Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
MANGA et ANIME vus par  des passionnés

Blog de critiques et news sur les Manga, Manhwa, Manhua, Japanime et plus encore !

TOKKO ZERO

© 2013 Yukai Asada / SHOGAKUKAN
© 2013 Yukai Asada / SHOGAKUKAN
© 2013 Yukai Asada / SHOGAKUKAN
© 2013 Yukai Asada / SHOGAKUKAN

© 2013 Yukai Asada / SHOGAKUKAN

Titre VO: Tokkô episode Zero

Manga Seinen édité chez Pika

Scénariste : Torû Fujisawa (GTO)

Dessinateur: Asada Yukai (Woodstock)

Série terminée en 4 volumes

Thème: suite, paranormal, horreur, action

Synopsis:

 Ryôko Ibuki, policière à la circulation au commissariat de Machida Ouest, a depuis son enfance le don de voir les esprits. Elle s'inquiète de leur présence de plus en plus importante quand elle assiste par hasard au combat entre d'étranges créatures et un jeune homme aux pouvoirs mystérieux. Il s'appelle Hayato Shingyôji et prétend être poursuivi depuis quarante ans par les assassins du gang “Mauvais Œil”. Ryôko découvre qu'il est également accusé de l'assassinat de son père, un archéologue qui étudiait un vieil artefact : la boîte de Druj...

© 2013 Yukai Asada / SHOGAKUKAN

© 2013 Yukai Asada / SHOGAKUKAN

Tokko 10 ans après, le remake !

Alors que la précédente série Tokkô parue en 3 tomes (ou 2 si  vous possédez l'édition la plus récente), avait une fin pour le moins ouverte qui laissait le lecteur un peu frustré, la série revient avec aux commandes un nouvel illustrateur. Yukai Asada nous offre un graphisme plus moderne et soigné, ceux qui le connaissent déjà pour son travail sur le manga Woodstock apprécient son style actuel, fin, racé et un brin audacieux. 

Même si les événements se situent 10 ans après le premier Manga Tokkô on y décèle pas vraiment une suite directe mais plutôt un remake qui débute différemment en intégrant d'autres protagonistes tout en restant sur la même base qui est le massacre du quartier de Machida.

© 2013 Yukai Asada / SHOGAKUKAN
© 2013 Yukai Asada / SHOGAKUKAN

© 2013 Yukai Asada / SHOGAKUKAN

LA SAGE FLIQUETTE ET LE YANKEE TATOUÉ

Notre héroïne, Ryôko Ibuki, exerce un travail tout à fait classique de policière attribuée aux contraventions de stationnements mais elle a des pouvoirs de médium qui lui permettent de voir les fantômes, revenants ou esprits: appelez les comme vous voulez. Elle sait aussi les exorciser tant qu'ils ne sont pas trop nombreux, aussi elle n'a pu s'empêcher de remarquer une augmentation de ces indésirables sur son lieu de travail dans le secteur de la gare de Tokyo, à Machida.

Un soir alors que Ryôko se repose sur un banc elle assiste à une scène vraiment surprenante et effrayante: un homme se fait attaquer par des "corps humains"  agissants en zombie comme téléguidés, cet homme au thorax entièrement transpercé par un panneau de signalisation a subit de lourds dégâts qui auraient été mortels pour tout un chacun. Cependant, il s'en sort plutôt bien avec juste une grosse faim au réveil !

Ryôko qui l'a ramené chez elle, a du mal à comprendre: tout d'abord comment a t'il survécu à ses graves blessures, pourquoi ne voulait il pas être hospitalisé malgré la gravité de son état, ensuite pourquoi était il poursuivit et surtout qui étaient ses ennemis... Beaucoup de questions dont les réponses paraissent totalement absurdes si l'on a pas assisté à l'agression ou si l'on est un peu trop cartésien...

© 2013 Yukai Asada / SHOGAKUKAN

© 2013 Yukai Asada / SHOGAKUKAN

LES PIÈCES DU PUZZLE 

Il y a très longtemps, pour protéger une relique dangereuse de mains avides et mal intentionnées, Hayato, notre héros, a intégré des pièces de cet objet à son corps via un pacte, désormais il possède une puissance surhumaine mais aussi le douloureux destin qui l'accompagne, tel une malédiction. Si on omet le fait que son apparence physique n'ai pas changé en 40 ans, ce choix ne lui a apporté que des inconvénients: cible permanente d'une organisation occulte  souhaitant ouvrir un portail sur le monde des démons, Hayato est devenu également un criminel recherché par tous les services de police. 

