Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
MANGA et ANIME vus par  des passionnés

Blog de critiques et news sur les Manga, Manhwa, Manhua, Japanime et plus encore !

Dead Dead Demon's Dededede Destruction / Tomes 1 à 6

© 2014 Inio Asano / SHOGAKUKAN
© 2014 Inio Asano / SHOGAKUKAN
© 2014 Inio Asano / SHOGAKUKAN
© 2014 Inio Asano / SHOGAKUKAN
© 2014 Inio Asano / SHOGAKUKAN
© 2014 Inio Asano / SHOGAKUKAN

© 2014 Inio Asano / SHOGAKUKAN

Manga Seinen édité chez Kana

Auteur: Inio Asano (Bonne Nuit Punpun)

6 tomes / en cours 

Thèmes: SF, critique de société, tranche de vie

Synopsis:

Depuis 3 ans, le ciel de Tokyo est recouvert par un gigantesque vaisseau spatial extra-terrestre. Pourtant, aucune attaque de la part des extra-terrestres n’est recensée bien que les humains abattent, avec une facilité déconcertante, les petits vaisseaux qui sortent de temps en temps du ventre de l’immense engin…

Pendant ce temps, sur Terre, les deux amies Kadode et Ôran, comme la majorité des humains, ne prêtent plus attention à ce vaisseau et continuent à vivre leur vie. Mais ces 3 années de paix ont endormi la vigilance de l’Humanité… Elle ne remarque pas que « l’envahisseur » s’est infiltré au sein de sa population. Et il pourrait bientôt troubler leur paisible quotidien !

© 2014 Inio Asano / SHOGAKUKAN

© 2014 Inio Asano / SHOGAKUKAN

On peut très bien lire ce manga comme une série SF classique où le monde court à sa perte: suite à l'atterrissage d'une soucoupe volante géante qui amène avec elle une foule d'envahisseurs se faisant d'abord passer pour inoffensifs, le temps de récolter des informations, afin de préparer une attaque ultime dévastatrice qui anéantira l'humanité entière, ou bien...

On peut aussi le voir comme une critique acerbe de la société japonaise d'après Fukushima: rien n'a vraiment changé et une fois le danger imminent écarté, tout le monde retourne à ses petites affaires sans s'occuper des suites et conséquences d'un tel accident malgré l'état irrémédiable de certains faits. Un lavage de cerveau politico-médiatique parfaitement orchestré et réussi de la masse, écrasant alors l'individu qui aurait l'audace et l'impertinence de réfléchir voire même de douter !

 

© 2014 Inio Asano / SHOGAKUKAN

© 2014 Inio Asano / SHOGAKUKAN

Ôran et Kadode, échantillon d'une jeunesse tokyoïte désabusée

Leurs points communs: d'abord, elles ont grandi ensemble, de la petite école à leur vie d'étudiantes tokyoïtes indépendantes. Ensuite, elles sont partisanes de la non violence et d'une tentative de communication avec les "envahisseurs", chose que le gouvernement n'a jamais envisagé malgré les nombreuses manifestations d'une partie des citoyens. Et pour finir, comme leurs autres amis, elles s'interrogent sur leur futur et leurs rêves d'avenir, face à ce cauchemar quotidien qui plane au dessus de leurs têtes...

Kadode Demon, était autrefois brimée par les autres enfants car elle disait avoir vu un ovni, elle devint vite amie avec Ôran qui l'avait vu elle aussi, sans toutefois oser en parler. Amoureuse de l'un de ses profs pendant tout le lycée, Kadode essuiera plusieurs refus de la part de ce dernier. Elle est plutôt sociable et paraît plus "normale" qu'Ôran, elle tient aussi des conversations moins incompréhensibles mais sa personnalité est plus complexe. Grande fan du Manga "Isobeyan", un genre de parodie de Doraemon, elle collectionne les goodies à son effigie.

