Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MANGA et ANIME vus par  des passionnés

MANGA et ANIME vus par des passionnés

Blog de critiques et news sur la Japanimation , manga, anime et plus encore.

LES ROYAUMES CARNIVORES

JASMIN © 2014 by Yui Hata / SHUEISHA Inc.
JASMIN © 2014 by Yui Hata / SHUEISHA Inc.
JASMIN © 2014 by Yui Hata / SHUEISHA Inc.

JASMIN © 2014 by Yui Hata / SHUEISHA Inc.

Titre VO: Jasmin

Manga Young de Yui Hata édité chez Akata

Série terminée en 3 tomes

Thèmes: fiction, animaux, société

Synopsis:

Dans un monde dirigé par la tribu royale, la famille des Lions, les carnivores règnent d'une main de fer sur les autres espèces animales. Véritables tortionnaires sans pitié, ils ne considèrent les espèces végétariennes que comme leur nourriture évidente. Et si la tribu des gazelles de Thomson est épargnée, c'est pour une seule et unique raison : les lions n'aiment pas le goût de leur chair. Asservies au rang d'esclaves, les gazelles servent hélas trop souvent de défouloir à la colère de leurs maîtres. Un jour, face à tant cruauté et à la tyrannie, Buena, jeune gazelle de Thomson, décide de se lever ! Commence alors son voyage, sa quête… à la recherche de la dernière guépard blanche de son espèce, la seule à pouvoir l'aider dans sa lutte.

JASMIN © 2014 by Yui Hata / SHUEISHA Inc.
JASMIN © 2014 by Yui Hata / SHUEISHA Inc.

JASMIN © 2014 by Yui Hata / SHUEISHA Inc.

UN NOUVEAU TITRE INTELLIGENT

Tout nouvel auteur découvert dans le même magazine de prépublication que Terraformars, Yui Hata nous propose cette originale série Young (un genre entre le Shonen et le Seinen). L'histoire ressemble à notre chaîne alimentaire actuelle sauf qu'ici à la place des humains, ce sont les lions qui dominent. Nous suivons donc Buena une jeune gazelle de Thompson dans son périple fou courageux pour s'opposer à l'injustice et la cruauté des carnivores. 

JASMIN © 2014 by Yui Hata / SHUEISHA Inc.
JASMIN © 2014 by Yui Hata / SHUEISHA Inc.

JASMIN © 2014 by Yui Hata / SHUEISHA Inc.

QUAND TUER POUR SE NOURRIR NE SUFFIT PLUS A ÉTANCHER LA SOIF DE MEURTRES

Là où vit Buena, les gazelles de Thompson sont les esclaves des lions, leur chair n'étant pas suffisamment savoureuse, elle échappent à la mort en servant les rois carnivores de leur mieux. Mais Buena ne trouve pas cela juste et a beaucoup de mal à comprendre la soumission de son peuple, pourquoi les herbivores seraient ils considérés comme des proies ou des serviteurs ? Depuis un moment déjà, les lions abusent, ils chassent plus que de raison juste pour le plaisir et laissent pourrir les carcasses de leurs prises, mortes ou vives dans un charnier. De quel droit prennent ils la vie d'autres êtres vivants aussi facilement pour leur unique divertissement ? Buena la petite gazelle assiste à une horrible scène qui va le conforter dans son opinion et réveiller son envie de combattre ces injustices.

Commence alors un combat inégal dans lequel un jeune herbivore va se chercher des alliés pour vaincre les rois des animaux, il fera en chemin la rencontre des zèbres, fiers et insoumis, de la guéparde blanche, dernière survivante de sa race et de bien autres animaux qui ne demandaient qu'à être recrutés. Les seules armes de Buena seront le courage et la détermination.

Buena arrivera t'il à tenir tête aux gang des lions et surtout à l'horrible Marsias, les différentes tribus de singes se rangeront ils de son côté?

JASMIN © 2014 by Yui Hata / SHUEISHA Inc.
JASMIN © 2014 by Yui Hata / SHUEISHA Inc.

JASMIN © 2014 by Yui Hata / SHUEISHA Inc.

UN MANGA CRITIQUE ET BIEN SCÉNARISÉ

Alors qu'on pourrait y voir en lecture superficielle juste un combat où plus fort règne dans la nature avec comme personnages des animaux humanisés, si l'on pousse un tout petit peu son esprit critique, la comparaison avec notre civilisation devient vite évidente.

Dans notre société de sur-consommation on élève en captivité des animaux qui sont destinés à l'alimentation humaine. Combien d'entre eux meurent avant d'être mangés à cause de leurs conditions de détention ? Combien de barquette de viandes sont jetées par les supermarchés arrivés à leur date de péremption sans trouver preneur ? Combien encore seront mis à la poubelle à la maison car achetés/cuisinés en sur-quantité ou encore entassés dans un congélateur pendant des années pour finir ramassés par les éboueurs ? Combien sont morts pour rien ?

Loin d'être un manga extrémiste qui prône le végétarisme pur, il remet simplement en cause un système injuste dans lequel on ne tue pas uniquement pour se nourrir, où la vie d'un être sensible est devenue une marchandise jetable comme une autre, sans aucun respect. Si on revient quelques dizaines d'années en arrière, avant les hypermarchés et les congélateurs, les animaux étaient tués/chassés pour satisfaire la ration alimentaire tout simplement. De quoi nous faire réfléchir sur notre mode de vie qui ne reflète pas vraiment une consommation raisonnée...

Le dessin de l'auteur apparaît très détaillé et les expressions des protagonistes ressortent avec force, le fait d'avoir humanisé les animaux en les habillant, en les faisant converser entre espèces, en nous les montrant se tenir sur deux pattes, nous permet de mieux nous identifier à eux. Il est difficile de ne pas soutenir la cause de Buena le jeune héros, tant son courage impressionne: contre tout les avis et au mépris du danger, il veut changer les choses quoiqu'il en coûte.

Séverine Chougny 

 

Lire un extrait en ligne sur le site Akata ?

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article