Ses ennemis dirigés par Amon, ont de leur côté des hommes de la même trempe qu' Hayato, comprenez par là qu'ils possèdent également des "pièces" leur offrant la possibilité d'invoquer des créatures venues du monde démoniaque. Cependant, Hayato saura rallier des gens à sa cause et le génie de sa coéquipière jouera pour beaucoup dans leurs réussites successives.

Pourtant, le plus gros problème actuellement est que le groupuscule ennemi possède des connections avec des "hauts placés": politiciens, hauts fonctionnaires de police et bien plus encore. De ce fait, ils ont les moyens de mettre le pays à feu et à sang en déployant de grosses unités d'intervention et de quoi élaborer des actions de grande envergure pour débusquer Hayato ainsi que ses acolytes. 

Hayato qui a juré sur la mort de son père de retrouver toutes les pièces du puzzle, afin d'empêcher l'ouverture du portail maléfique, honore sa promesse du mieux qu'il peut mais... Mais son corps pourra t'il supporter le contre coup des effets d'un tel pouvoir ?

© 2013 Yukai Asada / SHOGAKUKAN
© 2013 Yukai Asada / SHOGAKUKAN

© 2013 Yukai Asada / SHOGAKUKAN

LE BOSS DE FIN ET SES SBIRES 

C'est au tour de celui que l'on voit depuis le début comme le stratège ennemi de dévoiler son jeu, on apprend donc qui il est réellement et comment il a manipuler certains hommes de pouvoir pour arriver à ses fins. Tous comprennent un peu tard qu'on s'est moqué d'eux et que leurs buts sont complètement opposés alors qu'ils pensaient œuvrer vers le même objectif.

Les personnages secondaires, du côté des antagonistes nous livrent leurs regrets et les choix qui les ont poussés à obéir à un homme qui les avait  autrefois sauvés de la honte ou de la misère, qui leur avait offert à l'époque, une voie plus glorieuse. Ils le suivront jusqu'au bout sans avoir conscience de leur statut de pions, de simples marionnettes jetables...

De son côté, Hayato qui récupère les pièces des ennemis vaincus porte une ombre de plus en plus lourde et chargée des âmes défuntes, une vision cauchemardesque pour sa coéquipière qui a le don de vision paranormale.

© 2013 Yukai Asada / SHOGAKUKAN

© 2013 Yukai Asada / SHOGAKUKAN

UNE SÉRIE DYNAMIQUE ET ADDICTIVE MAIS... 

Ce manga est tellement immersif que le tome ne se repose qu'une fois complètement lu: le rythme, le suspense ainsi que l'ambiance sont parfaitement maîtrisés. Le nouvel opus est bien meilleur que Tokkô, et côté dessin aussi Yukai Asada surpasse aussi Fujisawa. Bien sûr, ce n'est pas la même époque,  il est donc normal que ce titre soit plus moderne mais on y ressent quand même une meilleure homogénéité; comme si ces deux Mangaka étaient faits pour travailler ensemble depuis toujours et cette impression de cohérence perdure pendant toute la série.

Là où un autre dessinateur s'était planté sur le titre "Dark Goddess" côté créatures, ici, Yukai Asada  réussit à varier son bestiaire en chipant dans un plus large panel, se réappropriant les classiques momies, cerbères, gorgone, zombies et autres chimères composées de macchabées en décomposition et d'animaux fantastiques.

Entre l'héroïne un peu effacée malgré ses pouvoirs paranormaux ainsi que son passé mystérieux et le protagoniste principal qu'on ne peut qualifier que de "badass" tant il en impose, l'équilibre est bien réparti et ce "couple" improbable nous offre la dose juste de chacun des ingrédients attendus: humour, action, surprises, développement de personnage ou encore flash back utiles à l'avancement de l'histoire.

C'est donc une super série avec son lot de personnages secondaires intéressants mais la fin reste cependant très ouverte et suppose donc encore une suite... C'est une critique assez récurrente sur Fujisawa qui a vraiment du mal à clôturer ses Manga, comme s'il se laissait volontairement une opportunité de suite. Moi, qui m'attendais à une fin définitive de la saga Tôkko, je m'avoue un peu déçue. 

Séverine Chougny 

 

Extrait en ligne :

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article