Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
MANGA et ANIME vus par  des passionnés

Blog de critiques et news sur les Manga, Manhwa, Manhua, Japanime et plus encore !

ALBATOR, LE FILM : L'ARCADIA DE MA JEUNESSE

© Tôei Animation

© Tôei Animation

Titre du film en VO : Waga Seishun no Arcadia

Dessin: Leiji Matsumoto

Scénariste: Hirokazu Honaka

Réalisateur : Tomoharu Katsumata

Genre : Science fiction, aventure

Produit au Japon en : 1982 Par : Toei
Edité en France en : 1984 Par : AB production puis Sony
Durée : 2h05

© Tôei Animation
© Tôei Animation
© Tôei Animation
© Tôei Animation

© Tôei Animation

Synopsis:

Dans un futur ravagé et dominé par les humanoïdes deux hommes vont se rencontrer et changer à tout jamais le destin de l'univers. Le premier c'est Albator, le commandant d'un vaisseau-cargot. Il s'efforce de garder son indépendance dans le conflit qui oppose la Terre et le reste de l'univers aux Humanoïdes. Le second c'est Alfred, un ingénieur-mécanicien. Il a construit secrètement un vaisseau de guerre : l'Atlantis et recherche l'homme qui pourra le piloter.
Ce film est le point de départ de la série d'animation Albator 84. Vous y découvrirez les circonstances dans lesquelles Albator se fit défigurer en voulant sauver la femme qu'il aimait, ainsi que les origines de l'amitie entre le corsaire et Alfred qui semble remonter des siècles en arrière.

© Tôei Animation

© Tôei Animation

Le scénario :

Dans le futur, la terre et l'espace sont sous le jour des Limidas (Humanoides en vf ) et seul de mystérieux messages radio appellent encore à l'espoir ! Mais la rencontre entre deux hommes, Harlock (Albator) et Tochiro (Alfred ) va changer le destin . Ensemble et avec une poignée de combattants, de la pirate Emeraldas et de Maya, ils vont se rebeller pour pouvoir s'offrir : la liberté !

Critique: 

Prélude à la série Albator 84, Le film "L'arcadia de ma jeunesse" (appelé aussi "L'atlantis de ma jeunesse") fut d'abord diffusé en cinq parties lors de son premier passage à la télévision française et en version censurée . Il aura fallu attendre la sortie de la version originale sous titrée pour avoir le film intégral . L'attente fut longue !
 

Commençons par l'un des points fort du film, l'animation qui est vraiment de très bonne facture pour l'époque mais sans être au même niveau que celle du film Macross pour comparer entre 2 longs métrages de la même période , et le choc sera encore plus grand si la dernière chose que vous avez vu d'Albator est la série de Albator 78 .
Quand aux musiques, elles sont parfaites. Discrètes et minimalistes dans les moments calmes, plus percutantes dans les instants dramatiques ou lors des batailles. Elles servent idéalement l'instant présent.
 

Pour ce qui est des personnages, on en retiendra surtout 2 : Tochiro et Harlock !


Tochiro ne paye pas de mine quand on le regarde, il a le look d'un mendiant et sa petite taille font que ses ennemis le prennent de haut mais il est rusé et d'une grande intelligence et n'oublions pas qu'il est l'inventeur de l'arcadia, le vaisseau qui permettra à Harlock de partir dans l'espace .


Harlock quand à lui est un monstre de charisme, rien que par le regard, il se fait respecter . Il est à la fois très sûr de lui, et capable de froideur mais est également très humain et peut faire preuve de grande compassion .

© Tôei Animation

© Tôei Animation

Malheureusement le film n'est pas parfait, il souffre de quelques longueurs notamment à cause de scènes de flashback sur les ancêtres d'Harlock et de Tochiro.  Même si ces séquences sont sympa à suivre, elles n'apportent finalement pas grand chose au déroulement de l'histoire .
J'ai vraiment aimé ce film et je dirai qu'il est indispensable pour deux raisons. La première, parce que c'est une oeuvre majeure de l'univers de Leiji Matsumoto et de Harlock et enfin parce qu'il permet de mieux aborder la série Albator 84 par la suite.
Par contre, je pense qu'il faut un minimum connaitre la saga pour vraiment l'apprécier car les non initiés risquent de voir pas mal de détails leur échapper .

Critique du film réalisée par Saintnono, Le 18-01-16

Trailer du film en VF

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article