus encore !

Père et Fils

Père et Fils
Père et Fils

Auteur : Tagawa Mi

Editeur : Ki-oon

Type : Seinen

Genre : Tranche de vie, aventure, slice of life

Thèmes : Campagne, famille, jeunesse, quotidien

Nbr de tomes : 8 tomes (série terminée).

© Mi Tagawa / MAG Garden
© Mi Tagawa / MAG Garden
© Mi Tagawa / MAG Garden

© Mi Tagawa / MAG Garden

Pourquoi les enfants pleurent ? Pourquoi se réveillent-ils la nuit ?

C’est ce que va découvrir Torakichi, un jeune herboriste itinérant en reprenant la garde de Shiro son fils qu’il n’a quasiment pas vu depuis sa venue au monde.

Il va désormais apprendre à être père tout ça en jonglant avec son travail.

Et les épreuves restent à venir !

© Mi Tagawa / MAG Garden
© Mi Tagawa / MAG Garden

© Mi Tagawa / MAG Garden

Le voyage commence !

Depuis le décès de sa femme, Torakichi traîne derrière lui une tristesse qu’il ne peut apaiser et se sent plus que tout coupable de sa mort.

De plus, en choisissant de récupérer la garde de son fils, il ne sait que faire et n’a vraiment pas l’âme paternelle.

Rapidement excédé par les jérémiades de Shiro, il se sent perdu et ne peut s’empêcher de lui crier dessus.

Au tout début, pour éviter de faire de la peine à Shiro, tout le monde a  décidé de lui dire que sa maman s’était transformée en Juzo, une sorte de statue d’un saint protecteur des enfants qu’on trouve généralement au bord des chemins au japon.

C’est pourquoi, à chaque fois qu’il en croise,  il dépose une fleur aux pieds de la statuette.

Shiori, la défunte mère de Shiro était une personne avec un sacré tempérament ce qui est dévoilé à plusieurs reprises à travers divers Flash-Back et petits instants d’émotion.

Etant jeunes, Torakichi et Shiori, fous amoureux l’un de l’autre décidèrent de s’enfuir tous les deux, cependant la famille de Shiori qui est issu de la noblesse n’était pas d’accord, surtout la mère qui a toujours été en conflit avec cette dernière. 

Elle n’a donc jamais pardonné à sa fille et surtout depuis sa mort, elle en veut énormément à Torakichi.

Cependant, à l’heure actuelle, c’est le cadet de ses soucis car, il ne sait pas comment rassurer son fils ni même établir un contact entre eux.

Néanmoins, de par son innocence, Shiro s’accroche plus que tout à son père et lui faire comprendre par ses gestes et ses mots qu’il l’aime énormément.

De plus, de par son métier d’herboriste, il partage ses connaissances avec son fils qui finit par apprendre tellement de choses sur son métier qu’il nous laisse apprécier ses beaux moment d’échange qui existent entre eux mais également quelques petits instants de découverte sur les plantes médicinales.

© Mi Tagawa / MAG Garden
© Mi Tagawa / MAG Garden
© Mi Tagawa / MAG Garden

© Mi Tagawa / MAG Garden

Un souvenir inoubliable

D’un naturel sensible, Shiro pleure souvent, demande continuellement sa maman qui lui manque énormément et donc son père fait tout ce qu’il peut pour lui apporter tout le bonheur dont il a besoin.

Le fait de voyager ensemble est plaisant pour l’un comme pour l’autre car, chaque visite ou étape de leurs destinations leur permet de se connaitre un peu plus et surtout pour Torakichi de voir grandir son fils.

Il le voit traverser chaque moment fort de la vie que ce soit son premier ami ou son envie de devenir plus fort pour l’aider.  

Qu’ils soient heureux ou douloureux, ces moments partagés ensemble sont pour chacun d’eux précieux, Torakichi est désormais là pour l’accompagner dans son apprentissage de la vie.

Cependant, ce Manga va plus loin qu’une relation naissante entre un père et son fils comme c’est le thème de la famille, ce n’est pas seulement avec Shiro que notre herboriste doit se reconnecter et interagir.

Le décès de Shiori a affecté l’ensemble des deux familles même si l’une d’elles est absente depuis le début de l’aventure.

L’autre en revanche la famille de Torakichi est bien détaillée et bien mis en avant et nous permet d’observer la difficulté que le jeune homme a lui-même eu avec sa famille surtout avec sa grande sœur qui n’est pas tendre avec lui.

Il n’a pas réellement obtenu la garde de Shiro , il est parti sans rien dire avec lui.

Au fil des jours qui passent, il se remémore son passé avec sa femme et partage avec son fils ses sentiments en lui racontant pleins de jolies choses sur cette dernière.

