Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
MANGA et ANIME vus par  des passionnés

Blog de critiques et news sur les Manga, Manhwa, Manhua, Japanime et plus encore !

TOKYO KAIDO, LES ENFANTS PRODIGES / TOME 1

© 2009 Minetaro Mochizuki / KODANSHA

© 2009 Minetaro Mochizuki / KODANSHA

Manga Seinen édité chez Le Lézard Noir

1 tome / en cours (série en 3 volumes)

Auteur: Mochizuki Minetaro (Chiisakobé, Dragon head, Maiwai...)

Thème : Drame, Psychiatrie, tranche de vie

Synopsis : 

Le Dr Tamaki mène des recherches sur le cerveau. Hashi, ne peut s’empêcher de dire à voix haute tout ce qu’il ressent et tout ce qu’il pense. Hana peut être soudainement prise d’un orgasme n’importe où, n’importe quand. Le cerveau de Mari ne perçoit pas les gens qui l’entourent, et elle vit dans un monde isolé. Hideo dit pouvoir “entrer en contact avec les extra-terrestres”.

© 2009 Minetaro Mochizuki / KODANSHA

© 2009 Minetaro Mochizuki / KODANSHA

LE NOUVEAU TITRE DE MOCHIZUKI MINETARO

Au mois de février nous avons eu deux nouveautés manga chez l'éditeur Le Lézard Noir, je vais commencer par Tokyo Kaido dont l'auteur, Mochizuki Minetaro é été mit à l'honneur il y a peu lors de l'obtention du prix "Meilleure série"  au festival d'Angoulême, pour son manga Chiisakobé.

Tokyo Kaido nous arrive en France après Chiisakobé mais au Japon ce manga a été publié avant; la série qui fera 3 tomes en tout nous emmène dans une clinique où l'on étudie certains troubles mentaux, quatre enfants et adolescents sont au centre du récit sous la coupe du Docteur Tamaki. Dans cet hôpital on essaye de trouver des solutions pour leur permettre de vivre le plus "normalement possible" malgré leur handicap. 

© 2009 Minetaro Mochizuki / KODANSHA

© 2009 Minetaro Mochizuki / KODANSHA

Les personnages :

 

DR.Tamaki: C'est elle qui fait le suivi psychologique de nos quatre protagonistes principaux dans la clinique Chritiania , elle travaille à rendre leur vie plus facile et rédige des livres en rapport avec les études menées sur le comportement de ses patients.

Hashi : Il a 19 ans, suite à un accident, un débris de voiture est resté fixé dans son cerveau, l'obligeant à exprimer à voix haute tout ce qu'il ressent et pense, il se fait souvent agresser suite à ses paroles trop "honnêtes". Une opération est envisageable mais non sans risque et les résultats ne sont pas assurés.

Hana: C'est la plus âgée des patientes du Dr Tamaki, elle souffre d'orgasmes incontrôlables et surtout inopinés. Devoir cacher au mieux ce qui lui arrive en pleine rue ou dans le métro la met dans des situations des plus inconfortables. Le mécanisme qui déclenche ses crises n'a pas encore été découvert.

Mari: Cette petite fille de 6 ans ne voit ni n'entend pas les humains, elle vit dans un monde où elle est seule. Elle n'a pas l'air d'en souffrir, cependant son lourd handicap lui enlève toute vie sociale. Pour communiquer avec elle, le DR Tamaki enregistre des vidéos  dans lesquelles Mari peut voir son interlocutrice. La lésion supposée de son cerveau n'a à ce jour pas de traitement.

Hidéo: Ce garçon de 10 ans souffre d'une malformation congénitale du cerveau qui lui donne des hallucinations visuelles et auditives. Il est ainsi persuadé d'être un super héros capable de communiquer avec les extra-terrestres et les dieux. N'ayant aucune conscience des risques et se pensant immortel, il se met constamment en danger.

© 2009 Minetaro Mochizuki / KODANSHA
© 2009 Minetaro Mochizuki / KODANSHA

© 2009 Minetaro Mochizuki / KODANSHA

L'HISTOIRE 

Nous suivons le quotidien entremêlé du Dr Tamaki et de ces quatre personnages:  leur séances thérapeutiques, leurs tentatives de sociabilisation, leur pensées, leurs envies mais aussi tout ce qu'ils ressentent face à l'injustice de leur handicap ainsi que l'incompréhension des autres. 

La thématique abordée est originale et bien plus encore car la maladie n'est pas présentée d'un point de vue scientifique mais par ceux qui en sont victimes ainsi que ceux qui travaillent avec ces patients un peu particuliers.

Une plongée humaine dans les tréfonds de cerveaux défaillants d'enfants et adolescents qui ne demandent qu'à être comme les autres. On ne peut que ressentir avec empathie leur isolement, leur souffrance et parfois même leurs envies suicidaires.

© 2009 Minetaro Mochizuki / KODANSHA
© 2009 Minetaro Mochizuki / KODANSHA

© 2009 Minetaro Mochizuki / KODANSHA

UNE SÉRIE OVNI COMME L'AUTEUR A L'HABITUDE D'EN IMAGINER

Mochizuki Minetaro frappe une nouvelle fois du poing sur la table et cette fois encore, il met en valeur des enfants victimes dans leur monde si différent du nôtre. Un manga humain, intelligent et bien scénarisé, ai je besoin de préciser que son trait reste toujours au même niveau de qualité: fin, léger mais insistant sur les détails importants. 

Son talent fait un peu penser à Taniguchi, avec un style un plus actuel et des thématiques qui dépeignent bien souvent les individus face à eux même et aux autres, plutôt que l'homme face à la nature. On a  l'impression que ses oeuvres perdureront et qu'elles deviendront des manga de référence. 

Contrairement à Dragon Head, dans lequel la psychologie des personnages isolés les guide vers la folie dans un manga à tendance horrifique; ici, dans Tokyo Kaido, nous découvrons des tranches de vie  parfois dramatiques, très réalistes, de jeunes que la société veut absolument intégrer à sa "norme".

Après avoir refermé le tome, non seulement on en redemande, car les manga de cette qualité, qui poussent à la réflexion, ne courent pas les rayonnages, mais on se sent frustré de ne pas pouvoir aider, nous aussi ces enfants incompris, on se sent impliqué, tant la mise en scène est immersive; Tokyo Kaido ne laisse pas le lecteur indifférent. 

Vous pouvez acheter vos tomes directement sur le site de l'éditeur Lézard Noir ou chez votre libraire préféré. 

 

Severine Chougny / Le 04-02-17

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article