Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
MANGA et ANIME vus par  des passionnés

Blog de critiques et news sur les Manga, Manhwa, Manhua, Japanime et plus encore !

NORAGAMI / TOMES 1 à 18

NORAGAMI © ADACHITOKA /Kodansha Ltd
NORAGAMI © ADACHITOKA /Kodansha Ltd

NORAGAMI © ADACHITOKA /Kodansha Ltd

Type : SHONEN

Genre : aventure, fantastique, dieux

Tomes (en cours) : 18 tomes

Il existe un anime comprenant 2 saisons de 12 épisodes.

Auteur : ADACHI Toka (Alive last Evolution)

Edition : Pika édition

Synopsis : 

Yato est un dieu à tout faire, capable de terrasser des monstres venus de l’au-delà. Mais son orgueil et son égoïsme le rendent aussi impopulaire parmi les esprits que parmi les humains. C’est cet éternel loser que Hiyori croit sauver, au péril de sa vie, en l’empêchant de se faire renverser par un bus. Au seuil de la mort, cette dernière acquiert la capacité de séparer son âme de son corps et de voir les créatures qui hantent notre monde. Coincée avec Yato jusqu’à ce qu’il la rende humaine de nouveau, elle le suit dans toutes ses galères. Lui n’a qu’un objectif : devenir riche et célèbre, quitte à remplir les missions les plus risquées…

NORAGAMI © ADACHITOKA /Kodansha Ltd
NORAGAMI © ADACHITOKA /Kodansha Ltd

NORAGAMI © ADACHITOKA /Kodansha Ltd

Présentation :

Ayant une existence de vie illimitée par le changement d’incarnations, les dieux et déesses ont appris à s’adapter aux différentes époques pour survivre dans la conscience de l’homme et les protéger des « Ayakashi », des créatures issues de l’au-delà qui peuvent corrompre l’être humain pour le pousser à faire  de mauvaises actions.  Ils sont le plus souvent représentés par des yeux et ont de multiples apparences allant des animaux à une forme non représentative comme de la fumée.

Pour les combattre les dieux utilisent des Shinkis, des êtres humains  qui peuvent se transformer en armes, ils ne sont pas corrompus et possèdent une âme d’une grande pureté, cependant, ce sont des âmes défuntes.

Les Shinkis ont une apparence humaine qui correspond à l’âge de leurs décès, on les appelle également «  instrument divin ».

Les Shinkis, les Ayakashi et les dieux sont tous issue du « Higan » qui veut dire l’au-delà et les êtres humains en revanche appartiennent au « Shigan » qui signifie le monde des vivants.

Mais alors que se passerai t-il si un être du « Shigan » s’aventurait du côté du « Higan », c’est l’expérience et l’aventure que va vivre Hiyori une jeune lycéenne férue d’arts martiaux et de boxe.

NORAGAMI © ADACHITOKA /Kodansha Ltd
NORAGAMI © ADACHITOKA /Kodansha Ltd

NORAGAMI © ADACHITOKA /Kodansha Ltd

Le dieu errant en jogging !

Nous suivons l’histoire de Yato un dieu mineur  et impopulaire âgé à peu près de 1000 ans toujours vêtue d’un jogging qui cherche à être populaire et reconnu par ses pairs, seulement il n’a pas de temple ni d’argent.

Son véritable nom est Yaboku, cependant celui-ci ne l’utilise pas car il lui rappelle ses crimes passés en tant que dieu du désastre et de la guerre.

Il est constamment en train de faire des petits boulots pour gagner ses fidèles, il demande toujours 5 yens avant chaque mission, ce qui est le montant traditionnellement  placé avant d’effectuer une prière.

De nature imprévisible,  il est aussi stupide qu’il peut être téméraire, parfois on ne comprend pas  ses changements d’humeur.

Cependant, son Shinki  en n’a marre de la vie de clochard de son maître et décide de rompre le contrat, ainsi Yato se retrouve seul et désarmé en cas d’attaque d’Ayakashi.

Dépité et consterné, il décide de continuer ses petits boulots tout en cherchant un nouvel instrument divin, il part donc à la recherche d’un chat porté disparu. C'est  en le retrouvant qu'il fera la rencontre bouleversante d’une jeune collégienne, Hiyori ,qui le voyant traîner sur la route tente de le sauver.

Cet évènement laissera de gros séquelles dans l’âme de la jeune fille puisqu' elle est  désormais un demi-Ayakashi, Hiyori se retrouve à la limite de l’au-delà et du monde des vivants, elle possède  une queue, fait extrêmement important puisque cette dernière constitue la liaison avec son corps humain si jamais elle venait à se rompre, la jeune femme deviendrait un Ayakashi.

Hiyori est la toute première demi-ayakashi et les circonstances de sa transformation restent assez mystérieuses car l’accident n’explique pas tout.

Depuis ce jour notre collégienne peut vaquer hors de son corps quand cela lui chante mais aussi parfois sans même le vouloir.

