Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
MANGA et ANIME vus par  des passionnés

Blog de critiques et news sur les Manga, Manhwa, Manhua, Japanime et plus encore !

DRAGON HEAD NOUVELLE EDITION GRAPHIC / TOME 1

DRAGON HEAD © Minetaro MOCHIZUKI / Kodansha Ltd.

DRAGON HEAD © Minetaro MOCHIZUKI / Kodansha Ltd.

Titre VO: Doragon Heddo

Manga Seinen édité chez Pika collection Graphic

Auteur : Mochizuki Minetato (La dame de la chambre close, Maiwai, Chiisakobe, Tokyo Kaido)

1 tome / en cours. Série en 5 tomes doubles 

Thèmes: horreur, huis clos, psychologie

Synopsis :

 Une classe d'élèves japonais rentre en train vers Tokyo. Une scène de la vie ordinaire bousculée par un événement de taille : alors que le train rentre dans un tunnel, c'est l'accident ! Le train déraille, les wagons se retournent... De tous les voyageurs, seuls trois élèves échappent à la mort : Teru, Ako et Nobuo. Dans l'obscurité d'un tunnel qui semble sans issue, et alors que la radio répète inlassablement un message concernant un mystérieux état d'urgence, les ténèbres habitées de cadavres pourrissants révèlent les peurs et définissent les caractères...

DRAGON HEAD © Minetaro MOCHIZUKI / Kodansha Ltd.
DRAGON HEAD © Minetaro MOCHIZUKI / Kodansha Ltd.

DRAGON HEAD © Minetaro MOCHIZUKI / Kodansha Ltd.

Présentation de l'éditeur :

Huit ans avant Walking Dead de Robert Kirkman et Tony Moore, Minetaro Mochizuki crée avec Dragon­ Head un univers inquiétant et anxiogène, et pose une question simple : comment les êtres humains, seuls face à eux-mêmes et à un monde hostile qui n’a plus ni repères ni lois, se comportent-ils ? Violente, inquiétante, oppressante, l’œuvre de ­Minetaro Mochizuki révèle une force d’évocation inouïe liée à l’attachement grandissant que l’on ressent, au fil des volumes, à l’égard des personnages principaux.

Edité en 1995, Dragon Head a été prépublié dans le Young Magazine de l’éditeur japonais Kodansha.  La série originale comportait 10 volumes. Cette nouvelle édition comprendra 5 volumes, chacun regroupant 2 volumes de l’édition originale.

Comme pour tous les titres de la collection Pika Graphic, Dragon Head a un « parrain » sous la plume de Paul Pope, auteur de comics multi-primé au prix Will Eisner (Batman : Année 100, Battling Boy…)  qui signe une préface illustrée dans laquelle il raconte comment “ Minetaro Mochizuki était, et reste à ce jour, une constante source d‘inspiration et de ravissement. ”

Dragon Head inaugure la sous-collection « Thriller» qui se manifeste dans la charte graphique par une couleur jaune et le pictogramme suivant :

DRAGON HEAD NOUVELLE EDITION GRAPHIC / TOME 1

UN HUIT CLOS OPPRESSANT

Après un accident de train survenu pendant un voyage scolaire, trois adolescents se retrouvent seuls survivants sous les décombres mais bloqués dans un tunnel par des éboulements de chaque côté. Téru est du genre équilibré, il est aussi terrorisé que les autres mais cherche une issue et un moyen de communiquer avec l'extérieur pour signaler leur présence. Nobuo est le type même du garçon qui a toujours subit des brimades pas du tout sûr de lui et très peureux, les conditions de vie sous terre le font complètement disjoncter, il devient d'abord paranoïaque, puis suspicieux et enfin dangereux. Ako, quant à elle est passive, elle attend des autres qu'ils la fasse sortir de là, ne fait que se plaindre mais ne tente rien pour trouver une solution.

