Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MANGA et ANIME vus par  des passionnés

MANGA et ANIME vus par des passionnés

Blog de critiques et news sur la Japanimation , manga, anime et plus encore.

L'ANIME GOLDORAK (UFO ROBOT GRENDIZER) EN COFFRET COLLECTOR SOUCOUPE

L'ANIME GOLDORAK (UFO ROBOT GRENDIZER) EN COFFRET COLLECTOR SOUCOUPE

La mythique série des années 80, en Haute définition et non censurée dans cette édition numérotée limitée avec un coffret en forme de soucoupe de Goldorak ! 

L'empire guerroyant Vega investit la planète Euphor et, lors de la bataille finale, Actarus s'enfuit pour la planète Terre à bord de Goldorak, le robot le plus sophistiqué. Il est recueilli par le professeur Procyon, Directeur du Centre de Recherches Spatiales. Pour mener à bien son nouvel objectif la conquête de la Terre Vega installe une base sur la face cachée de la lune. Ses hommes découvrent bientôt que le prince d'Euphor s'est réfugié sur la Terre ! 

Réalisée au milieu des années 1970 et malgré une animation limitée et un scénario répétitif, cette série garde un certain charme. Ses personnages, particulièrement charismatiques, apportent beaucoup à la dramaturgie de l'histoire. Enfin, rappelons que Goldorak fut la première série japonaise à obtenir un énorme succès à la télévision en France. Les plus âgés en garderont forcément un souvenir particulier, d'autant que l'anime est resté bloqué (et donc absent des écrans) pendant plus de 15 ans.

Type : Série TV

Public : Tous publics

Support : Coffret Blu-Ray

Format d'image : 4/3

Son :  Japonais 2.0 PCM  Français 2.0 PCM

Sous-titres :  Français

Nombre d'épisodes : 74

Durée : 24h40

Genre(s) : NostalgieMechaAction

Éditeur : AB Video

Le superbe coffret comprenant les 74 épisodes de la série est disponible en pré-commande dès aujourd'hui  pour 120 Euros (prix provisoire) sur le site Animestore au lieu de 174 Euros. La sortie officielle est annoncée pour mi-juillet.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article