Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
MANGA et ANIME vus par  des passionnés

Blog de critiques et news sur les Manga, Manhwa, Manhua, Japanime et plus encore !

Otaku-Otaku / Tome 1

Otaku-Otaku / Tome 1

Titre VO: Wotaku ni Koi wa Muzukashii

Manga Josei édité chez Kana

Auteure: Fujita

1 tome / en cours  (5 volumes / en cours au Japon)

Thèmes: romance, comédie, société, culture Geek-Otaku

Existe aussi en Anime, licencié par Amazon prime Video

Synopsis:

Narumi et Hirotaka travaillent dans la même société. Ce sont tous deux des otaku. Ils ont chacun une passion dévorante pas toujours évidente à faire entendre aux autres. Peut-elle même être compatible avec une relation amoureuse ? Comprendre l’autre, l’accepter tel qu’il est, se montrer tel qu’on est vraiment… Misant sur ce point commun, « des otaku », ils décident alors de sortir ensemble. Mais comme dans toutes les histoires d’amours, des interrogations et des doutes persistent. Leur passion va-t-elle les rapprocher ou les séparer ? Heureusement les amis sont là pour en discuter mais aussi pour partager leur « otaku attitude ».

© Fujita / Ichijinsha Inc.
© Fujita / Ichijinsha Inc.

© Fujita / Ichijinsha Inc.

Seconde nouveauté du mois d'Avril chez Kana en plus de "Dark Grimoire", "Otaku Otaku", nous embarque dans une comédie romantique à la sauce Geek. L'auteure a réalisé une histoire qui ravira les lecteurs de Josei, rarement proposés en France, mis à part quelques One-shot. Voici donc un titre à soutenir, parce que la vie sentimentale des Otaku n'est pas souvent abordée sous un angle positif mais aussi parce que ce Manga est vraiment bon.

© Fujita / Ichijinsha Inc.
© Fujita / Ichijinsha Inc.

© Fujita / Ichijinsha Inc.

Et si nous sortions ensemble ?

Dans l'entreprise où travaillent Narumi et Hirotaka, un autre couple sera aussi développé dans les aventures amoureuses des Otaku, un peu moins exclusifs dans leurs loisirs que les protagonistes principaux qui sont accro, l'un aux jeux vidéos et l'autre aux Manga Boys Love. 

Narumi est surprise mais plutôt contente de retrouver sur son lieu de travail, un ami d'enfance avec qui elle avait perdu contact. De souvenirs, ils étaient plutôt proches et la priorité est de ne pas divulguer son secret devant ses collègues: Narumi est une Fujoshi, elle aime les Manga gay et en réalise elle même, qu'elle vend au Comiket, une convention bisannuelle japonaise. Hirotaka, lui est plus détendu en ce qui concerne sa passion pour les jeux vidéos, non seulement il ne le cache pas mais en parle avec aisance régulièrement devant les autres au travail.

Pour ces deux là, côté vie amoureuse c'est le calme plat, l'une se fait larguer dès que ses petits amis successifs découvrent sa passion,  l'autre ne cherche pas à interagir avec les autres et n'a donc jamais eu de copine malgré son physique avantageux.

Un jour, ils décident de tenter une relation ensemble ! Après tout, se connaissant très bien l'un l'autre, les choses seront sûrement plus simples.

Commence alors une comédie geeko-romantique où les situations sont aussi drôles que criantes de vérité.

© Fujita / Ichijinsha Inc.
© Fujita / Ichijinsha Inc.

© Fujita / Ichijinsha Inc.

Coup de coeur instantané 

Ce titre se veut donc plutôt réaliste malgré son approche sur le ton humoristique, les protagonistes n'ont pas ces expressions niaises et surjouées qu'on peut retrouver dans la plupart des romances. Ici le naturel est mis en scène, avec au coeur de l'histoire une approche sociale importante, l'acceptation des Otaku et le regard que leur porte une communauté japonaise stricte et très (trop?) conventionnelle. Otaku Otaku est donc un Manga pas si léger que ça au final mais très divertissant et touchant aussi parfois.

Côté dessin, le panel des émotions est incroyablement riche, ceci démontre qu'un auteur possédant un bon graphisme peut aisément se passer des habituelles fleurs virevoltantes, petits coeurs et autres éclats étoilés censés intensifier la passion amoureuse dans les titres romantiques. Ici, l'auteure mise sur le détail des attitudes et des expressions corporelles, chose qu'elle réussit avec talent car chaque trait d'humeur nous parvient en tant que lecteur et c'est là l'essentiel.

Un très très bon premier tome pour cette comédie "Geekotaku" que je vous recommande avec insistance. 

Séverine Chougny

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article