Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
MANGA et ANIME vus par  des passionnés

Blog de critiques et news sur les Manga, Manhwa, Manhua, Japanime et plus encore !

LES PETITES CONTEMPLATIONS / Tomes 1 et 2

© Yao Ren by Beijing Total Vision/ Urban China
© Yao Ren by Beijing Total Vision/ Urban China

© Yao Ren by Beijing Total Vision/ Urban China

Titre VO: Cat house and other stories

Manhua de Yao Ren

Edité par Urban China collection Blog

Grand format / colorisé / 160 pages

2 tomes parus 

Thèmes: tranche de vie, contemplatif.

Synopsis:

 Au fil des saisons et de ses promenades, Yao Ren nous invite à découvrir des détails furtifs et éphémères de la Chine contemporaine. Il nous décrit l’atmosphère d’un lac gelé en hiver, observe l’organisation secrète des chats dans l’environnement urbain, ou évoque un modeste restaurant de quartier, dont les plats raffinés concoctés par le vieux chef attirent une clientèle conquise et hétéroclite. Ces récits sont de petites bulles poétiques où le temps semble suspendu, pour une lecture apaisante doublée d’une ode à la contemplation.

© Yao Ren by Beijing Total Vision/ Urban China
© Yao Ren by Beijing Total Vision/ Urban China

© Yao Ren by Beijing Total Vision/ Urban China

UN AUTEUR TOUCHE A TOUT

Découvert sur son blog pour avoir dessiné les aventures de son avatar dans World of Warcraft, Yao Ren a bien d'autres cordes à son arc. Ici, nous explorons son quotidien minutieusement détaillé: chaque rencontre, surprise ou découverte amusante, ces petites choses qui font que chaque journée est unique et satisfaisante.

© Yao Ren by Beijing Total Vision/ Urban China
© Yao Ren by Beijing Total Vision/ Urban China

© Yao Ren by Beijing Total Vision/ Urban China

LA GARGOTTE DE GRAND PÈRE, LES MAISONS DES CHATS ERRANTS OU ENCORE LE LAC EN HIVER

Ce qui est assez amusant, c'est de constater que le plaisir existe à son état naturel et qu'il faut juste savoir le cueillir: se régaler dans un restaurant de quartier qui sert des plats extra-ordinairement bons, observer les habitations précaires et mystérieuses des chats errants, retrouver un goût lié à un souvenir de son enfance en mordant dans un pain ou se demander si l'ont peut traverser un lac gelé sans briser la glace, en détaillant minutieusement l'épaisseur des fêlures ou en regardant les poissons nager au travers. Tout ces détails de la vie de Yao Ren à Pékin pourraient être aussi les nôtres, ici chez nous. Dévoiler son quotidien, c'est mettre à nu sa sensibilité, on y découvre alors un auteur qui aime les choses simples et s'émerveille de ce qui l'entoure.

Une leçon de vie, pour ceux dont les journées trépidantes les prive de toute cette beauté qui se trouve juste sous leur yeux et leur font oublier que l'essentiel, c'est de se ressourcer, de s'abreuver de satisfaction. 

© Yao Ren by Beijing Total Vision/ Urban China
© Yao Ren by Beijing Total Vision/ Urban China

© Yao Ren by Beijing Total Vision/ Urban China

LA PASTÈQUE CANICULAIRE, UN VOYAGE MOUVEMENTÉ, LES LUTINS DU PARC ET SOUVENIRS D'ENFANCE SOUS LE GRAND PEUPLIER

Yao Ren poursuit dans le second tome ses observations, au gré des saisons et les partage encore avec nous pour notre plus grand plaisir. Qu'il s'agisse de l'attaque d'un carton sauvage sur son doigt inoffensif ou de sa très mauvaise idée d'aller chercher une pastèque sous la canicule alors qu'il était souffrant, l'auteur nous confie volontiers ses impressions, avec humour.

Lors d'une séance de rencontre avec ses lecteurs au planning ultra serré, nous pourrons même constater les exigences (parfois pointues) en matière de personnalisation de dédicace de ses fans. Yao Ren est du genre à s'émerveiller  de choses toutes simples, du coup on se surprend en tant que lecteur à se mettre à sa place, à admirer à travers ses yeux: "et moi, comment aurais je réagit face aux jardiniers du parc public, les aurais je aussi imaginés lutins d'un jour, profitant d'un moment de désertion des promeneurs pour agir en secret ?" L'histoire du grand peuplier reste à mon sens, la plus marquante du second opus, lorsqu'on est enfant notre sensibilité n'est pas du tout heurtée par les même choses que les adultes, il est fort probable que j'aurais pleuré moi aussi, à sa place, de voir le symbole de tant d'années de jeu et de vie disparaître sans dire au revoir...

LES PETITES CONTEMPLATIONS / Tomes 1 et 2
LES PETITES CONTEMPLATIONS / Tomes 1 et 2

LES PETITES CONTEMPLATIONS OU COMMENT PRENDRE LE TEMPS DE VIVRE

Yao Ren nous offre quasiment une visite guidée de son quotidien, le titre est parfaitement trouvé et correspond à merveille. Après lecture on a des envies de promenades dans la neige ou l'idée de se cacher pour observer les chats dans leurs conciliabules nocturnes, mais qui parmi nous aurait autant de talent pour retranscrire toutes ces émotions instantanées ? 

Qu'en retenir sinon de profiter de chaque instant et de chaque chose qui nous entoure avec respect. Un très beau titre qui ouvre la toute nouvelle collection d'Urban China Blog avec succès. Vivement les suivants !

Séverine Chougny 

Fond d'écrans
Fond d'écrans
Fond d'écrans
Fond d'écrans

Fond d'écrans

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article