Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
MANGA et ANIME vus par  des passionnés

Blog de critiques et news sur les Manga, Manhwa, Manhua, Japanime et plus encore !

PACT

© 2014 Shinnosuke Kuji / KODANSHA
© 2014 Shinnosuke Kuji / KODANSHA

© 2014 Shinnosuke Kuji / KODANSHA

Manga Seinen Edité chez Pika

Auteur: Shinnosuke Kuji

Thèmes: SF, terrorisme, action 

Série terminée en 5 tomes

Synopsis :

 An 20XX, le monde entier frémit sous la menace d’un groupe mystérieux qui a placé des bombes d’une puissance inimaginable dans les océans. Cachés sous des masques de « lapins », ces terroristes veulent prendre leur revanche en forçant le monde à vivre dans la crainte. Après l’échec de l’équipe de déminage américaine, c’est au tour de celle du Japon de passer à l’action ! La jeune prodige, Machiko Machida, passe un pacte avec Nagito Aranagi avant de tenter de désamorcer la première bombe. Malheureusement, la situation ne se passe pas comme prévue, et le commandant de l’équipe de déminage décide de changer de stratégie…

© 2014 Shinnosuke Kuji / KODANSHA

© 2014 Shinnosuke Kuji / KODANSHA

SOUS LA MENACE DU TERRORISME

C'est un thème en plein dans l'actualité qui est traité ici sous forme du fiction futuriste alarmante.

Imaginez qu'un groupe terroriste souhaite se venger du traitement infligé à son peuple depuis des années en mettant l'avenir des hommes en joue ? Difficile de choisir meilleur otage que l'espèce humaine toute entière...C'est exactement la situation dans laquelle débute Pact !

 

© 2014 Shinnosuke Kuji / KODANSHA

© 2014 Shinnosuke Kuji / KODANSHA

L'HUMANITE TOUTE  ENTIÈRE EST EN DANGER

Des bombes suffisamment puissantes pour anéantir toute trace de vie sur notre planète ont été placées sous la mer à des endroits stratégiques. Les américains n'ayant pas réussit le désamorçage, c'est au tour des démineurs japonais d'entrer en scène avec au centre de l'équipe Nagi et Machi, un adolescent de génie et une jeune fille timide.

Malheureusement après une première réussite encourageante, il faut bien admettre que l'équipe opérationnelle s'est fait piéger en beauté et le résultat s'avère dramatique : plusieurs vies sont sacrifiées inutilement, sans rien changer à la menace qui pèse sur la terre entière. L'équipe  survivante ressort terrorisée de cet échec cuisant. Reste t-il des membres motivés et courageux qui iront risquer leur vie à la prochaine tentative ? Et surtout seront-ils compétents ?

Nagi fait partie de cette nouvelle vague, motivé par la promesse faite à Machi, il suit le traitement chimique imaginé par le gouvernement pour fabriquer artificiellement en mode accéléré une équipe de petits génies. Ce n'est pas une réelle volonté de procéder ainsi mais plutôt une solution par dépit, droguer des adolescents prometteurs avec une substance interdite par la loi est tout sauf une situation réjouissante, et pourtant ils vont le faire, ne serait-ce que pour avoir une infime chance de sauver le monde.

Le compte à rebours est désormais bien entamé, il reste 2 jours avant l'explosion totale, y arriveront-ils à temps ?

LA DERNIÈRE EQUIPE

La seconde mission de l'équipe de déminage a elle aussi tourné au cauchemar, les membres aussi talentueux soient ils, ont essuyé une défaite et d'autres décès sont à déplorer. Mais il reste une bombe, sera t'elle factice ou bien réelle cette fois ci? Pour le savoir il ne reste qu'une seule chose à faire: la désamorcer. C'est pour cette mission, que Neko une démineuse adolescente, qui s'est échappé du centre par peur de la mort, va être réquisitionnée de force et contrainte d'intégrer l'équipe de la dernière chance. A ses côtés, un homme à première vue abject et prêt à tout pour accomplir sa mission même à tuer ses co-équipier si cela se révèle nécessaire: Haru Hanekawa. Accompagné de deux colosses à la stature imposante, ils constitueront avec les membres rescapés, cette équipe ultime. Comme pour les précédentes opérations de nombreux pièges les attendent et les blessés seront encore nombreux, pourtant avec un peu de confiance et de coopération, leur défense devient plus solide et il le faut absolument pour protéger la seule démineuse encore capable de désamorcer la puissante bombe qui menace d'anéantir l'humanité entière...

© 2014 Shinnosuke Kuji / KODANSHA

© 2014 Shinnosuke Kuji / KODANSHA

UN SEINEN CAPTIVANT MAIS RÉPÉTITIF 

Les premiers tomes, en plus de placer l'histoire et de développer le profil du protagoniste principal, nous offrent des scènes émouvantes, cruelles et palpitantes. Le rythme alterne habilement les actions et les moments plus calmes où les événements passés et à venir nous sont présentés. On y découvre une espèce humaine à bout, prête à tout pour sa propre survie quitte à sacrifier des très jeunes gens. L'ennemi commence aussi à se dévoiler légèrement, juste assez pour faire monter le suspens.

Cependant dès le milieu de la série les situations se répètent sans vraiment varier en scénarisation ou en contenu, le rythme devient répétitif et ce n'est pas le dernier volume qui fera remonter l'intensité de l'histoire...Un défaut assez important mine aussi le manga: des scènes sexy sont ajoutées à tout va sans raison valable, elle cassent le côté dramatique pourtant savamment réalisé par des passages mal intégrés qui tournent au grotesque. L'émotion instillé au manga via les flash back qui servent à développer le background des protagonistes principaux  a beau être bien travaillé, il ne suffira pas à rattraper les ratages précédents. C'est assez dommage car le potentiel était là:  un fil rouge est très précis, un joli dessin et un scénario original.

Pact est un bon manga malgré tout car il offre un point de vue intéressant sur le terrorisme, parler d'un fait de société devenu presque "culturel" est assez difficile en soit, d'où ma tolérance envers les défauts de ce titre. Son auteur s'est engagé dans une voie hors des clichés et plutôt risquée, c'est un choix que l'ont se doit d'encourager.  

Séverine Chougny .

 

LIRE UN EXTRAIT EN LIGNE SUR LE SITE DE PIKA ?

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article