Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
MANGA et ANIME vus par  des passionnés

Blog de critiques et news sur les Manga, Manhwa, Manhua, Japanime et plus encore !

GANTZ:G

GANTZ:G
GANTZ:G
GANTZ:G

Manga Young Seinen édité chez Delcourt-Tonkam

D'après l'oeuvre originale d'Hiroya Oku 

Scénario: Tomohiko Ohsaki

Dessin: Keita IIzuka

Série terminée en 3 volumes

Thèmes: Spin-off,  action, fantastique, action

Synopsis:

2005, une tragédie frappe une classe entière au cours d’une sortie scolaire à bord d’un bus. Après une chute d’un pont, les passagers se réveillent dans une école abandonnée et se retrouvent obligés de suivre les ordres d’une étrange sphère noire appelée « Gantz ». Ils doivent alors éliminer des visiteurs venus d’un autre monde pour gagner de précieux points qui leur permettront de retrouver leur liberté…

GANTZ : G © 2015 by Hiroya Oku, Keita Iizuka / SHUEISHA Inc

GANTZ : G © 2015 by Hiroya Oku, Keita Iizuka / SHUEISHA Inc

Ce spin-off, Gantz: G, est scénarisé et dessiné par deux nouveaux auteurs. La série d'origine d'Hiroya Oku, dont certains volumes étaient en rupture, a eu droit quant à elle à une ré-édition en tomes doubles (En cours). Vous en trouverez la critique également sur le site.

"À l’occasion de la sortie en salles au Japon du film en 3D Gantz : O, Hiroya Oku revient sur sa série culte avec un spin-off du nom de Gantz G. Après Tokyo et Osaka, suivez les aventures d’un groupe de jeunes Gantzer venus de la campagne…"
GANTZ : G © 2015 by Hiroya Oku, Keita Iizuka / SHUEISHA Inc

GANTZ : G © 2015 by Hiroya Oku, Keita Iizuka / SHUEISHA Inc

UN VOYAGE SCOLAIRE, UN ACCIDENT DE BUS ET VOILA !

Alors que des élèves profitent du trajet de leur bus pour chanter un karaoké, leur véhicule quitte la route et chute de très haut, une partie des élèves se réveillent dans une salle de classe en parfait état de santé, ce qui paraît très improbable vu la gravité de l'accident. Ils sont parmi d'autres inconnus dont certains semblent savoir ce qui se passe...

Pourtant, ce n'est pas un rêve, mais plutôt une seconde chance de vivre, car oui, ils sont tous décédés. Au centre de la pièce où ils se trouvent, trône une immense boule noire, Gantzt,  qui affiche des ordres et leur offre une combinaison par personne ainsi que des armes...

Pour survivre, ils vont devoir obéir à cette curieuse sphère et se battre pour éliminer la cible du jour. Ici un homme lion dévorant des humains et les jours suivants d'autres créatures meurtrières comme la femme sirène. Selon leurs actions, ils obtiennent des points leur permettant au bout d'un certain montant, de s'en sortir eux même ou de ressusciter un mort. En quelque sorte, ils vont devoir collaborer alors qu'ils sont concurrents, la masse de point distribuable étant fixe et repartie selon l'efficacité de la participation de chacun d'entre eux.

Parallèlement à ça, nous suivons aussi la vie privée des cinq héroïnes adolescentes, qui en dehors de leurs missions, sont retournées à leurs activités comme la vie de famille ou encore l'école, leur petites intrigues mesquines ou celles plus graves de brimades issues de jaloux/ses. 

Etant donné que leur motivation et leurs états d'esprits jouent beaucoup sur leurs performances de combat et que leurs vies dépendent désormais des points attribués par Gantzt, nos héroïnes ont tout intérêt à se reprendre vite en main, même lorsqu'elles sont déprimées; Leurs aînés vont les y aider avec des entraînements appropriés...

GANTZ : G © 2015 by Hiroya Oku, Keita Iizuka / SHUEISHA Inc

GANTZ : G © 2015 by Hiroya Oku, Keita Iizuka / SHUEISHA Inc

LES ORDRES DE GANTZ, LES ENNEMIS A ABATTRE & LES AMIS QUI DISPARAISSENT

Alors que beaucoup d'entre eux sont désormais décédés pendants les missions de Gantz, l'intrigue se restreint et le panel de personnage se condense sur quelques unes des lycéennes.

Pourtant, au lieu d'avancer vers leur but, on sent bien qu'elles se sentent démunies face à leur ennemie qui peut non seulement se mouvoir avec rapidité, se développer selon son désir et se reproduire mais aussi se régénérer à volonté; l'issue semble bien pessimiste pour nos combattantes débutantes...  

Mais l'une d'entre elle garde sa motivation et sa vigueur suffit à  transmettre à ses amies sa volonté de ne pas abandonner. Pourtant, elles savent bien qu'au maximum un seul d'entre eux parmi tout les participants pourra rentrer définitivement chez lui le matin suivant...

On comprend par la suite que ce n'est pas leur première source de motivation et que toutes œuvrent dans le but sans vraiment le savoir...

Et si pour vaincre la sirène, la clef du combat était la coopération ? 

GANTZ : G © 2015 by Hiroya Oku, Keita Iizuka / SHUEISHA Inc
GANTZ : G © 2015 by Hiroya Oku, Keita Iizuka / SHUEISHA Inc
GANTZ : G © 2015 by Hiroya Oku, Keita Iizuka / SHUEISHA Inc

GANTZ : G © 2015 by Hiroya Oku, Keita Iizuka / SHUEISHA Inc

ALORS, INDISPENSABLE OU PAS ?

Gantz: G comme girls ? Ici les filles sont mises à l'honneur, bastons mais aussi sentiments sont partagés via des scènes courtes visant à développer les personnages principaux entre deux combats. 

Côté scénario, on repend le concept de Gantz avec un autre départ, un autre groupe et d'autres monstres. Côté dessin, c'est très beau, le trait est raffiné et les planches sont agréables à parcourir. Pas vraiment de surprises dans l'histoire par contre, quand on connaît déjà la série d'origine, toutefois comme il s'agit d'un spin off donc le lecteur y est préparé. Ce titre permet de s'offrir une lecture complète en 3 tomes, et ce, même si l'on ne connaît pas Gantz car tout y est ré-expliqué depuis le début sans non plus s'attarder sur les détails dispensables, vu la rapidité du Manga.

A noter que le finish est très ouvert et ne propose pas de réelle terminaison au Manga, plutôt un genre de cycle à l'éternel renouvellement implicite.

Un ensemble réussit donc, qui propose une lecture-plaisir sans être absolument lié à la série d'origine. Gantz:G, est un titre accessible dès 15 ans, qui peut être apprécié indépendamment, il satisfera aussi les plus âgés contents de retrouver une licence emblématique old school qui n'a pas vraiment vieillit.

Séverine Chougny 

 

Lire un extrait en ligne ci dessous ? 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article