Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
MANGA et ANIME vus par  des passionnés

Blog de critiques et news sur les Manga, Manhwa, Manhua, Japanime et plus encore !

Jojo's Bizarre Adventure, Partie 1 : Phantom Blood

Jojo's Bizarre Adventure, Partie 1 : Phantom Blood

Jojo's Bizarre Adventure, de Hirohiko Araki a tout du manga mythique. En cours depuis 1987, totalisant plus de cents tomes, le manga a été adapté en jeux vidéos, anime, film, figurines... et a aussi inspiré bon nombre de Mangaka.
L'auteur a aussi été contacté pour des collaborations (le Louvre, Gucci)

Mais JBA, c'est avant tout un manga, un manga qui s'étale sur plus de 30 ans pour nous, mais qui voit en son sein des générations de personnages vivre de folles aventures.

JOJO'S BIZARRE ADVENTURE © 1986 by Hirohiko Araki/SHUEISHA Inc.

JOJO'S BIZARRE ADVENTURE © 1986 by Hirohiko Araki/SHUEISHA Inc.

Et on commence par la première partie, Phantom Blood !

Phantom Blood est la première partie/saison du manga, publié à partir de 1987 au Japon, pour la première fois en 2002 en France, chez j'ai lu, puis ré-édité par Tonkam en 2014. Cette première partie fait 5 tomes.

Dans cette première partie qui se déroule en Angleterre au 19e siecle, on suit Jonathan Joestar (Jojo) dont le quotidien va virer à l'enfer après qu'un jeune homme, Dio Brando, soit recueilli par son père.

Cette première partie installe ce qui va être en quelque sorte un fil rouge, sur bon nombre de parties de ce manga, la lutte entre deux faux frères, Joestar versus Dio.
On a d'un coté Jojo, un jeune homme gentil et naïf, né avec une cuillère en argent dans la bouche, qui va devoir affronter Dio, un délinquant issue d'un mauvais sang, cruel et manipulateur.

Au cours du récit, chacun d'eux va embrasser son destin, si l'un va se hisser au dessus du commun des mortels, en devenant "démoniaque", l'autre ne ferra que se battre pour l'humanité, pour le bien de l'Homme.

Jojo datant de la fin des années 80, il a un style assez rétro, en plus de ça, l'auteur s'est grandement inspiré du style "Hokuto no ken" des Hommes virils aux corps puissants, des affrontements titanesques et du sang à gogo.
Au niveau du scénario, nous somme aussi dans le rétro, tout le monde ne va pas adhérer à cette partie, mais c'est la partie fondatrice de JBA, dommage de passer à coté !

EDO

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article