Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
MANGA et ANIME vus par  des passionnés

Blog de critiques et news sur les Manga, Manhwa, Manhua, Japanime et plus encore !

MUSHOKU TENSEI / Tomes 1 à 6

MUSHOKU TENSEI / Tomes 1 à 6
MUSHOKU TENSEI / Tomes 1 à 6

Titre VO : Mushoku Tensei-isekai ittara honki dasu

Manga Shonen  édité chez Doki-Doki

Auteur: Fujikawa Yuka

D'après l'oeuvre originale de Rifujin na Magonote

Chara designer : Shirotaka

6 tomes / en cours (Au Japon 7 tomes / en cours)

Thèmes: Fantasy, comédie, aventure 

Synopsis:

 Il avait raté sa première vie… Le destin vient de lui donner une nouvelle chance dans un monde de magie et d’épées ! La saisira-t-il dans cet univers plein de dangers ?

Pour ce loser anonyme, les 34 années de son existence auront été un ratage total. Lorsqu’il est renversé par un camion fou, il s’attend à finir six pieds sous terre… mais le voilà redevenu bébé ! Désormais appelé Rudeus Greyrat, Il s’est réincarné dans un monde d’épées et de sortilèges, où il va apprendre à maîtriser l’art délicat de la magie, pour lequel il semble avoir un don particulier. Car cette nouvelle vie, Rudeus est bien décidé à ne pas la gâcher ! Et cet enfant qui va grandir sous nos yeux est encore loin de se douter des dangers qu’il va bientôt rencontrer !

© 2014 Yuka Fujikawa / MEDIA FACTORY

© 2014 Yuka Fujikawa / MEDIA FACTORY

UNE SECONDE VIE, POUR UNE SECONDE CHANCE 

Comme beaucoup d’œuvres inscrites dans le courant Isekai (plongé dans un autre monde) Mushoku Tensei est à la base un light-novel. Et comme son nom l'indique, il est a ranger dans la sous-catégorie Tensei qui signifie réincarnation. Edité depuis juin 2017 en France, chez Doki Doki, cette adaptation en Manga compte actuellement 6 volumes chez nous contre 7 au Japon. Elle s'appuie sur un hikkikomori trentenaire lambda qui décède suite à un accident de la route et est envoyé dans un monde de fantasy dès sa renaissance. 

© 2014 Yuka Fujikawa / MEDIA FACTORY

© 2014 Yuka Fujikawa / MEDIA FACTORY

LA RENAISSANCE D'UN NEET DEVENU GENIE

Rudeus de son nouveau nom, va donc s'efforcer de profiter de la nouvelle vie qui s'offre à lui en mettant en oeuvre le maximum pour fuir son ancienne existence passée. Doté de sa conscience originelle, on le voit évoluer à vitesse fulgurante, comme un enfant précoce et quelque peu espiègle. A 3 ans il commence déjà à étudier la magie seul, à 5 ans il achève sa formation auprès de sa professeure particulière, à 7 ans, on l'embauche comme tuteur d'une fille plus âgée que lui. 
 
Cet état, il le doit surement à des aptitudes latentes de bonnes factures, mais surtout à son désir de ne pas gâcher cette nouvelle chance qui lui est offerte. Bien que ça ne constitue pas la trame principale du manga, on a ça et là des passages ou on le voit légèrement faillir et se re-motiver pour ne pas sombrer dans ses travers.
 
Coté trame principale, le manga commence en douceur avec l'enfance de Rudeus, qui vit dans un petit village, on découvre petit à petit les composantes spécifiques de ce monde. Comme beaucoup de récit de type Heroïc-Fantasy, Mushoku Tensei utilise un paysage moyenâgeux dans lequel la magie existe, autant que la diversité des races. Des hommes bêtes font leur apparition aussi bien que plusieurs races de démons. Ces éléments sont dévoilés au fur et a mesure des tomes puisqu'au premier volume, Rudeus est cantonné au petit village dans lequel ses parents se sont installé, alors que dans le second volume on migre vers la capitale du pays. Finalement à partir du tome 4, l'action se déplace dans d'autres contrées avec les voyages de Rudeus.
 
Pourtant l'accent est plus centré sur les composantes raciales des différents peuples que sur leurs contrées. Certaines d'entre elles sont exclues, d'autres exploitées et Rudeus l'apprend au fil du temps en même temps que le lecteur.  Notre héros doit s'adapter aux différentes cultures qui l'entourent, chose qu'il fait avec difficulté lorsqu'il est en contact avec les races non-humaines. 
 
Coté personnage, nous en découvrons à travers Mushoku Tensei, une belle galerie avec leur identité graphique propre, par contre vu le rythme du récit, on retrouve un développement des personnages peu profond en dehors du héros, mais dont on ne ressent pas le manque. Les protagonistes sont plus marqués par leurs actes et leur identité visuelle. 
Le dessin est quant  à lui très correct. On ne note pas de défaut majeur, mais pas non plus de quoi faire tomber par terre les lecteurs. Malgré les tenues systématiquement sexy des héroïnes, l’érotisme n’apparaît qu'à travers le regard pervers de Rudeus.
© 2014 Yuka Fujikawa / MEDIA FACTORY

© 2014 Yuka Fujikawa / MEDIA FACTORY

HUMOUR, FANTASY ET COQUINERIES

Pour moi, Mushoku Tensei est un récit passionnant. Le personnage principal est intéressant et ses aventures se laissent lire avec fluidité et intérêt. Pour autant, je trouve que l'on passe assez rapidement de régions en régions, avec un arrière gout de "ça pourrait être plus exploité" qui est surement du au format Manga, qui adapte un light-novel. De ce fait il serait intéressant de ce point de vue que les versions originelles de ces titres dont font partie Mushoku Tensei ou encore The Rising of the Shield Hero puissent aussi sortir en France pour prendre la pleine mesure de leur potentiel.

Le 4 juillet, vous aurez droit au tome 7 de cette série qui rattrapera au passage le rythme d'édition du pays du soleil levant.

article rédigé par Yami no Pen

 

Pour lire un extrait en ligne, cliquez sur le lien plus bas.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article