Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MANGA et ANIME vus par  des passionnés

MANGA et ANIME vus par des passionnés

Blog de critiques et news sur la Japanimation , manga, anime et plus encore.

LAURA OU LA PASSION DU THÉÂTRE / GLASS NO KAMEN, L'ANIME !

LAURA OU LA PASSION DU THÉÂTRE / GLASS NO KAMEN, L'ANIME !

Laura ou la passion du théâtre

(Glass No Kamen)

Série d'animation japonaise en 23 épisodes

Produite en 1984 Par Gisaburo Sugii

Scénarisée par Suzue Miuchi

Adapté du manga Shôjo de 1976 non édité en France (49 tomes / en cours au Japon)

Edité en France chez Déclic Images

Thème: Drame, comédie, romance
 

Synopsis:

Laura Nessonier (Maya Kitazima) a un rêve : elle veut devenir une grande actrice. Déterminée et appliquée, elle fait rapidement preuve de talent dans la troupe de théâtre dirigée par Mme de St-Fiacre, une ancienne actrice défigurée, à la discipline de fer et aux exigences draconiennes. Ses prédispositions à la comédie seront mises à l’épreuve par sa rivale, Sidonie Lecuyer qui, comme elle, souhaite vivement posséder le talent suffisant pour être un jour en mesure d’incarner la « Princesse écarlate », rôle mythique autrefois interprété par Mme de St-Fiacre. Les capacités d’observation et d’improvisation de Laura lui attireront la sympathie du public et en particulier celle de Maxime Darcy, son mystérieux admirateur aux roses bleues.

LAURA OU LA PASSION DU THÉÂTRE / GLASS NO KAMEN, L'ANIME !

Derrière ce titre en français, se cache un anime de toute beauté comme on n’en fait plus de nos jours. Glass no Kamen ou Glass Kamen (Le masque de verre) va alors prendre tout son sens dès les premiers épisodes. Produit par Eiken, cette série est l’occasion de découvrir ou de redécouvrir l’œuvre de Suzue Miuchi. Plongeons-nous dans l’ambiance !

LAURA OU LA PASSION DU THÉÂTRE / GLASS NO KAMEN, L'ANIME !

Cette passion dévorante aussi forte que cruelle 

Laura Nessonier a tous les atouts pour devenir actrice : jeune, passionnée et ayant un grand sens de l’observation. Un diamant brut qui ne demande qu’à être poli. Chloé de St-Fiacre en passant par là par hasard, l'a deviné dès la première rencontre et voit en elle un grand potentiel. Alors qu’elle livre une commande comme à son habitude (elle travaille en tant que livreuse de repas à domicile pour un restaurant), son chemin va se terminer devant une grande demeure. Comme personne ne répond à ses appels, Laura s’introduit à l’intérieur et voit sur la table, la pièce jouée la veille. C’est alors que la directrice de la troupe fait son apparition et met à l’épreuve celle qu'elle considère comme une perle rare. Convaincue par le talent de Laura, la directrice acceptera officiellement la demoiselle dans l’équipe. Seulement le parcours pour y arriver est long et semé d’embûches ! Quand la mère de cette dernière apprend que sa fille a fugué pour aller les rejoindre, un scandale d’une violence inouïe éclate devant les yeux médusés de ses élèves. Par la suite, Chloé de St-Fiacre interdira à la jeune fille toute relation avec sa mère pour qu’elle se consacre uniquement à son rôle d’actrice. 

LAURA OU LA PASSION DU THÉÂTRE / GLASS NO KAMEN, L'ANIME !

On y voit là toute une palette d'expressions passées au crible : la peur, le stress, la tristesse, la colère, la joie, etc. Dans ce monde de strass et  paillettes, la jalousie de certaines, surtout de Sidonie Lécuyer vont faire partie intégrante d’une mise en scène implacable et d’une cruauté sans limites. La tension est palpable et une lutte sans merci démarre afin de devenir la meilleure aux yeux du public. Cela rappelle un peu Rémi sans famille dans le ton dramatique, mais un cran en dessous. L’animation est satisfaisante malgré les années passées et l’image ne souffre pas le moindre signe de vieillesse. Le son n’est pas étouffé, les couleurs sont bien équilibrées. 

LAURA OU LA PASSION DU THÉÂTRE / GLASS NO KAMEN, L'ANIME !

« Un coffret Déclic image qui vaut le détour »

Le coffret de Déclic image vaut le détour. Réunissant la série complète dans une édition collector en 23 épisodes. Ce dernier justement (le fameux bonus) ne fut jamais doublé à l’époque en France et ne dure que neuf petites minutes ! Le produit est dépliable laissant apparaître à l’intérieur une ribambelle de mille et une roses bleues sur toute sa longueur. La boîte contient également cinq DVD ainsi qu’un fascicule avec les informations sur la série, le  staff technique et les Seiyu, sans oublier, les quelques illustrations splendides des personnages de l’anime. Le style est assez comparable avec celui de Lady Oscar, tant par la profondeur des protagonistes dans les expressions. On voit bel et bien la bonne vieille école. Cependant, cela ne s’arrête pas là, une version datée de 2005 par TMS avec un design différent et une autre approche de celle de 1984. Une série de trois OAV en 1998 qui reprend que le début de l’intrigue. Pas indispensable si vous possédez le coffret principal. Deux saisons de Dráma ont vu le jour. Pour les génériques, nous avons le droit à deux interprétations, d’abord la version française chantée par Claude Lombard à la discographie impressionnante puis en VO par Mariko Ashibe. Étrangement, cet Opening fait beaucoup penser à Cat’s Eyes dont l’héroïne danse affublée dans une combinaison moulante voir d’une tenue d’aérobic ou encore d’un justaucorps. Les couleurs sont bien équilibrées. L’éditeur a fait du très bon travail. Tout réside dans leur savoir-faire apportant une touche personnelle qui se veut « grand luxe » comme une reliure d’un livre.

Infos complémentaires :“Glass no Kamen” est une très belle série, au thème original, avec sa part de complots, de rebondissements et d’émotions. Réalisée par Gisaburô Sugi (“Théo ou la batte de la victoire”, “Une vie nouvelle”), sur un scénario de Yoshimi Shinozaki (“Lady Oscar”, “L’île au trésor”) et une musique de Kazuo Otani (“Signé Cat’s eyes”), cette série diffusée autrefois sur La Cinq sous le nom “Laura ou la passion du théâtre” vous est proposée pour la première fois en intégralité en version originale sous-titrée non censurée.

Contenu du coffret DVD collector de l'intégrale:

Bonus: Livrets de 28 pages.
Épisode Spécial : Ma Maya (9 minutes).
Interview (8 minutes).
Bande Annonce

VOSTF et V

LAURA OU LA PASSION DU THÉÂTRE / GLASS NO KAMEN, L'ANIME !

Avis

Les animes des années 80 telles que : Rémi sans famille, Princesse Sarah, Lady Oscar, Laura ou la passion du théâtre pour ne citer qu’eux, sont pour moi des classiques réservés pour toute la famille. Si vous aimez,  faites-vous plaisir ! Peu onéreux, le magnifique bijou qu’est ce coffret, met en valeur cet anime culte vieux de plus trente ans. Un bon achat à garder dans votre DVDthèque. Je le recommande si vous êtes comme moi fan de nostalgie pour replonger dans votre enfance.

Le 27-11-16, Critique réalisée et écrite par David Dussud

LAURA OU LA PASSION DU THÉÂTRE / GLASS NO KAMEN, L'ANIME !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article