Malheureusement,  il sait qu’il ne pourra pas tout le temps emmener son fils avec lui, il devra tôt ou tard mettre Shiro à l’école, ce qui veut dire se séparer de lui pendant quelques temps.

C’est une angoisse qui ne cesse de lui tarauder l’esprit étant donné que son fils s’est beaucoup attaché à lui et qui par-dessus tout n’est pas prêt à se séparer de son père.

Même si au départ cela n’a pas été évident, il finit peu à peu par comprendre ce que son fils ressent et lui-même réalise à quel point la mort de sa femme lui fait du mal et le ronge de l’intérieur.

Plus Shiro grandit, plus il découvre tantôt des choses tristes dont son fils lui fait part,  tantôt de surprenant accès de maturité de ce dernier.

Cette prise de conscience à travers ce quotidien rythmé et joyeux permet d’en ressortir grandit, cependant, la famille de Shiori, elle n’est pas de cet avis.

A cause de Evènement tragique qu’ils ont subi, ils sont tous plus ou moins mutés dans le silence et n’osent plus faire part de leurs sentiments.

Même si le père n’a jamais tenu Torakitchi pour responsable pour ce qui est arrivé à sa fille, il l’a même aidé pour se marier avec elle contre l’avis de la mère de Shiori.

Seulement le reste du groupe n’a toujours pas pardonné à l’herboriste.

Malgré cela, plus que ce ressentiment douloureux, c’est à eux-mêmes qu’ils n’arrivent pas à se pardonner parce qu’ils n’ont jamais voulu penser à ce qu’elle voulait réellement.

Est-ce que la confrontation va leur permettre de vider leurs sacs et se réconcilier ?

Vont-ils enfin pouvoir faire le deuil à nouveau tous ensemble ?

© Mi Tagawa / MAG Garden
© Mi Tagawa / MAG Garden
© Mi Tagawa / MAG Garden
© Mi Tagawa / MAG Garden
© Mi Tagawa / MAG Garden

© Mi Tagawa / MAG Garden

MON AVIS :

De base je ne suis pas très "tranche de vie" sauf exception, ça ne veut pas dire que je suis plus fantastique et super-pouvoirs, juste que ça dépend des thèmes abordés.

J’ai été plus que conquise par ce Manga, il est simple et touchant et surtout véhicule des thèmes que l’on voit rarement.

La force de la famille et surtout la mort d’un proche.

Même si depuis le début de la série Shiori est présentée comme déjà décédée, je la trouve plus vivante que jamais au travers des souvenirs disséminés un peu partout dans la série.

Après, j’aurais du mal à tout ressentir de la même façon, n’étant pas mère moi même, certaines choses ne peuvent pas être ressenties de la même façon que par quelqu’un qui est déjà parent.

Cependant, l’émotion est universellement humaine et puis le récit est touchant.

En plus, la relation entre le père et son fils connait des hauts des bas à longueur de temps, normal, ce sont les aléas de la vie, néanmoins, la proximité qui naît entre ces deux-là réchauffe le cœur.

Ce qui est agréable avec ce Manga, c’est qu’il ne se focalise pas uniquement sur la relation entre Shiro et son père, on peut voir à travers différents personnages, comment ils vivent leur parentalité : de nouvelles naissances, des liens renoués et renforcés, ceux qui ont trouvé leurs voies, des retrouvailles inoubliables comme Tora qui revoit son père ainsi que d’autres enfants et personnages qui continuent de grandir !

La relation Parent-enfant est bien développée, chaque personnage a le droit à sa petite histoire et mésaventures avec leurs familles, le tout accompagné par une balade continuelle à travers un magnifique Japon ancien avec ses traditions, vêtus de l’habit traditionnel.

Même si ils ont voulu l’éviter la question de la séparation pour que Shiro aille à l’école est très souvent abordée ce qui signifie la fin de leur voyage.

L’auteur a donc emboîté le pas en choisissant de montrer que malgré leur séparation la relation entre Shiro et son père peut y résister.

Ils ont affronté tellement de choses que le lien qui les unis est plus solide que jamais et qui sait, vu le déroulement de leur voyage, si la série avait été plus loin, on aurait certainement vu Shiro devenir herboriste également.

Pour ce qui du dessin, j’aime ! C’est très expressif et joyeux, même si ce n’est pas en couleurs, j’ai l’impression qu’au travers des visuels et de l’ambiance générale de la série, c’est pétillant de couleurs tellement l’émotion est intense et émouvante.

Pour conclure, cette série est magnifique et très bien menée, on ne s’ennuie jamais et c’est très diversifié pour permettre de voir différentes situations et surtout, c’est émotionnellement beau à suivre !

Rédigé par Kamilis

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article