Se sentant coupable de ce qui arrive à la jeune fille, Yato décide de l’aider contre 5 yens, ce qui constituera leur lien tout au long de la série.

NORAGAMI © ADACHITOKA /Kodansha Ltd
NORAGAMI © ADACHITOKA /Kodansha Ltd

NORAGAMI © ADACHITOKA /Kodansha Ltd

Un vœu symbolique !

Etant désormais coincée entre deux états, Hiyori se met à découvrir le monde de l’au-delà, elle peut maintenant apercevoir les Ayakashi et commence à tester ses aptitudes sous sa forme d’esprit.

cette dernière réalise très vite qu’elle a bien plus de force sous cette forme.

Pendant ce temps, le dieu errant cherche un nouvel instrument divin pour résoudre le problème d'Hiyori, seulement ce n’est si facile de trouver une âme pure sans souillure.

Yato finit après quelques mésaventures par trouver un Shinki à l’apparence d’un jeune adolescent et qui peut se transformer en sabre, il lui a donné comme nom d’arme « Sekki » et comme nom  humain « Yukine »  cependant l’adolescence n’est pas un âge facile et il va peu à peu finir par le comprendre et accepter de le subir.

Une routine va peu à peu  se s'installer autour d'Hiyori , elle commence à s’habituer à cette seconde vie et va prendre une place très important au sein de cette histoire ainsi que dans le cœur de Yato..

Cependant tout ceci va finir par réveiller de veilles blessures et de vieux conflits comme la rancune que voue Bishamon à Yato qu’elle accuse d’avoir tué un de ses Shinkis. Malgré tout Yato veut tout faire pour devenir un dieu de la fortune et aider les personnes dans le besoin.

Il finira par y arriver et son amitié avec son Shinki n’en sera que d’autant plus solide malheureusement divers révélations et événements risquent de compliquer le long chemin parcouru par ces derniers.  A commencer par l’apparition d’un mage mystérieux qui provoquerait chez les shinki la découverte du « secret des dieux » , ceci est un tabou lié au nom véritable des shinkis , si jamais ces derniers apprenaient leurs véritable noms il se souviendraient de tout concernant leurs passés et celui-ci les plongerai dans une souffrance indéfinie , ils finiraient par se transformer en monstre et devraient être détruits.

Ce mage mystérieux est en réalité le père de Yato , il voue une haine extrême aux dieux et aux cieux alors qu’il est lui-même un dieu , il prend un malin plaisir à terroriser les plus faibles comme avec Yato, complètement incapable de se dresser contre lui. Cependant il va vite réaliser que son fils a beaucoup changé depuis l’incident du cerisier , il est désormais prêt à tout dévoiler concernant les plans de son père quitte à se voir chattié lui-même.

Ceci nous amène à une expédition punitive envers la personne de Bishamon, qui victime du Mage en question, décide de se soulever contre les cieux pour obtenir vengeance. Seulement Yato décide lui aussi de s’en mêler et va se retrouver avec Yukine dans une position délicate.

Ils risquent tout deux de disparaître, mais Yato n’a pas seulement gagné une amitié, il a également renforcé et tissé des liens avec d’autres dieux qui  ne seront pas du même avis que les cieux et vont décider eux aussi de rallier la cause de Yato pour mettre définitivement fin à la menace du mage .

NORAGAMI © ADACHITOKA /Kodansha Ltd
NORAGAMI © ADACHITOKA /Kodansha Ltd

NORAGAMI © ADACHITOKA /Kodansha Ltd

Mon avis :

Si vous aimez tout ce qui à attrait aux dieux et traditions japonaise, vous serez servis.

L’histoire nous amène dans la vie de Yato un dieu qui est assez spécial dans son genre, on peut se dire que ce manga est assez comique cependant il cache bien son jeu, on découvre peu à peu le passé de certains personnages à commencer par le héro qui n’était pas forcément le joyeux luron qu’ont connait au fil de l’histoire et que le monde des dieux à l’air d’être aussi secoué que celui des humains.

Là on va découvrir la vie de ces dieux de façon plus poussée, le monde des humains sera moins mis en avant.  Seule la présence d’Hiyori donnera un point de vue externe et humain à l’histoire.

Ce titre vous offre une vision inédite et originale de ce que serait la vie des dieux avec de la fantaisie, de l’humour ainsi que de l’action grâce la présence de Yato sorte d’anti-héros auquel on s’attache facilement.

Pour ce qui est du design, il est léger et marqué et donne un aspect onirique à certains personnages ce qui correspond parfaitement à l’univers de cette série .

Article rédigé par Kamilis 

NORAGAMI © ADACHITOKA /Kodansha Ltd
NORAGAMI © ADACHITOKA /Kodansha Ltd
NORAGAMI © ADACHITOKA /Kodansha Ltd

NORAGAMI © ADACHITOKA /Kodansha Ltd

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article