Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
MANGA et ANIME vus par  des passionnés

Blog de critiques et news sur les Manga, Manhwa, Manhua, Japanime et plus encore !

Murder incarnation

Murder incarnation
Murder incarnation

Série terminée en 2 tomes  

Scénario: Keita Sugiwara (Tetsumin)

Dessin: Shinji Hinamitsu

Editeur Fr: Komikku

Type: Seinen

Genres: drame, mystère, psychologique

 

Introduction :

 

« Je peux faire ressusciter les morts. Mais il y a une condition à cela.

Il faudra tuer trois personnes, qu’importe lesquelles, en l'espace de 24h »

 

Voici les paroles prononcé par une mystérieuse jeune fille donnant la possibilité à ceux qui ont perdu des êtres chers de les retrouver; cependant les défunts ont-il vraiment l'envie de revenir ? Quel est l'origine de leurs morts ?

© Keita Sugahara, Shinji Inamitsu 2013 / Futabasha Publishers Ltd.
© Keita Sugahara, Shinji Inamitsu 2013 / Futabasha Publishers Ltd.

© Keita Sugahara, Shinji Inamitsu 2013 / Futabasha Publishers Ltd.

Résurrection et ressentiment


Tout commença par l’apparition d'une étrange jeune fille affirmant pouvoir ramener les morts à la vie et c'est là que commence le dilemme la résurrection est un rêve qui par nature contredit notre temporalité.

 

Chaque œuvre s'étant servie de ce concept là a toujours imaginer d'une manière plutôt positive ou sans réelles conséquences qui puisse confronter l'homme à un dilemme.

 

C'est là qu’apparaît la fameuse condition, devenir un assassin voir un monstre pour retrouver un être, jusqu’où iront-on pour les personnes qui nous sont chères?!

 

Nous suivons une première petite histoire avec une jeune fille ayant perdu sa sœur qui se serait suicider pour d'obscures raisons, ayant la possibilité de la sauver, elle exécute les instructions pour la ramener cependant ce qu'elle ne savait c'est comment sa sœur en était arrivée là.

 

Et chaque petite histoires fonctionnent sur le même principe avec à chaque fois des événements qui nous sont cachés et révélés seulement quand la personne revient à la vie.

L'instinct de l'homme est mis à rude épreuve et constamment les personnages se demanderont si la raison est présente une place derrière leurs agissements.

 

Plus la série avance, plus les changements de situations évoluent et l’apparition de la mystérieuse jeune fille devient une légende urbaine.

 

Que ce soit une mère ayant perdu son enfant , un mari qui veut retrouver sa femme tous sont prêt à tout pour y arriver même si cela implique de bouleverser la vie d'autrui.

© Keita Sugahara, Shinji Inamitsu 2013 / Futabasha Publishers Ltd.
© Keita Sugahara, Shinji Inamitsu 2013 / Futabasha Publishers Ltd.

© Keita Sugahara, Shinji Inamitsu 2013 / Futabasha Publishers Ltd.

Mon avis :

 

Pour le coup en terme de description, je n'ai rien à reprocher étant donné qu'il s'agit d'une suite de petites histoires sans fil conducteur et que le cas de la jeune fille ayant le pouvoir de ressusciter autrui n'est révélé à aucun moment.

 

Ce qui m'a intéressée, c'est le concept autour de ce thème qu'est la résurrection, pour la première fois, il y a une contrainte plus réaliste que de faire des rituels ou invoquer un démon comme couramment dans d'autres séries et l'on peut parfaitement voir ce que l'être humain pourrait faire dans ce cas là.

 

Tout ces petits récits sont bien construits, intéressants, et révélateurs de ce que peut donner la résurrection.

 

Le seul petit bémol, est situé au niveau de l'effet 3D, côté design ce n'est pas moche mais assez dérangeant au moment des scènes de drame, les émotions semblent assez fausses, cependant l'histoire reste intéressante.

Il s'agit d'une sorte d'Ikigami inversé où cette fois-ci la vie est offerte mais ce ne sera pas sans conséquences surtout pour les personnes concernées par ce retour soudain à la vie.

 

Article rédigé par Kamilis

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article