Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MANGA et ANIME vus par  des passionnés

MANGA et ANIME vus par des passionnés

Blog de critiques et news sur la Japanimation , manga, anime et plus encore.

DOSSIER MUSIQUE: KARYOUBINGA, LE DERNIER ALBUM DU GROUPE ONMYOUZA

DOSSIER MUSIQUE: KARYOUBINGA, LE DERNIER ALBUM DU GROUPE ONMYOUZA

Karyoubinga 迦陵頻伽.

Non, Ce n'est pas le dernier sort d’Harry Potter, mais le titre du dernier album d’Onmyouza.陰陽座

Ce titre évocateur nous envoie immédiatement dans un passé très lointain de l'histoire du Japon, à l'époque des nobles de cours, des fiers guerriers, des clans et des magiciens prêtres du Yin et du Yang.

En effet, Karyoubinga c'est le nom d'un grand personnage du bouddhisme, une femme oiseau avec des ailes multicolores chantant dans le ciel pour bercer les méditations du monde.

Le groupe Onmyouza, dont le nom renvoie directement à la pratique des onmyouji 陰陽師, a vu le jour en 1999 et d'albums en albums a su nous séduire avec une musique métal mélodique parfois emprunts de gros riffs de guitares et de voix bien gutturales, de growls bien placés et d’une dialectique musicale tournant autour de la magie de la mythologie japonaise et de l'esprit guerrier du japon d'autrefois.

Les membres du groupe que sont : Kuroneko (chant), Matatabi (Guitare et chant), Karukan (guitare) et Maneki (guitare) Dobashi Makoto (batterie) et Abe Masahiro au clavier, vont jusqu'à arborer sur scène des répliques parfaites des kimonos qui se faisaient entre l'an 794 et l'an 1185, période de l'histoire japonaise qui couvre l'ère Heian. Pour couronner le réalisme, les japonophone  seront servis par des textes écrits en japonais classique, langue utilisée à cette époque.

DOSSIER MUSIQUE: KARYOUBINGA, LE DERNIER ALBUM DU GROUPE ONMYOUZA

Du point de vue musical, puisque c’est bien d’un groupe de musique qu’il s’agit avant tout, Leur musique qui est caractérisée par les membres du groupe eux même de "Youkai-metal", faisant référence aux créatures mythologiques du folklore japonais, est en fait un savoureux mélange de heavy métal mélodique flirtant tantôt avec le Death métal tantôt avec le power métal bien connus des metalleux. Mais ce qui fait l’originalité d’Onmyouza c’est en partie le chant mélodique parfois presque hypnotique de Kuroneko, la chanteuse égérie du groupe et aussi créatrice de celui-ci avec Matatabi.

Passons maintenant à l’écoute de ce nouvel opus.

Dès les premières notes de Karyoubinga, nous voilà projeté dans le passé mythologique du Japon entraîné par le chant envoûtant de Karyoubinga alias Kuroneko qui de sa voix magnifique nous transporte immédiatement dans l'antre d'un dragon ou dans un temple bouddhiste où des prêtres récitent leurs sutras alors que les riffs puissants de Matatabi surgissent extraordinairement bien accompagnés par Karukan et Maneki en annonçant une ambiance totale d'ère Heian qui nous envahit nous plongeant dans ce Japon si peu connu dans nos pays d'Europe, mais qui fut une époque des plus florissante pour le pays.

De manière générale, Karyoubinga est un concept album de 13 titres dont l'histoire est racontée au travers du personnage mythique de Karyoubinga ou Kalavinka (en sanskrit) traversant le temps, personnage mythologique bouddhique omniscient, témoin du passé, du présent et du futur.

A travers l'écoute de cet album que l’on soit ou non japonophones, s’il on se laisse entrainer par la beauté sombre des riffs, porter par la voix douce et puissante de Kuroneko nous découvrons alors au fur et à mesure des morceaux que sans y prêter attention nous sommes déjà capturés à l’intérieur de ce monde à la fois féerique et terrifiant qui est celui de Onmyouza.

Maintenant, le mieux est que je vous laisse juger par vous-même, bonne écoute à tous.

L’album est disponible sur CdJapan (Suivez le lien ci dessous) Mais certains de leurs albums sont aussi vendus sur Amazon.

Article rédigé par NAOKI, le 08-12-16

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article