Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
MANGA et ANIME vus par  des passionnés

Blog de critiques et news sur les Manga, Manhwa, Manhua, Japanime et plus encore !

NEON SIGN AMBER

© 2015 Tanaka Ogeretsu / SHINSHOKAN

© 2015 Tanaka Ogeretsu / SHINSHOKAN

Manga Yaoi One Shot édité chez Taifu

Auteure: Ogeretsu Tanaka

(Escape Journey, Love Whispers, even in the Rusted Night, The proper Way to write love)

Thèmes: Romance homosexuelle, drame

Synopsis : 

Ogata Yuusuke est un jeune homme souvent incompris à cause de son visage totalement inexpressif. Travaillant comme vigile dans une boite de nuit, il y fait la rencontre de Saya Masaki, un client régulier qui se trouve être un véritable playboy mais qui, curieusement, arrive à remarquer les expressions d’Ogata. Un exploit qui va rapprocher les deux garçons au point de les changer complètement.

!!! POUR PUBLIC AVERTI !!!

© 2015 Tanaka Ogeretsu / SHINSHOKAN

© 2015 Tanaka Ogeretsu / SHINSHOKAN

UN SOURIRE COMMERCIAL QUI CACHE UNE TRISTE SOLITUDE

Ogeretsu Tanaka qui nous avait offert de belles lectures Yaoi grâce à Love Whispers, even in the Rusted Night, The proper Way to write love également avec son Manga Escape Journey (en cours),  revient avec un drame romantique un peu différent. Cette fois ci, l'auteure nous plonge dans le monde de la nuit avec ses excès, son côté décomplexé mais aussi son lot de cœurs et âmes brisées.

L'histoire se déroule dans un bar à hôtes, il s'agit d'endroit dans lequel de beaux hommes complimentent des femmes seules et leur tiennent compagnie, venues chercher un peu de réconfort auprès de ces hommes moyennant des boissons bien plus chères qu'ailleurs, les clientes y viennent parfois pour des prestations supplémentaires. Ce n'est pas le cas de notre protagoniste principal, Ogata,qui n'est pas un gigolo. En effet, il occupe les postes de Barman et serveur, connu pour afficher un visage de marbre devant toutes les jolies clientes qui défilent chaque soir, il montre un sourire trop commercial et figé, pourtant ce n'est pas faute d'être dragué, mais il aligne sans le vouloir les fiascos amoureux. La faute à quoi ? Il a l'air de s'ennuyer avec sa petite amie.  A chaque séparation, les mêmes arguments reviennent... 

Un client habitué, Saya réussit à percer cet air blasé et à déceler les infimes changements d'attitudes d'Ogata, il le comprend et c'est bien le seul. Saya vient clairement dans ce bar pour y séduire des filles, il change très souvent de petites amies sans vraiment se lier ni même profiter de la situation pour coucher avec elles, il est un adepte d'une technique qui consiste à jeter une fille sitôt séduite pour s'essayer de suite à une autre. Lui aussi cache son vrai "moi" derrière une apparence de séducteur, Saya est un homme fragile qui cache une blessure ancienne et tente juste de paraître "comme tout le monde"

Pourtant, le barman et son client habitué vont vite devenir proche au point de pousser Ogata, qui a toujours été hétéro, à remettre en question ses attirances sexuelles. Saya lui a toujours aimé les hommes mais la seule et unique fois où il l'a avoué, il s'est fait violenter et insulter... Du coup il n'a jamais eu de relation amoureuse. L'un se demande s'il s'agit juste une passade dans sa vie, d'une simple envie du moment et n'ose pas assumer son amour naissant; L'autre pense qu'il va se faire rejeter assurément car d'après ses souvenirs, le fait d'aimer les hommes est une chose répugnante...  Saya est donc absolument persuadé qu'Ogata va le trouver écœurant, aussi il réprime aussi ses sentiments.

© 2015 Tanaka Ogeretsu / SHINSHOKAN

© 2015 Tanaka Ogeretsu / SHINSHOKAN

ACCEPTER SES SENTIMENTS ET LES VIVRE SANS HONTE

Cette histoire met deux hommes aussi maladroit l'un que l'autre avec leurs sentiments, au coeur du récit. L'un découvre son homosexualité récente alors que l'autre la réprime depuis longtemps en s'affichant au bras de jolies filles par traumatisme. L'auteure arrive à nous faire passer les sentiments de ses personnages à travers le récit, elle est aussi très douée pour surprendre son lectorat avec des scènes érotiques soudaines, mais bien intégrées à l'histoire.

Vivement la sortie de Yarichin Bitch Club, Manga de la même auteure annoncé chez Taifu pour janvier 2018.

Séverine Chougny 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article