Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
MANGA et ANIME vus par  des passionnés

Blog de critiques et news sur les Manga, Manhwa, Manhua, Japanime et plus encore !

Dernière heure

Dernière heure
Dernière heure

 

Titre VO: Gojikanme no Senso

Éditeur VF :Akata

Nbr de tomes : Série terminée en 4 volumes 

Auteur : Yuu (Les enfants loups)

Genres : Seinen, drame, romance, school life et science fiction

Thèmes : Guerre

Synopsis:

Cela fait maintenant 5 ans que le japon est en guerre.
Cependant, certains vivant sur une petite île isolé n'en sont pas réellement conscient et continuent de vivre leurs vies malgré le chaos.
Saku un jeune collégien s'ennuie entre les tumultes de la guerre, des repas à peine mangeables et surtout de ne rien savoir pour ce qui est de l'origine de cette guerre.
Malheureusement la menace s'intensifient de plus belle et avec cela l'arrive d'une terrible nouvelle qui marquera Saku ainsi que tous les habitants de l'île.

© Yu 2014 / KADOKAWA CORPORATION

© Yu 2014 / KADOKAWA CORPORATION

La fin des jours paisibles !

 

 Insatisfait de la situation actuelle qui perdure , Saku jeune collégien ne cesse de se plaindre des conditions dans lesquelles ils sont, lui et les habitants, la peur est de plus en plus grandissante cependant il peut compter sur sa charmante camarade de classe Shinokawa pour lui redonner le sourire et en oublie pendant quelques instants les affres de la guerre.

 

Malheureusement une terrible nouvelle finit par tomber, par manque d’effectif sur le terrain , l'armée se retrouve à devoir réquisitionner les élèves de ce collège ainsi que les civils.

Après cette annonce , tous les élèves sont scandalisés d'être ainsi forcés à participer aux atrocités de la guerre et effrayés à l'idée de la voir de si près.

La panique et la révolte s'emparent des jeunes enfants qui ne saisissent pas encore ce qui leur arrivera; cependant, leur professeur leur fait bien comprendre que depuis un moment la donne a changé , ils vont devoir comme leurs parents se mobiliser pour combattre l'ennemi.

 

La première à être désignée pour aller se battre sur le front c'est Shinokawa qui contrairement à ses autres camarades est arrivée de Tokyo cet été après la mort d'un être cher suite à la guerre, cette dernière est la seule qui puisse combattre et qui sait ce que c'est  d'avoir perdu quelqu'un qu'on aime. Se voir ainsi choisie la met dans un état de peur constante, à tel point que Saku ayant une grande affection pour Shinokawa décide de se proposer pour y aller à sa place.

 

Cependant, la stupeur s'empara de lui quand il apprend de la bouche professeur que son amie d'enfance Miyako et lui sont déclarés inaptes aux combats que ce soit maintenant ou pour les fois prochaines.

Il se retrouve choqué d'être ainsi mis de côté et demande envers et contre tout une explication digne de ce nom à son professeur, ce dernier n'a aucune intention de lui en donner la raison.

Cette nouvelle provoqua aussi la jalousie de certains élèves qui trouvent injuste que Saku et Miyako soit les seuls à pouvoir rester sans rien avoir peur d'être envoyés affronter "l'ennemi" qui commencent à les mépriser.

C'est  sans compter sur l'intervention d'une jeune élève qui remet tout le monde à sa place et qui leur fait comprendre que ce qui se passe est bien réel et qu'ils n'ont pas le temps de se disputer ainsi surtout que pour certains cela risque d'être la dernière fois.

 

Malgré la tension descendue, le mystère reste entier derrière les raisons qui ont poussé à déclarer inapte nos deux jeunes collégiens et ceci installe par la même occasion un doute en chacun d'eux sur leur utilité quant à cette guerre.

 

Ils vont néanmoins chercher à percer le mystère de leur immunité et par la même occasion trouver un autre moyen d'être utile pour leurs compagnons partis aux combats.

© Yu 2014 / KADOKAWA CORPORATION

© Yu 2014 / KADOKAWA CORPORATION

L'ancienne et la nouvelle !

 

 

Malgré le fait que les tensions soient plus ou moins redescendues , la réaction de chacun est mis à rude  épreuve à commencer par Shinokawa qui est indignée du comportement extrêmement gentil à son égard de la part de ses camarades qui l'ignoraient jusqu'alors, avant sa nomination, ils ne l’approchaient même pas.

