Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
MANGA et ANIME vus par  des passionnés

Blog de critiques et news sur les Manga, Manhwa, Manhua, Japanime et plus encore !

OZ

© 2008 Seigo Tokiya / MEDIA FACTORY

© 2008 Seigo Tokiya / MEDIA FACTORY

Titre: Oz

Auteurs: Kyouhei Iwai

et Seigo Tokiwa (Crimezone)

Genre: Fantastique, Comédie, School-life, Science Fiction

Série terminée

6 tomes parus en 2011 chez Clair de Lune

Synopsis: 

La pollution, le manque de ressources, l'augmentation de la population. Afin de résoudre ces problèmes, l'union des hommes a donné lieu à la création d'un espace virtuel nommé "GAIA" où les hommes peuvent continuer à vivre. Dans "GAIA", Yuri, un garçon qui vit comme un étudiant normal, ramasse une carte "Oz" qui offre la possibilité de retourner dans le monde réel. C'est alors qu'une mystérieuse jeune fille apparaît se disant propriétaire de la carte. Yuri vient, sans le savoir, d'être happé dans une bataille quant à l'utilisation de OZ et l'existence de Gaia.

© 2008 Seigo Tokiya / MEDIA FACTORY

© 2008 Seigo Tokiya / MEDIA FACTORY

La magicienne d’Oz

Se plaçant comme un de ces très nombreux manga qui se déroulent dans un monde virtuel, Oz peut il vraiment prétendre apporter quelque chose à un genre déjà bien saturé?

Dès le titre du manga, il est normal de s’attendre à une énorme référence à l’oeuvre de Lyman Frank Baum : Le Magicien d’Oz! Et pour le coup, le lecteur ne va pas être déçu; le manga fait honneur au principaux protagonistes du livre : Dorothy, le Lion, Le robot et l'épouvantail chacun incarné par un personnage important à l’histoire. Ses personnages se démarquent des autres grâce à leur fameuse “carte” leur octroyant de puissants pouvoirs en échange de leur vulnérabilité dans GAIA, se livrant ainsi une guerre sans merci pour obtenir les cartes des autres joueurs et ainsi devenir plus fort.

Et Yuri dans tout ça? Ayant obtenu par hasard la carte de Dorothy “Girl”, ce dernier se voit affublé d’un pouvoir de téléportation relativement limité, mais aussi d’un pouvoir destructeur demandant énormément de ressources pour être utilisé.

N’y a-t-il rien de plus que des combats à coup de pouvoir me direz vous ? Bien sur que si ! L’aspect psychologique des personnages est aussi assez bien développé pour une oeuvre semblant simpliste à la base. Avec comme thématique centrale la signification de la douleur et les changements opérés à l’humanité par la mise en place d’un monde virtuel comme bouée de sauvetage. Des personnages loin d’être manichéens qui nous révèlent leurs facettes au fur et à mesure du récit.

 

© 2008 Seigo Tokiya / MEDIA FACTORY

© 2008 Seigo Tokiya / MEDIA FACTORY

En bref, un manga à l’apparence classique abordant pourtant le thème du monde virtuel avec une certaine audace promettant de bons moments, avec un final à la hauteur des espérances des lecteurs! Le manga se veut relativement bon mais c’est bien coté éditeur que cela pêche… En effet, Clair de Lune nous fournit ici une édition un peu “au rabais” avec beaucoup de pages blanches en fin de tome, des traductions et des mises en bulles à la limite de l’acceptable (rendant parfois la compréhension hasardeuse).

Weihao Yu

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article