Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
MANGA et ANIME vus par  des passionnés

Blog de critiques et news sur les Manga, Manhwa, Manhua, Japanime et plus encore !

LA TRILOGIE DE LA CITADELLE, tome 1: L'escalier vers les nuages bleus

LA TRILOGIE DE LA CITADELLE, tome 1: L'escalier vers les nuages bleus

LA TRILOGIE DE LA CITADELLE, tome 1: L'escalier vers les nuages bleus

Comics d' Aya Morton et Anna Opotowski

1 tome / en cours (série en 3 tomes)

Edité chez Urban China

Thème : historique, tranche de vie

Synopsis : Dans l’effervescente Hong Kong des années 1920, alors que le jeune Song tente comme il peut de gagner sa vie et de devenir adulte, son travail de facteur va l’amener jusqu’aux portes de la citadelle de Kowloon, refuge des pauvres, des criminels et des marginaux. Ce véritable labyrinthe échappant aux lois chinoises et aux colons britanniques va bientôt le happer dans son univers chaotique et poétique.

Infos complémentaires :Roman graphique unique en son genre, ce premier tome de la trilogie Walled City, scénarisée par Anne Opotowsky, plonge le lecteur dans un récit aux multiples facettes oscillant entre drame, comédie et enquête, et brillamment illustré par Aya Morton, dont la palette colorée donne vie à cette cité organique et à ses habitants.

UN VRAI BEAU LIVRE POUR DÉCOUVRIR ET S'ÉMOUVOIR

Sorti le 23 septembre aux éditions Urban China, "L'escalier vers les nuages bleus" surprend par son grand format de 300 pages toutes en couleur et sa couverture cartonnée très qualitative. Le prix de 25 euros est très justifié. Hormis, le fond historique de la Chine des années 1920, on y suit le parcours de Song, un jeune homme, qui devient le responsable financier de sa famille quand son père se fait incarcérer pour un énième vol.

LA TRILOGIE DE LA CITADELLE, tome 1: L'escalier vers les nuages bleus

QUAND TOUT BASCULE ET QU'IL FAUT SE RESSAISIR

Song, un jeune homme en âge de travailler, est né dans une famille de coolies, c'est ainsi que les britanniques qui gouvernent le pays appellent péjorativement les travailleurs manuels chinois. Majoritairement pauvres, ils font de petits boulots, mais bien souvent aussi des larcins pour finir le mois sans que les ventres ne crient famine. Son père, connu par les autorités pour ses vols multiples vient de se faire attraper encore une fois, une fois de trop ? Sûrement, car il est décidé de l'emprisonner pendant un an, une punition bien sévère pour un simple vol sans violence.

La maman de Song est cartomancienne, elle fait un peu d'argent comme ça mais ce n'est pas assez pour payer le loyer et la nourriture. Pas question de se prostituer pour autant, Song va travailler. Plutôt bien vu partout où il passe contrairement à son père, Song bénéficie de pas mal d'appuis qui lui serviront à obtenir un petit boulot de fonctionnaire à la poste. Au début, un peu perdu dans son nouveau métier, Song va rapidement prendre ses marques et se prendre de passion pour les lettres mortes, comprenez : celles dont le destinataire est introuvable pour de multiples raisons. Ces piles de lettres non distribuées, il n'a qu'une envie, c'est qu'elles soient lues par leur destinataire.

C'est à l'occasion d'une de ces virées pour tenter de distribuer quelques lettres mortes, que l'une d'entre elles va le mener à la citadelle, là où aucun facteur ne vient jamais. Il va y découvrir une communauté de reclus, des sans papiers, des marginaux et toute une organisation interne pour survivre dans ce lieu même pas desservi par l'eau courante.

LA TRILOGIE DE LA CITADELLE, tome 1: L'escalier vers les nuages bleus
LA TRILOGIE DE LA CITADELLE, tome 1: L'escalier vers les nuages bleus

DRAMES ET BEAUTÉS INATTENDUES

Alors que Song va faire face à des moments extrêmement dramatiques, fidèle à lui même, il reste souriant et positif dans un monde ou la plupart préfèrent détourner leur regard de la misère et de la mort. Est-ce sa naïveté ou sa profonde gentillesse qui lui permet de supporter tout ça sans avoir envie de fuir sans jamais y retourner ? En tant que lecteur, on sent qu'au final il aime cet endroit, peut être parce qu'il se sent proche de ces gens qui n'ont plus rien.

L'escalier vers les nuages bleus est un très beau tome, on y visite un pan de l'histoire de la Chine qui est rarement décrit dans les livres, ou du moins de cette façon, très imprégnée et immersive. La trilogie de la citadelle fera trois tomes au total, raison de plus pour craquer sur cette série originale aussi bien par son dessin, léger, limite onirique, que par son scénario, riche, émouvant et bien construit.

Séverine Chougny

LA TRILOGIE DE LA CITADELLE, tome 1: L'escalier vers les nuages bleus
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article