Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
MANGA et ANIME vus par  des passionnés

Blog de critiques et news sur les Manga, Manhwa, Manhua, Japanime et plus encore !

Des chefs d'oeuvre de l'animation pour adulte à découvrir en coffret DVD-BR

Des chefs d'oeuvre de l'animation pour adulte à découvrir en coffret DVD-BR

Découvrez les deux premiers volets de la série des Animerama, "Mille et une nuits" et "Cléopatra" de Eiichi Yamamoto en DVD et Blu-ray, en partenariat avec les Cahiers - une édition signée Éditions DVD & Blu-Ray Eurozoom.
En bonus, un entretien inédit avec Eiichi Yamamoto.
Psychédéliques et érotiques, les premiers chefs-d'oeuvre de l'animation pour adultes.

Tarifs éditeur: 19,90  Euros et 25 E

Des chefs d'oeuvre de l'animation pour adulte à découvrir en coffret DVD-BR

Cléopatra est un anime japonais réalisé par Osamu Tezuka et Eiichi Yamamoto, sorti en 1970. Le film est connu pour appartenir à la trilogie de films pour adultes (érotiques) « Animerama » produite par Mushi Production dans les années 1970.

Trois hommes s'embarquent dans une machine à remonter le temps, jusqu'à l'époque de Cléopâtre et de l'Égypte ancienne. Mais bien loin de l'idée qu'il s'en faisait, ils débarquent dans un monde où les artifices et l'érotisme règnent.

 

Mille et une nuits  est un film d'animation japonais conçu et écrit par Osamu Tezuka, réalisé par Eiichi Yamamoto et produit par le studio Mushi Production en 1969. Il tire bien entendu son inspiration du recueil de contes orientaux Les Mille et Une Nuits.

Aladin, le personnage principal, est un jeune vendeur d'eau de Bagdad sans le sou, qui tombe amoureux d'une esclave nommée Miriam. Ils passent une nuit délicieuse ensemble, mais sont séparés par des bandits. Miriam mourra quelque temps après, laissant Aladin désespéré. Quinze ans après, ce dernier devient roi et cherche alors à se venger, tout en réunissant des femmes envoutantes dans son harem.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article