Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MANGA et ANIME vus par  des passionnés

MANGA et ANIME vus par des passionnés

Blog de critiques et news sur la Japanimation , manga, anime et plus encore.

DISTOPIARY/ TOMES 1+2

© Fumitaka Senga, Tellmin' /SQUARE ENIX CO., LTD.
© Fumitaka Senga, Tellmin' /SQUARE ENIX CO., LTD.

© Fumitaka Senga, Tellmin' /SQUARE ENIX CO., LTD.

Titre VO: Yakusoku Distopiary- Gesellshaft Blume

Manga Shônen édité chez Pika

2 tomes / en cours (Série terminée au Japon en 5 tomes)

Dessin : Tellmin 

Scénario: Fumitaka Senga

Thèmes: Dark fantasy, jeu vidéo, gore

Synopsis:

Un héros n'est rien sans ses compagnons...
Combattant, mage onirique, cuisinier, pilote, alchimiste, fruitier, mage nasal…
Dans cet univers, les classes sont déterminées dès la naissance. Celle d’exterminateur comporte les plus puissants et les pires héros.
L’heure est venue pour ces exterminateurs de partir en expédition afin de rassembler des “compagnons” qui leur permettront d’abattre le 23e roi du Mal…

© Fumitaka Senga, Tellmin' /SQUARE ENIX CO., LTD.
© Fumitaka Senga, Tellmin' /SQUARE ENIX CO., LTD.

© Fumitaka Senga, Tellmin' /SQUARE ENIX CO., LTD.

ENCORE UN MANGA DE JEU VIDEO ?

Alors que Dystopiary reprend beaucoup de codes du jeu vidéo RPG comme le niveau des personnages, le nombre de point de vie des monstres, les missions de combats, les classes des protagonistes et l'antagoniste ultime, la thématique est loin d'être une simple aventure entre amis pour progresser ensemble et obtenir des trésors. Comme son titre l'indique, l'histoire se passe dans une dystopie, c'est à dire un monde imaginaire cruel et inhumain, un univers cauchemardesque où une "bad-end" attend le plus grand nombre.

© Fumitaka Senga, Tellmin' /SQUARE ENIX CO., LTD.
© Fumitaka Senga, Tellmin' /SQUARE ENIX CO., LTD.

© Fumitaka Senga, Tellmin' /SQUARE ENIX CO., LTD.

 RASSEMBLER DES COMPAGNONS POUR DEVENIR PLUS FORT...

Tolza, le héros, est un combattant agile et doué de classe exterminateur avec supplément héroïque, mais notre protagoniste n'est pas du tout celui qu'il semble être. Ce n'est pas comme s'il avait choisit lui même d'exercer dans cette classe, il est né comme ça, il aurait pu tout aussi bien naître mage ou épéiste... D'un naturel sombre et froid, Tolza a une très bonne raison de ne pas chercher à se lier avec quiconque; il a pourtant besoin de compagnons, car eux seuls pourront lui offrir la puissance nécessaire pour mener à bien ses combat et son ultime but: vaincre le roi du mal !

Mais voilà, un exterminateur ne recrute pas ses membres pour créer une équipe tactique par stratégie, il a seulement besoin de chair à canon, comprenez de sacrifices humains...Ce n'est pas par cruauté que Tolza se comporte de cette façon, mais ce monde est ainsi et sa condition d'exterminateur le condamne à utiliser la vie des autres pour nourrir sa puissance...

Dernière nouvelle: le 23 ème roi du mal vient d'être désigné et ... il est légion. 

© Fumitaka Senga, Tellmin' /SQUARE ENIX CO., LTD.
© Fumitaka Senga, Tellmin' /SQUARE ENIX CO., LTD.

© Fumitaka Senga, Tellmin' /SQUARE ENIX CO., LTD.

UN MODÈLE DE SOCIÉTÉ EFFRAYANT MAIS PAS SI ÉLOIGNÉ QUE CA DE LA NOTRE 

Et si on naissait sans avoir le choix de notre destinée, si tout était déjà décidé en amont ...

Plus de liberté, plus de désir ni de motivation nécessaire puisque notre voie est toute tracée, pourtant n'est ce pas ce qui fait l'humain que de forger sa propre route, sa propre ascension ?

En poussant un peu plus loin la réflexion on peut aussi trouver dans Distopiary de nombreux points communs avec notre société: certains se servent d'autres pour leurs carrières, des vies sont sacrifiées au bénéfice d'un plus grand nombre, des individus sont destinés dès la naissance à trimer jusqu'à en mourir au service d'autres mieux nés qu'eux, ainsi de suite ...

Distopiary est au final loin du bête manga façon jeux vidéos, il a plus à offrir à son lectorat et c'est plutôt agréable de voir de genre de séries qui poussent à la réflexion fleurir au milieu d'une masse de titres qui ne se démarquent pas beaucoup des précédents sortis.

Séverine Chougny 

 

Lire un extrait sur le site de l'éditeur ? 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article