Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
MANGA et ANIME vus par  des passionnés

Blog de critiques et news sur les Manga, Manhwa, Manhua, Japanime et plus encore !

LEVIUS / TOME 1

LEVIUS

Manga Seinen de Haruhisa NAKATA
Edité chez Big KANA
Thème :SF, mecha, drame, steampunk
1 tome en cours ( Grand format )

Synopsis :
Au XIXe siècle de la nouvelle ère, après une guerre dévastatrice qui a tué son père et plongé sa mère dans le coma, le jeune Levius Cromwell vit avec son oncle Zack. Dans la capitale, un nouvel art martial fait fureur : la boxe mécanique. Des lutteurs équipés de membres mécaniques s’affrontent violemment dans une arène. Levius va y révéler d’étonnantes prédispositions !S’annonce alors un combat au sommet qui pourrait bien avoir des répercussions sur l’avenir de la civilisation…

LEVIUS / TOME 1

BOXE MÉCANIQUE , AU CŒUR DU STEAMPUNK

Levius est un manga qu'on pourrait facilement qualifier d'inhabituel, l'auteur Harusa Nakata a choisit sur recommandation de son éditeur un sens de lecture à l'occidentale et un texte placé de façon linéaire afin d'intégrer sa série dans "la nouvelle norme manga mondiale". Tout cela dans un soucis de faciliter l'exportation et l'expansion de son oeuvre au plus grand nombre de lecteurs. Dès les premières pages couleurs, nous avons une carte du monde dans lequel se situe le récit de Levius, histoire de nous mettre dans l'ambiance : ce sera donc sombre, froid, austère et boxe mécanique !

Le héros, Levius est un garçon qui a 12 ans se voit confié à sa grand mère chez qui vit aussi son oncle, Zack, la quarantaine et célibataire. Orphelin de père, le pauvre garçon vivait jusque là avec sa mère, qui a toujours eu une santé fragile. Un jour, en 1837, pendant la grande guerre d'Europe, elle fut hospitalisée afin d'y être opérée, pour espérer une infime chance de guérison. Levius fuguant pour aller la visiter fut pris dans un combat et y laissa un bras. Sa mère mise au courant de son absence, s'est échappée pour retrouver son fils et l'a protégé de son corps, depuis ce jour, elle est dans le coma avec peu de chance de réveil. Zack, mécanicien fort renommé, n'a aucune expérience des enfants. Il va devoir faire beaucoup d'efforts pour apprendre à connaitre son neveu, qui traumatisé par sa douloureuse enfance, adopte un comportement encore plus bizarre que sa grand-mère pour qui le grand âge est une excuse acceptable... il dessine des plans qui se réalisent, voit sa mère jeune fille parmi la foule alors que celle ci est adulte et hospitalisée à vie et enfin éprouve une attirance sans borne pour la boxe mécanique. Cette discipline de combat se pratique avec des membres de remplacement qui sont mécanisés à partir de vapeur et du sang du porteur; A la base, cette pratique étaient surtout à usage médical, afin de remplacer ceux perdus à la guerre ou autre. Dans la boxe mécanique, les membres greffés sont des bijoux de mécanique, un peu comme si Winry de Fullmetal Alchemist était passée par là. Certaines modifications apportées sont limites légales, mais que ne ferait-on pas pour produire le champion qui entrera dans l'arène demain ? Car oui, ce sport de combat engendre beaucoup de passion et les enjeux qui en découlent ne sont pas négligeables. Quelques temps ont passés et voici donc Levius devenu combattant de boxe mécanique contre l'avis de Zack, son oncle qui sait ô combien ce sport est mortel... Levius très fort, est repéré comme challenger pour accéder à la plus haute catégorie, mais son adversaire change au dernier moment au cours d'un incident dramatique qui va bouleverser notre héros.

Avec son graphisme très particulier, Levius ressemble plutôt au carnet de croquis d'un artiste qui teste beaucoup d'effets différents, qu'à un manga finit. Passant d'arrières plans floutés à un détail ultra précis sur un visage, on peut dans cet ouvrage découvrir des traits très variés un peu comme si l'auteur avait plusieurs styles et qu'il les utilisaient un peu tous en même temps, l'effet général est un peu brouillon mais pas incompatible avec cette ambiance de tristesse et de nostalgie lorsqu'on referme le livre après l'avoir terminé. L'auteur sait instiller l'émotion qui sied à souhait à ce drame.

Séverine Chougny / Le 14-01-16

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article