Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
MANGA et ANIME vus par  des passionnés

Blog de critiques et news sur les Manga, Manhwa, Manhua, Japanime et plus encore !

POISON CITY

POISON CITY

POISON CITY

Manga Seinen de Tetsuya Tsutsui
Terminé en 2 tomes édités chez KI-OON
Existe en version simple et grand format (Latitudes)
Thème: fait de société, censure, tranche de vie, drame

Synopsis:
Plongée dans une atmosphère tendue, gangrenée peu à peu par la censure, la ville de Tokyo se prépare à accueillir les Jeux
olympiques de 2020. Dans ce contexte difficile qui n’épargne pas le manga, un jeune auteur voit son titre retiré de la
vente… Avec Poison City, l’auteur nous promet une œuvre forte, ancrée dans une actualité brûlante et qui s'attaque à un
sujet délicat : la liberté d’expression.

POISON CITY

LE MONDE DU MANGA EN DANGER

Sous couvert d'une oeuvre de fiction, on sent bien que Poison City a été créer surtout pour dénoncer le problème grandissant de la censure au Japon, entre réserver une oeuvre aux plus de 18 ans et l'interdire il n'y a qu'un pas. Et quand des "hauts placés" remodèlent un scoop des média afin d'incriminer les manga qu'ils ont dans le collimateur, ça produit une réaction en chaîne qui manipule les esprits des citoyens qui deviennent à
leur tour complices de cette mascarade.

On suit le quotidien du Mangaka débutant Mikio Hibino, non ce n'est pas un Bakuman 2, ici on va surtout parler de la censure, de la façon illogique ou elle est appliquée et de la catégorisation malsaine qui en découle. Le protagoniste principal se voit proposer d'être édité son manga:"Dark Walker" dans un magazine de pré-publications qui se vend très bien. Ce dernier est une oeuvre gore très réaliste avec un scénario assez classique de type horreur et pourtant à Tokyo en 2019 un auteur ne fait pas ce qu'il veut. Suite au meurtre d'un jeune homme, le presse a mit en valeur le fait qu'on ait retrouvé dans la chambre du criminel des manga réputés pour contenir des scènes de violence. De là à en déduire que ce sont les manga qui ont inspiré le crime, il ne manquait que
l'étincelle qui enflammerait les foules. Suite à ce scandale fut créer une commission composée de 13 personnalités dont le but est de classifier les ouvrages selon leur degré de "nocivité". Cette hérésie fut nommé "loi pour une littérature saine". Durant les 2 tomes on suit donc le combat de l'auteur pour faire lire son manga dans un climat ou les artistes sont bridés. Cette fiction est inspirée de faits réels car Tetsuya Tsutsui a vu son manga
"Manhole" se faire interdire à Nagasaki, la censure est donc un sujet important à ses yeux. Ce combat est celui de tout les artistes et ne touche pas seulement le monde du manga, puisque des Shunga de l'époque Edo classées au patrimoine culturel japonais se sont également retrouvées en liste noire.

Tetsuya Tsutsui profite de sa notoriété pour traiter d'un sujet tabou là ou d'autres auteurs n'auraient pas forcément eu l'appui nécessaire afin d'être publiés. Le sujet de la censure y est ici dépeint de manière cinglante et inquiétante; Faut il se laisser faire ? Accepter de voir les auteurs obligés de répondre aux critères imposés ? Et leur liberté d'expression dans tout ça, est-elle garantie ? La censure étant sujette a dérives, plus tôt le problème sera dénoncé, plus efficacement il pourra être endigué !

Auteur à succès, en France ses œuvres reconnues comme qualitatives se vendent plutôt bien et c'est mérité, les scénario de ses manga sont toujours bien ficelés avec des finish surprenants et, détail attractif il ne fait que des séries courtes (maximum 3 tomes) idéales pour les budgets serrés. Poison City tout en étant un Seinen possède un niveau de lecture et un sujet beaucoup plus accessible que Unlucky youg man ou encore Colère Nucléaire. Amateurs de lectures enrichissantes foncez !

SEVERINE CHOUGNY / LE 28-12-15

POISON CITY
POISON CITY

ŒUVRES DU MEME AUTEUR PUBLIÉES EN FRANCE :

2004 Duds Hunt: one shot, édité chez KI-OON
2005 Reset: one shot, édité chez KI-OON
2005 Manhole: terminé en 3 tomes, édité chez KI-OON
2012 Prophecy: terminé en 3 tomes, édité chez KI-OON
2014 Poison City:terminé en 2 tomes, édité chez KI-OON
2014 Prophecy - The copycat: prévu pour septembre 2016

POISON CITY
POISON CITY

LEURS SYNOPSIS:

DUDS HUNT:
Nakanishi est un repris de justice qui s'ennuie dans son travail. Ce jeune commercial discute sur Internet avec un inconnu du nom d'Eksam, qui lui propose de jouer au Duds Hunt. Il s'agit d'affronter des inconnus dans un périmètre défini et le but du jeu et de voler le portable de l'adversaire. Bien sûr, tous les coups sont permis pour remporter la mise...

RESET:
"Votre vie est un échec, appuyer sur RESET". Comme une condamnation à mort, cette injonction mystérieuse pousse au suicide les joueurs du jeu en ligne Dystopia. Junsuke Kitajima, un jeune hacker de génie au service du gouvernement, va tenter d’élucider cette série de crimes étranges en menant une enquête périlleuse dans le monde du virtuel...

MANHOLE
Un homme nu déambule hagard dans une allée marchande de la ville de Sasahara. Soudain, il s’écroule, terrassé par un virus aussi mystérieux que meurtrier : la filariose. C’est peut-être le début d’une contamination de grande envergure qui risque de décimer la population nippone. Mais derrière ce que tout le monde prend pour une épidémie naturelle se cache en réalité une terrible et impitoyable machination…

PROPHECY:
La section de lutte contre la cybercriminalité de Tokyo est sur les dents. Un individu coiffé d’un masque en papier journal poste sur Internet des vidéos menaçantes où il prédit les pires crimes : incendies, agressions, viols... Le problème ? Dès le lendemain, ses prophéties se réalisent à la une des journaux télévisés.
Qui est-il, comment procède-t-il, quelles sont ses motivations ? C’est le début d’une course contre la montre qui mène les inspecteurs jusqu’au siège vide d’un cybercafé de la banlieue de Tokyo. Mais tandis que l’enquête piétine, contre toute attente, le soutien populaire grandit autour du mystérieux personnage. Marginaux, employés tyrannisés par leur hiérarchie, internautes qui hantent les forums de discussion : ils sont de plus en plus nombreux à se retrouver dans son combat...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article