 

Entre temps, Saku ne supporte toujours l'idée de ne pas avoir pu proposer son aide et Miyako ne sait que faire face au difficile départ de ces camarades qui défilent devant ses yeux.

 

Cependant, le suspens ne fait que commencer cette guerre nous laisse entrevoir la nature mystérieuse de l'ennemi en la présence d'un mécanisme étrange capable de multiples dégâts , on pourrait penser que c'est une technologie nouvelle envoyée par leurs opposants.

 

Plus l'histoire avance et plus le nombre d'enfants désignés augmentent, ceux qui ont la chance de revenir sains et saufs sont plus que secoués tandis que d'autres reviennent avec des révélations plus que troublantes sur ce qui se passe réellement sur le terrain.

 

Pour la première fois , deux jeunes filles envoyées au front ont vu l'ennemi de leurs propres yeux et la surprise leurs glaça le sang.

 

Suite à cette déclaration, la confusion se propagent au sein du collège et la méfiance commence à se ressentir en émettant l'hypothèse que certains pourraient être des leurs! Cependant, il y a de moins en moins de personnes sur l'île et ça ne va pas aller en s'arrangeant, ils vont donc tout faire pour tenir le coup et pour se laisser l'espoir d'avoir un lendemain.

 

Étant néanmoins réalistes quand à leur situation, les collégiens décident de vivre leur quotidien normalement et commencent par renforcer leurs solides amitiés ainsi qu'à découvrir les bienfaits du sentiment amoureux.

 

Cependant,  un garçon décide quant à lui d'enquêter  pleinement sur ce qui se passe , il fait ainsi la découverte d'un objet étrange et d'un protagoniste qui semblerait connaître la vérité sur tout.

 

Pourquoi, est il dit que tous les êtres humains ont vu le jour grâce au dieu Minokami , la divinité des enfants? Pourquoi ne pas parler de procréation?

Cette tradition affirmerait que les enfants ont tous été conçus par le dieu lui-même à la demande d'une prière via leurs futurs parents et lorsque la prière est accomplie, un bébé apparaissait, jusqu'à ce qu'il y à 5 ans ça paraissait banal, néanmoins un jour tout ce système s'arrêta et il n’y avait plus de bébé et cela pile au moment où cette guerre a commencer.

 

Cela confirme donc que quelqu'un ou quelque chose cherche à les tuer et à faire s'éteindre la race humaine et quant à la fin ou la vérité éclata. L'ennemi aurait pu être la pire créature concevable mais qui il est en réalité, est bien pire que tout ce que l'on aurait pu imaginer. L’histoire du dieu Minokami devint plus jamais liée à la guerre.

© Yu 2014 / KADOKAWA CORPORATION

© Yu 2014 / KADOKAWA CORPORATION

Mon avis :

  Une histoire qui au début m'a paru ressembler propose un déroulement classique et bien scénarisé autour d'un pays en guerre, cependant, c'est là que la nature mystérieuse des ennemis intervient pour appuyer le récit d'une guerre hors norme contre des ennemis qui ne seraient pas humains.

Pour en revenir à la construction,elle est réussie, on peut observer nos personnages changer et évoluer au fil de l'avancement de l’histoire, chacun d'eux  témoignent à leurs manières de ce qu'ils ont vécu et donnent envie de suivre leurs histoires jusqu'à leurs derniers instants.

Le concept général de l’histoire est très intéressant et magnifiquement bien ficelé.

L'émotion et le suspens restent papables jusqu'à la fin.

Et la morale de cette histoire est pour la première fois "désespoirs et atrocités" pourtant je trouve qu'elle est assez révélatrice sur la nature profonde de l'être humain.

Le seul bémol que j'aurais dans l'histoire même si je respecte ce choix de l'auteure, c'est de pas avoir dévoilé plus de détails sur l'ennemi et comment les protagonistes vivent après cela.

Ce déroulement  reste malgré tout un choix assez juste et logique qui nous laisse un instant de questionnement et de profondes réflexions.

J'en profite pour remercier et rendre hommage à  l'auteure décédée récemment, qui nous a également offert "Ame et Yuki, les enfants loups", un film d'animation (et un Manga) plus que magnifique; c'est un immense honneur de pouvoir faire l'éloge de sa dernière œuvre.

 

Et pour finir en beauté, je vous le recommande après la lecture de "Dernière Heure" de vous lancer aussi dans "Les enfants loups" si vous aimez les histoires originales celle-ci l'est vraiment de par de son concept.

 

Article rédigé par Kamilis

 

 

Découvrez un extrait en ligne ci dessous sur le site de l'éditeur:

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article