Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
MANGA et ANIME vus par  des passionnés

Blog de critiques et news sur les Manga, Manhwa, Manhua, Japanime et plus encore !

La femme serpent

La femme serpent
La femme serpent

Titre VO:[Hebi Onna]

Manga Seinen One-shot édité chez Le Lézard Noir

Auteur: Kazuo Umezu (Le vœu maudit, l'école emportée, Baptism, je suis Shingo...)

Thèmes: Horreur, suspense, histoires courtes

Synopsis:

Dans ce recueil de trois histoires courtes reliées entre elles, Kazuo Umezu met en scène la terrifiante femme-serpent. Si cette créature imaginaire peuple la mythologie et les légendes folkloriques aux quatre coins du monde, la femme-serpent d’Umezu est une belle femme avide de vengeance, capable d’hypnotiser ses victimes et de manipuler son entourage. C’est ainsi qu’elle va s’immiscer dans la vie de la petite Yumiko, dont le quotidien sera bouleversé…

© by UMEZU Kazuo / Kôdansha

© by UMEZU Kazuo / Kôdansha

"Publiées à l’origine dans la revue pour filles Shôjo Friend entre 1965 et 1966, ces histoires a priori enfantines, proches du conte, surprennent par leurs scènes de violence soudaine et de cruauté. Dans cet incontournable classique d’Umezu, d’adorables fillettes sont plongées dans un décor fascinant de noirceur, et certaines images, qui ont probablement traumatisé plus d’une jeune lectrice à l’époque, resteront longtemps gravées dans les esprits."

© by UMEZU Kazuo / Kôdansha

© by UMEZU Kazuo / Kôdansha

Troisième recueil d'histoires d'Umezu Kazuo paru chez Le Lézard noir après "La maison aux insectes" et "Le vœu maudit", "La femme serpent" nous emmène dans l’univers de l'auteur via trois contes liés entre eux par un mythe faisant parti des grands classiques de l'horrifique Nippon. 

Dans "J'ai peur de maman", l'auteur exploite la métamorphose humaine en monstre à travers les yeux d'une enfant qui voit sa "mère" devenir un serpent petit à petit sans que personne d'autre qu'elle ne détecte les changements ou ne semble s'en méfier. Un appétit soudain pour les grenouilles, des écailles parsemées dans le foyer, un comportement très suspect ainsi qu'un sourire un peu trop large finissent de convaincre la petite fille que cette femme n'est pas réellement sa mère...

"La fillette tachetée" nous raconte encore une histoire liée à l'enfance.

 Une fillette part en vacances chez sa cousine, les aventures qu'elle va y vivre seront terrifiantes et vont mettre à rude épreuve son sens de la survie. Accusée à tort d'être maudite, condamnée par un village entier, l'enfant ne devra son salut qu'à des coïncidences chanceuses et des cachettes bien trouvées.

Pour finir, le dernier conte, "La fillette serpent" relate une adoption peu commune.

Une fillette orpheline part rejoindre une riche famille et doit vivre avec deux femmes plutôt inquiétantes, l'une d'entre elles âgée semble être une domestique au service d'une dame malade aux mœurs vraiment très curieuses. Beaucoup de règles suspectes sont liées à cette toute nouvelle cohabitation et l'arrivé de la jeune fille va révéler un secret jusqu'ici très bien gardé depuis fort longtemps...

© by UMEZU Kazuo / Kôdansha
© by UMEZU Kazuo / Kôdansha

© by UMEZU Kazuo / Kôdansha

Juste parfait ?!

Autant le dire de suite on adore ou on déteste, un peu comme pour les oeuvres de Junji ito.

Côté scénario, Umezu Kazuo oeuvre depuis si longtemps qu'il a su se créer un style à part, souvent imité par les générations suivantes de Mangaka qui se sont lancé eux aussi dans l'horrifique, même remarque sur son trait si particulier, qu'il est reconnaissable entre tous. On peut aisément considérer que l'auteur a lancé une vague à lui seul. 

Côté édition, je déplore la disparition du rabat qui solidifiait la couverture mais si cette omission permet de baisser le tarif des ouvrages et de rendre les titres plus accessibles à tout un chacun alors je trouverais une autre solution comme renforcer les coins ou couvrir les livres comme sur les anciens titres BlackBox.

Le papier est comme à son habitude qualitatif tout comme l'impression et la postface de la romancière Hitomi Kanehara apporte un petit plus plein d'humour, plus qu'appréciable.

Séverine Chougny 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article