Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
MANGA et ANIME vus par  des passionnés

Blog de critiques et news sur les Manga, Manhwa, Manhua, Japanime et plus encore !

Le Pacte de la mer / Kaikisen

SHINSOBAN KAIKISEN © Kon’stone, Inc.

SHINSOBAN KAIKISEN © Kon’stone, Inc.

Titre VO: Kaikisen

Manga one-shot en grand format

Edité chez Pika, collection Graphic 

Auteur : Satoshi Kon (Opus, Paprika, Paranoia Agent...)

Thèmes: Mer, légendes, fantastique, écologie

Synopsis:

 Dans le village de pêcheurs d’Amidé, on raconte qu'autrefois, un pacte fut scellé entre un prêtre shintô et une sirène. Ainsi, en échange de la protection d'un d'œuf, une pêche abondante et une mer clémente assurent la prospérité de la ville.

Cette légende s'est répandue et attire médias et promoteurs. Yôsuké, benjamin du clan des prêtres shintô, doute quant à lui, de l'existence de la créature, jusqu’au jour où tout s’emballe : un magnat de l’immobilier en passe de bétonner la côte avec la bénédiction du père de Yôsuké, prend possession de l’œuf.

SHINSOBAN KAIKISEN © Kon’stone, Inc.

SHINSOBAN KAIKISEN © Kon’stone, Inc.

LE RETOUR VERS LA MER

Sur un one-shot de 220 pages, Le pacte de la mer nous transporte dans un récit où les croyances et légendes se mêlent à une histoire d'urbanisation abusive. Anciennement édité chez Casterman/Sakka sous le nom Kaikisen, cette oeuvre incontournable du maître Satoshi Kon, nous est cette fois proposée chez Pika dans sa très belle collection Graphic en format deux fois plus grand, de quoi mettre en valeur les planches de cet auteur (et réalisateur) réputé.

Petit plus, il s'agit d'une édition collector, limitée à 2000 exemplaires avec couverture cartonnée. 

SHINSOBAN KAIKISEN © Kon’stone, Inc.

SHINSOBAN KAIKISEN © Kon’stone, Inc.

QUAND LES HOMMES DÉTRUISENT LA NATURE

Dans cette petite ville côtière d'Amidé, les gens vivent surtout de la pêche, le paysage riche en pleine nature offre un panorama exceptionnel. C'est cette beauté sauvage que visent malheureusement des sociétés immobilières cupides afin d'y implanter une station touristique de luxe comprenant de nombreux hôtels.

Notre héros est issu d'une famille de prêtres Shintô, ils ont jadis prêté serment à l'ondine, une sorte de sirène géante.  Le bonze Yashirô ainsi que tout ses descendants veilleront sur l’œuf de la créature en échange de sa protection et sa bienveillance, ils lui rendront 60 années plus tard".

Grâce à ce pacte, la pêche est abondante, la météo clémente et rares sont les disparus en mer. Beaucoup d'autochtones y croient dur comme fer et ne veulent pas céder leurs terrains quels que soient les sommes ou avantages offerts en échange. Comment pourraient ils protéger leurs traditions, s'ils venaient à vendre leur île ? 

Yôsuké Yashirô doit bientôt prendre la succession de son père au temple, lui aussi protégera cette île et l'oeuf de l'ondine...ou pas.

Alors que son père a quasiment donné son accord aux promoteurs pour le gigantesque projet de béton, Yôsuké et son amie d'enfance Natsumi, plutôt septiques jusqu'alors, vont vivre des aventures surnaturelles qui les marqueront à tout jamais au point de les faire radicalement changer de point de vue en ce qui concerne les anciennes légendes liées à leur île.

SHINSOBAN KAIKISEN © Kon’stone, Inc.

SHINSOBAN KAIKISEN © Kon’stone, Inc.

UNE CRITIQUE SOCIALE SUR FOND DE FANTASTIQUE

Satoshi Kon dépeint ici un problème qui reste malheureusement d'actualité dans notre société moderne : l'urbanisation intensive au détriment de la nature. L'ondine ainsi que les traditions folkloriques des anciens, représentent ici notre bonne conscience, une façon de vivre en harmonie avec la terre qui nous nourrit. Le rappel à l'ordre de dame nature excédée de nos abus est incarnée ici par une créature fantastique toute puissante, qui frappe fort d'un coup pour montrer que nous, les humains, ne sommes que de faibles êtres éphémères soumis à son bon vouloir. Les légendes des temps passés parlent d'Ondines, les scientifiques eux disent Tsunami.

Ce titre est un chef d'oeuvre incontournable, lisez le ! Non pas parce qu'il s'agit d'un Manga de Satoshi Kon mais pour sa grande qualité scénaristique et sa magie. Je vous le conseille aussi pour son côté critique sociale et écolo.

Séverine Chougny

Lire un extrait en ligne:

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article