Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MANGA et ANIME vus par  des passionnés

MANGA et ANIME vus par des passionnés

Blog de critiques et news sur la Japanimation , manga, anime et plus encore.

SAYONARA MONSIEUR DÉSESPOIR / TOMES 1 A 17

SAYONARA ZETSUBOU SENSEI © KOHJI KUMETA / Kodansha Ltd.
SAYONARA ZETSUBOU SENSEI © KOHJI KUMETA / Kodansha Ltd.

SAYONARA ZETSUBOU SENSEI © KOHJI KUMETA / Kodansha Ltd.

Titre VO: Sayonara Zetsûbo Sensei

Manga Seinen édité chez Pika

Auteur: Koji Kumeta

17 tomes / en cours (Série terminée au Japon en 30 volumes)

Thèmes: Drame, comédie, critique de société, parodie, culture traditionnelle

Synopsis:

Nozomu Itoshiki est un professeur désespérant... et désespéré. Bien décidé à quitter ce monde trop déprimant, il se pend à un cerisier. En l’apercevant, une jeune étudiante insouciante et naïve se précipite sans réfl échir pour le sauver. Deux états d’esprit s’affrontent alors : d’un côté, l’enseignant qui voit absolument tout en noir ; de l’autre, l’étudiante qui se focalise sur le côté positif des choses. Un duo bien singulier !

SAYONARA ZETSUBOU SENSEI © KOHJI KUMETA / Kodansha Ltd.
SAYONARA ZETSUBOU SENSEI © KOHJI KUMETA / Kodansha Ltd.
SAYONARA ZETSUBOU SENSEI © KOHJI KUMETA / Kodansha Ltd.
SAYONARA ZETSUBOU SENSEI © KOHJI KUMETA / Kodansha Ltd.
SAYONARA ZETSUBOU SENSEI © KOHJI KUMETA / Kodansha Ltd.

SAYONARA ZETSUBOU SENSEI © KOHJI KUMETA / Kodansha Ltd.

UN OVNI A DECOUVRIR ABSOLUMENT

Terminé au Japon depuis 5 ans déjà en 30 volumes, Sayonara professeur désespoir qui a débuté en France en 2009, compte à ce jour 17 tomes. Dans son pays d'origine, il a reçu Le prix manga Kodansha Shônen et est resté 3 ans d'affilé dans le top des ventes de sa catégorie. Mais dans sa version  francophone, il se retrouve classifié, à juste titre, comme Seinen et vous comprendrez pourquoi en lisant cet article. Disponible en papier et numérique,  je vais vous présenter cet ovni que ce soit côté graphique ou pour sa thématique profonde courageusement abordée.

 

 SAYONARA ZETSUBOU SENSEI © KOHJI KUMETA / Kodansha Ltd.
 SAYONARA ZETSUBOU SENSEI © KOHJI KUMETA / Kodansha Ltd.
 SAYONARA ZETSUBOU SENSEI © KOHJI KUMETA / Kodansha Ltd.
 SAYONARA ZETSUBOU SENSEI © KOHJI KUMETA / Kodansha Ltd.
 SAYONARA ZETSUBOU SENSEI © KOHJI KUMETA / Kodansha Ltd.

SAYONARA ZETSUBOU SENSEI © KOHJI KUMETA / Kodansha Ltd.

LE SUICIDE POUR ÉCHAPPER DU DÉSESPOIR 

Itoshiki Nozomu, fils d'une famille traditionnelle très aisée est désespéré; devenu professeur un peu par hasard, cet homme a pour fâcheuse habitude de tout noircir, quelque soit la situation, il envisage à chaque fois le pire scénario. Aussi, très souvent l'enseignant tente de mettre fin à ses jours en se pendant...

Dans sa classe, une dizaine de filles sont un peu plus mises en avant, dotée de caractères très différents chacune a droit à sa présentation spécifique qui permet aussi d'introduire d'autres éléments du récit: La fille toujours positive qui démonte de façon peu crédible les théories désespérantes du professeur, celle qui vient de l'étranger et menace tout le monde de faire un procès tout en critiquant allègrement le pays qui l'accueille, la fille un brin dérangée qui confond amour et obsession inquiétante, l'immigrante clandestine qui a acheté illégalement un passeport d'étudiante, la demoiselle parfaite qui a des solutions à tout les maux et une chevelure à la raie parfaite et bien d'autres. Elle servent surtout à commenter la situation pour permettent à notre professeur d'établir ce qui le désespère et à démontrer comment ne surtout pas y remédier ! 

Citation: "Demain vous aurez un devoir sur table, mais ne vous inquiétez pas... Je n'attends rien de vous !"

Ce manga est clairement très axé sur la critique de société sous forme de parodie. Tout passe au hachoir, surtout les faits d'actualité: la politique du Japon en insistant sur sa soumission aux états unis, le comportement des élèves actuels dans les lycées, le capitalisme à l'excès des pays développés, l'écologie oubliée, la sous-culture sous différente formes, le piédestal de la beauté physique, l'épuisement psychologique des employés de bureau etc...

Impossible d'aborder avec vous tout les thèmes touchés sans vous en écrire 5 pages.

Côté graphique, le Mangaka a un trait très stylisé, mais ça ne l'empêche pas de jouer sur différents tableaux en imitant  Suehiro Maruo, George Morikawa et d'autres auteurs pour renforcer ses parodies. Cette suite de brefs récits mis bout à bout aurait pu avoir comme devise: " Pensez négatif !"

Chaque histoire courte comprend une belle dose d'humour, sans oublier de faire passer un message, c'est donc un ouvrage intelligent et plus d'être divertissant. En lisant ce titre, on découvre que la société japonaise est loin d'être aussi ouverte qu'on pourrait le penser et que certains sujets sont encore tabou; utiliser le manga comme outil pour pousser les gens à réfléchir par eux même, n'est pas le meilleur cadeau que puisse faire un auteur à une jeunesse héritière d'un futur désespérant ?

 

SAYONARA ZETSUBOU SENSEI © KOHJI KUMETA / Kodansha Ltd.
SAYONARA ZETSUBOU SENSEI © KOHJI KUMETA / Kodansha Ltd.
SAYONARA ZETSUBOU SENSEI © KOHJI KUMETA / Kodansha Ltd.
SAYONARA ZETSUBOU SENSEI © KOHJI KUMETA / Kodansha Ltd.
SAYONARA ZETSUBOU SENSEI © KOHJI KUMETA / Kodansha Ltd.

SAYONARA ZETSUBOU SENSEI © KOHJI KUMETA / Kodansha Ltd.

UN TITRE ACERBE ET GENIAL 

Pour profiter de l'humour très particulier de ce titre, sans être obligé de se rendre constamment au lexique en cours de lecture (à cause des nombreuses références), il faut avoir une bonne base de culture économique, sociale voire géopolitique du Japon. C'est typiquement le manga réservé un lectorat ciblé car lui seul saura l'apprécier à sa juste valeur. Il est pourtant génial et mériterait d'être bien plus connu, ses tirades satyriques sont vraiment mordantes et acides, pile ce qu'il faut pour contrebalancer la fadeur de beaucoup de manga bien trop édulcorés au point d'en être écoeurants. Sayonara Monsieur désespoir est vrai et dramatiquement drôle, c'est un peu le canard enchaîné du manga moderne. En bref, vous l'aurez compris j'adore et le recommande à tout ceux d'entre vous qui se sentiront attirés par son côté ovni malgré son accessibilité "limitée", élitiste ? Non, passionnée !

Séverine Chougny 

 

Lire un extrait en ligne:

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article