Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
MANGA et ANIME vus par  des passionnés

Blog de critiques et news sur les Manga, Manhwa, Manhua, Japanime et plus encore !

LA CROIX GRISE, un nouveau Seinen en financement participatif chez BLACK BOX éditions

LA CROIX GRISE, un nouveau Seinen en financement participatif chez  BLACK BOX éditions
LA CROIX GRISE, un nouveau Seinen en financement participatif chez  BLACK BOX éditions

Communiqué de l'éditeur:

Du 9 Juillet au 6 Août, nous accueillons AOKI Tetsuo あおきてつお pour son premier Financement participatif chez nous.

Nous avons sectionné pour vous un magnifique Seinen “la Croix Grise” une série en 2 tomes.

2 Tomes de 300 pages à 12,99 €
+ un article Documentaire

LA CROIX GRISE, un nouveau Seinen en financement participatif chez  BLACK BOX éditions
LA CROIX GRISE, un nouveau Seinen en financement participatif chez  BLACK BOX éditions
LA CROIX GRISE, un nouveau Seinen en financement participatif chez  BLACK BOX éditions
LA CROIX GRISE, un nouveau Seinen en financement participatif chez  BLACK BOX éditions
LA CROIX GRISE, un nouveau Seinen en financement participatif chez  BLACK BOX éditions
LA CROIX GRISE, un nouveau Seinen en financement participatif chez  BLACK BOX éditions

Résumé

Si ce sont les grands de ce monde qui écrivent l’Histoire, ce sont les petites gens qui la vivent.

Avec la Croix grise, Tetsuo AOKI signe un recueil poignant sur le quotidien des acteurs involontaires de la Guerre du pacifique. Passionné de récits historiques, l’auteur fait appel à la mémoire afin de présenter, dans sa vérité la plus crue, les affres de la guerre. À travers une mise en scène bouleversante, un trait profondément humain, il devient le porte-voix des témoins anonymes de ce conflit. Ce sont donc plusieurs personnages qui nous racontent ici leur Histoire, avec leurs espoirs, leurs doutes et leur soif de vérité. De jeunes hommes et femmes arrachés à leurs certitudes, qui cherchent à reprendre le contrôle de leur vie. Que l’on s’appelle « ami » ou « ennemi », nous ne sommes que des brindilles emportées par les vents violents de la guerre.

Message de l’auteur :

Avec La croix grise, nous avons voulu observer la guerre sous un regard nouveau, celui que l’humain, ou, plus simplement, que celles et ceux du quotidien, portent sur ces événements.


Chers lecteurs, afin que vous puissiez saisir la réalité de la guerre, nous avons tiré parti des outils que nous offre le manga pour tenter de décrire cette époque à la manière d’une grande fresque dramatique. L’ objet que vous avez entre les mains est, en ce sens, ce que l’on appelle une « œuvre fictionnelle inspirée de faits réels ». Cependant, les histoires proposées ici se basent sur des événements s’étant véritablement produits durant ces 15 années de conflits, et qui ont été rapportés par des journalistes, des historiens ou encore par ceux, nombreux, qui ont directement vécu la guerre. Par conséquent, nous souhaitons plutôt traiter de « faits réels réunis dans une œuvre de fiction ».

Constater que l’on considère encore le manga, et son aspect divertissant, comme incom- patible avec la réalité de faits historiques est pour nous un véritable déchirement. Lorsque nous avons réalisé cette bande-dessinée, nous avons pris le parti de vous transmettre ce que nous appelons « le témoin de la paix », tel que nous l’avons reçu des mains de ceux ayant connu les tragédies de la guerre. Nous espérons donc qu’une fois votre lecture achevée, vous aurez envie de vous plonger dans les livres d’histoire, de partir en quête de vérité, de chercher à en apprendre plus sur la guerre afin, comme le disent les manuels scolaires japonais, « de préserver, au plus profond de vous, un espace dédié à la Paix ».

Ceux qui ont été confrontés à la guerre refusent de la voir surgir à nouveau. C’est pourquoi nous avons pensé qu’il était nécessaire de revenir aujourd’hui avec vous sur cette « guerre de 15 ans » en nous interrogeant sur la voie empruntée par le Japon.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article