Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
MANGA et ANIME vus par  des passionnés

Blog de critiques et news sur les Manga, Manhwa, Manhua, Japanime et plus encore !

La virginité passé 30 ans, souffrances et désirs au quotidien

La virginité passé 30 ans, souffrances et désirs au quotidien

Titre VO: Manga Rupo Chunen Doutei

Manga Seinen One-shot édité chez Akata

Scénariste: Nakamura Atsuhiko

Dessinateur: Sakuraichi Bargain (Ladyboy versus Yakuza)

Thèmes: Société, enquête, drame, culture

Synopsis:

  Au Japon, un quart des hommes entre trente et cinquante ans n'aurait jamais eu d'expérience sexuelle, ce qui représente donc plus de 4 millions d'individus… vierges ! Ce sont les vies de huit d'entre eux qui sont mises en scène dans ce manga sociologique. Des vies bien réelles, entre souffrances et désirs, espoir et fierté, honte et humiliations publiques… Avec un regard bizarrement tendre et sans jugement, mais aussi très acerbe sur la société, Sakuraichi nous dévoile leur intimité, dénonçant du même coup toute l'hypocrisie du système. Un système qui use les individus, les tue à petit feu. Malgré des situations humainement inacceptables, les auteurs se refusent à tout compromis, et nous offrent une vision sans fard d'un Japon bien réel. Victimes et bourreaux à la fois, les « puceaux tardifs » décrits dans ce recueil ne sont-ils pas, après tout, que le résultat des dérives d’une société trop déshumanisée ?

MANGA RUPO CHUNEN DOUTEI © ATSUHIKO NAKAMURA, SAKURAICHI BARGAIN 2016

MANGA RUPO CHUNEN DOUTEI © ATSUHIKO NAKAMURA, SAKURAICHI BARGAIN 2016

Une constatation acerbe et bien amère

C'est par un format un peu incongru que nous arrive ce nouveau Manga du même auteur que "Ladyboy versus Yakuza", une enquête sociale proposée sous forme de planches, c'est à ma connaissance du jamais publié en France.

Le livre se présente donc comme un Manga basé sur des faits réels avec des présentations divisées par portraits afin d'illustrer un puceau tardif type de chaque "catégorie" dans plusieurs contextes, nous y découvrons aussi des confidences de ceux qui sont au coeur de ce problème, qu’ils soient conscients de leur différence ou qu'ils rejettent les faits sur les autres. 

A la fois franc, neutre et objectif, cet ouvrage qui livre l'intimité et bien souvent le mal-être de 8 hommes, a tendance à mettre un peu mal à l'aise. Pourtant, ce sont des faits indiscutables et des humains réels qui se livrent et étayent de leurs témoignages les statistiques alarmantes.

On peut dire sans détour que le Mangaka ne les a pas gâtés physiquement, même lorsqu'il nous présente un homme comme étant plutôt beau, son graphisme typique lui revêt des traits patibulaires ajoutant à la misère psychologique de ses protagonistes, une apparence rebutante caractéristique de tout les personnages masculins que l'auteur dessine.

Au final, une forte impression subsiste après lecture, comment régler ce problème qui est désormais assez vaste et impressionnant pour être traité comme un fait de société, qui est le vrai coupable de cette situation? Comment résoudre cette misère sexuelle qui on le voit bien n'est pas un choix ? En tant que lecteur on se sent à la fois impuissant et écœuré par un système qui créer une certaine population qu'il rejette ensuite...

MANGA RUPO CHUNEN DOUTEI © ATSUHIKO NAKAMURA, SAKURAICHI BARGAIN 2016

MANGA RUPO CHUNEN DOUTEI © ATSUHIKO NAKAMURA, SAKURAICHI BARGAIN 2016

La violence d'être placé devant des faits établis, des statistiques fondées...

C'est un manga très dur que nous avons là et qui peut choquer tant il est "nature", brut et honnête. Le passage qui explique les milieux professionnels les plus touchés par ce phénomène m'a particulièrement marquée car cela m'a paru si ... invraisemblable. Pourtant, ce sont des faits; curieusement dérangeant et à la fois très intéressant, ce manga-reportage porte en lui la révélation d'un problème bien plus profond que celui visible en surface et dont les conséquences sont aussi en augmentation. Constater pour mieux cerner et faire bouger les choses pour chercher des solutions ?

Séverine Chougny  

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article