Au fur et à mesure que les cadavres et les victuailles fraîches pourrissent et que les solutions se restreignent, Nobuo décide qu'ils ne sortiront plus d'ici et qu'il faut s'habituer à cette nouvelle vie. Il entre dans une psychose d'où son camarade n'arrive pas à le sortir, impossible de la raisonner, son comportement devient dangereux, il menace de tuer les autres s'ils ne lui obéissent pas. Ako, la seule fille, exige qu'on la ramène chez ses parents, elle n'a pas l'air de saisir réellement la situation, à moins que ce ne soit son caractère capricieux qui resurgisse. Téru le plus sensé du groupe a trouvé une radio qui diffuse des bribes de messages très alertant,  le signal est brouillé mais il perçoit les mots : état d'urgence. 

Que vont ils devenir, prisonniers de ce sombre tunnel dans une chaleur insoutenable avec de moins en moins de vivres et d'eau. La folie commence à pointer dans leurs esprits, le désespoir les envahit peu à peu et dans l'obscurité se dessinent des créatures réelles ou imaginaires...

Et quand bien même ils sortiraient, qu'est ce qui les attend au dehors ? Un paysage ravagé par un tremblement de terre d'une intensité jamais vue encore ? Des cadavres recouvrant les rues désertes ? 

Pour les lecteurs de séries horrifiques aussi bien que pour ceux qui recherchent de l'originalité, Dragon Head est le manga idéal, je vous le conseille vraiment pour ses graphismes intéressants et son ambiance aussi pesante que palpitante. Mochizuki Minetaro a su insérer dans son oeuvre plusieurs peurs profondes et innées de l'être humain: la mort, la solitude, la pénombre, la faim, la soif; Tout cet ensemble fait de ce thriller psychologique si captivant, un must-have à lire absolument.

(Il est toutefois à déconseiller aux plus jeunes en raison de scènes morbides afin de ne pas heurter leur sensibilité). 

DRAGON HEAD © Minetaro MOCHIZUKI / Kodansha Ltd.
DRAGON HEAD © Minetaro MOCHIZUKI / Kodansha Ltd.

DRAGON HEAD © Minetaro MOCHIZUKI / Kodansha Ltd.

La nouvelle édition:

Comparativement aux tomes Dragon Head Graphic de l'ancienne édition, nous avons là un bien plus grand format, une couverture avec rabat sans jaquette et un confort de lecture bien supérieur. Vous qui n'osiez pas vous lancer dans la série à cause des tomes manquants dans chacune des éditions, cette fois ci plus d'excuse pour découvrir la série qui a révélé cet auteur si particulier qu'est Mochizuki Minetaro.

Séverine Chougny / Le 10-02-17

Photo comparative des formats :Graphic, Graphic nouvelle édition, Classique

Photo comparative des formats :Graphic, Graphic nouvelle édition, Classique

L'AUTEUR :

Né le 29 Janvier 1964, Minetaro­ Mochizuki débute sa carrière en 1984 avec ­Bataashi Kingyo, un manga sur la natation publié dans le­ Young Magazine­ de Kodansha. C’est un énorme succès adapté sur grand écran en 1990. Il signe ensuite­ La Dame de la chambre close,­ grand classique du manga horrifico-fantastique.  Déjà son talent hors pair et son sens du suspense explosent à chaque page. Mais c’est en 1995, avec son chef-d’œuvre Dragon­ Head, que la carrière de Mochizuki prend un tournant. Lauréat du prix Tezuka et du prix Kodansha avec Dragon Head, ses œuvres ont souvent été adaptées au cinéma ou à la télévision. Récemment son titre Chiisakobé a obtenu le prix d’excellence au Japan Media Arts Festival en 2013, a été nominé au Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême 2015 et pour les Japan Expo Awards 2016.

“ Minetaro Mochizuki est le mangaka le plus doué de sa génération. ” Katsuhiro Ôtomo

LIRE UN EXTRAIT EN LIGNE ? 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article