Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MANGA et ANIME vus par  des passionnés

MANGA et ANIME vus par des passionnés

Blog de critiques et news sur la Japanimation , manga, anime et plus encore.

C'EST COMME CA

© Jirô Ishikawa / Editions Matière

© Jirô Ishikawa / Editions Matière

Manga Seinen One-shot

Commercialisé aux Editions Matière 

Auteur Jirô ishikawa

Thèmes: Histoires courtes, humour, sexe, critique de société

Synopsis :

 À Tokyo, les buildings sont des sexes en érection tendus vers un ciel où volent des avions-bites. Hommes et femmes ont une tête en forme de gland, et partouzent tard dans la nuit après la journée de bureau. C’est comme ça. Dans les bains publics mixtes, les gars trompent l’ennui en enfilant de drôles de perles en de drôles d’endroits… Les filles au pair délaissent bébé et tâches ménagères pour se livrer entre elles aux actes les plus crus. C’est comme ça. Chinkoman, l’« homme-bite », se sert de son organe démesuré pour imposer violemment sa loi phallique. C’est comme ça ! C’est comme ça ! C’est comme ça : la société décrite dans ces neuf histoires courtes par Jirô Ishikawa est placée sous le signe du phallus-roi, de la pulsion sexuelle, du narcissisme, de l’obsession libidineuse. C’est la société des jouisseurs, des satisfaits névrosés, la société des têtes de nœud.

 

 

© Jirô Ishikawa / Editions Matière

© Jirô Ishikawa / Editions Matière

JIRO ISHIKAWA, UN PARIA DU MANGA

Alors que dans son pays d'origine, seul le magasine Garo où l'auteur a fait ses débuts a 18 ans a su éveiller l'intérêt de l'artiste, c'est en France et à Taiwan que le travail subtilement décalé de Jirô ishikawa est le mieux accueilli. D'ailleurs, une exposition itinérante, "France Invasion", pour la sortie de "C'est comme ça" est actuellement en cours, elle a débuté le 11 mai à Paris avec le vernissage et passera par Marseille dès le 17 juin.

 © Jirô Ishikawa / Editions Matière

© Jirô Ishikawa / Editions Matière

UN RECUEIL D'HISTOIRES COURTES DRÔLES ET TROUBLANTES

Jirô ishikawa nous emmène via ce très bel ouvrage dans son univers particulier; parfois amusantes, sinon inquiétantes, les histoires courtes de ce one-shot laissent deviner sans trop de texte comment l'auteur perçoit notre société.

A travers dix récits brefs, l'auteur nous souffle ses doutes sur un possible futur, sa peur des relations sociales conventionnelles, sa méfiance envers une humanité qu'il ne comprend pas vraiment et qui lui rend bien. Ses illustrations, originales, rappellent un peu certains auteurs au style à la fois tourmenté et sublime comme Junko Mizuno, Junji ito, Suehiro Maruo ou encore certaines planches de Shintaro Kago.

Passant d'une histoire à l'autre d'un style graphique psychédélique ultra contemporain, à un trait old school assez brut comme on voit dans les Gekiga de Garo, Jirô Ishikawa auteur multi-plumes nous montre qu'il peut tout dessiner, tout repenser, tout imaginer pour notre plus grand plaisir.

 © Jirô Ishikawa / Edition

© Jirô Ishikawa / Edition

LE DESSIN COMME EXUTOIRE 

Doté d'une très belle qualité d'édition, ce volume unique séduira un lectorat fatigué par le manga trop conventionnel et plutôt ouvert à l'art. Sur plus de 150 pages en grand format et mis en valeur sur un beau papier, les illustrations de Jirô ishikawa décrivent une société désaxée où le terme normal n'existe pas. Les protagonistes de ses histoires y sont fortement sexualisés comme si leur existence n'avait d'autre but que le plaisir charnel. Jonché de belles doses d'humour savamment disséminées au fil des histoires, ce titre riche en messages, ne laisse pas son lecteur insensible et la touchante interview de l'auteur en fin de tome explique bien des choses sur l'état d'esprit de l'auteur lorsqu'il a dessiné ces histoires. Vous l'aurez comprit, c'est pour moi un coup de coeur instantané, une bouffée de liberté revendicatrice dans le milieu bien plus fermé qu'il n'y paraît, du monde du manga. Vous pouvez acquérir le bel ouvrage sur le site de l'éditeur (ci-dessous) pendant l'exposition, en le commandant chez votre libraire physique ou encore sur le net.

Séverine Chougny 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article