Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
MANGA et ANIME vus par  des passionnés

Blog de critiques et news sur les Manga, Manhwa, Manhua, Japanime et plus encore !

Pays de neige

© by UTSUGI Sakuko / Shûeisha

© by UTSUGI Sakuko / Shûeisha

Titre VO: Yukiguni

Manga one-shot édité chez Picquier 

Adapté par Utsugi Sakuko

D'après l'oeuvre de Kawabata Yasunari

Thème: romance, drame

Synopsis :

 C'est l'histoire d'un amour fou au cœur des montagnes de l'hiver. Un triangle amoureux, une geisha impudique et retenue, une rencontre énigmatique dans la blancheur de la neige. En devenant manga, l'esthétique de Kawabata passe l'épreuve du désir physique non plus suggéré mais épié, mais préserve son essence de pureté et de beauté.

© by UTSUGI Sakuko / Shûeisha
© by UTSUGI Sakuko / Shûeisha

© by UTSUGI Sakuko / Shûeisha

Février 2017 nous avait apporté un nouveau manga de l'éditeur Picquier, présenté en moyen format, avec couverture à rabat et dans le sens de lecture japonaise, Pays de neige est une adaptation de roman. Voyons un peu ce contenu ensemble. 

© by UTSUGI Sakuko / Shûeisha
© by UTSUGI Sakuko / Shûeisha
© by UTSUGI Sakuko / Shûeisha

© by UTSUGI Sakuko / Shûeisha

Amour fougueux et éphémère, rallume la flamme qui faiblit 

Nous suivons Shimamura, rentier, venu faire escale dans un village de montagne; Fatigué de son voyage, il demande qu'on lui commande une Geisha pour "évacuer la tension physique" mais la femme présentée ne fut pas à son goût et il s'empressa de trouver une excuse pour la renvoyer très vite. Son esprit était encore sous le charme de la jeune femme qui l'avait reçu à l'auberge, Komako. On peut dire que l'attirance fut immédiatement réciproque entre ses deux là mais Shimamura aurait préféré ne pas aller plus loin afin de ne être gêné le lendemain matin mais aussi pour pouvoir revenir sans honte avec son épouse et ses enfants. Pourtant, ils finirent par passer une nuit ensemble, puis deux et plusieurs. Ensuite il repartit. Un an plus tard, il revint: les même ébats, les même adieux sans savoir s'ils se reverront encore...

Shimamura, sensible à la beauté, avait repéré lors de sa première venue une autre fille dans le train qui l'avait amené à l'auberge, Yoko, elle prenait alors soin d'un homme malade, son visage si parfait avait marqué notre rentier qui demanda à Komako de plus amples informations sur cette jolie fille...

© by UTSUGI Sakuko / Shûeisha
© by UTSUGI Sakuko / Shûeisha
© by UTSUGI Sakuko / Shûeisha

© by UTSUGI Sakuko / Shûeisha

Un titre raffiné à l'esthétique certaine mais difficile à classer

Côté présentation, qualité d'édition et tarif on est clairement sur un titre visant un lectorat adulte, donc un Seinen ou mieux un Josei vu qu'il s'agit d'une romance entre adultes, pourtant le contenu scénaristique et graphique tend plus sur le Shônen romantique ou le Shôjo. L'héroïne la plus en vue, la geisha nous montre une attitude adolescente, boudeuse, indécise et capricieuse, l'homme au centre du triangle amoureux est quand à lui complètement décomplexé quand à ses multiples adultères et considère ses aventures comme des romances non comme des manques de respect à son épouse, pour finir la seconde héroïne dévoile un caractère encore plus effacé que celui de la première femme. Cette situation est assez caractéristique du genre Harem avec un protagoniste masculin au centre non pas d'un triangle mais d'un carré amoureux vu qu'il est marié. Côté dessin, c'est joli, très scintillant avec des reflets sur quasi toutes les pages, des bulles fleuries, des gros plans sur les visages et des mises en scène théâtrales à la "Harlequin" du pur Shôjo 100% dans les codes.

Dès février 2018, l'éditeur Picquier nous proposera un nouveau Manga adapté d'un roman du célèbre auteur Natsume Soseki (Je suis un chat, Au temps de Botchan...) J'espère pouvoir vous le présenter prochainement.

Séverine Chougny 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article