Ôran est plus facile à présenter, fan de FPS, elle arrive souvent en retard en cours lors des lancements de nouveaux jeux ou de nouvelles extensions. Lorsqu'elle parle, c'est bien souvent pour raconter des bizarreries ou pour se vanter du nombre d'unités qu'elle a décimé la veille, des phrases qui hors contexte la ferait passer pour une fille bien dérangée. Pourtant, elle était si sage petite, qu'elle restait souvent à la maison étudier quand les autres enfants sortaient s'amuser dehors. Son grand frère gère des blogs et se rémunère grâce à la publicité. Depuis peu, la jeune femme héberge un ami un peu spécial...

Autours de ce duo charismatique, gravite tout un petit monde composé d'amis proches, de connaissances du club scolaire, de leurs familles et aussi de ceux qui les côtoient. 

© 2014 Inio Asano / SHOGAKUKAN

© 2014 Inio Asano / SHOGAKUKAN

A la fois Science fiction et critique de société

Comme à son habitude, l'auteur donne l'impression d'un scénario farfelu limite décousu qui au fil de la lecture prend tout son sens et nous guide vers la réflexion. Les deux jeunes héroïnes, des lycéennes s'inquiètent pour leur futur, alors que leurs parents ont classé "l'incident" comme un fait a intégrer au quotidien. Personne ne s'interroge sur la véritable raison de la présence des envahisseurs et encore moins sur les effets de leur "occupation" à moyen ou long terme. A aucun moment non plus on envisage de prendre des mesures pour résoudre le problème définitivement et on se contente de vivoter et de régler les rares apparitions de créatures extra-terrestres par un abattage systématique, sans se poser de question ni tenter une quelconque communication avec eux. Tout ceci en oubliant, car c'est bien plus rassurant ainsi, que "l'ennemi" a peut être la possibilité d'exterminer la planète malgré son apparente faiblesse et son comportement non violent.

© 2014 Inio Asano / SHOGAKUKAN
© 2014 Inio Asano / SHOGAKUKAN

© 2014 Inio Asano / SHOGAKUKAN

Ce côté décalé qui signe la Asano touch'

Cette série nous présente le point de vue de deux jeunes femmes qui sont sensées représenter le futur de l'humanité. Quelle vie auront elle si toutefois elle survivent? Dans quelles conditions laissons nous notre planète aux générations futures, quelles valeurs inculque t'on à la jeunesse, symbole d'une nation? Voilà le genre de messages qu'on peut trouver dans cette série qui se veut très critique derrière ses scènes humoristiques entrecoupées de drames.

A part "Bonne Nuit Punpun", les manga d'Inio Asano publiés en France sont ou des One-shot ou des séries en 2 volumes. DDDD, qui compte déjà 6 tomes, laisse comparativement une marge plus importante à son auteur pour initier un scénario sur la longueur. De quoi nous préparer  un bel ascenseur émotionnel pour le finish !   

DDDD est un titre qui se révèle peu accessible comme tout les Manga d'Asano de par leurs scénarios alambiqués mais si jouissifs que ce serait criminel de s'en passer. Que dire de ses décors soignés, des arrières plans minutieux et de la richesse du chara-design? Un soucis du détail qui vaut réellement la peine d'être souligné. Et comme je suis fan de cet auteur et du coup, pas forcément objective, je qualifierai cette série de chef d'oeuvre.   

Côté recommandations, DDDD peut être débuté dès 16 ans par un lecteur aguerri et ouvert d'esprit, difficile toutefois de le conseiller aux plus jeunes. Non pas à cause de scènes d'extrême violence ou de sexe explicite car il n'y a rien de tout cela mais plutôt en ce qui concerne le questionnement sous-jacent éthique et politique, qui est tout de même bien complexe pour un novice.   

Gros gros coup de coeur !                                                             

Séverine Chougny 

 

Découvrez un extrait sur le lien ci dessous:

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article